Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Espagne : le roi et l'éléphant

Quelque jours après que son petit-fils Felipe Juan Froilán se soit tiré accidentellement une balle dans le pied en s'entraînant au tir, le roi d'Espagne a fait une chute et s'est cassé la hanche. Cet accident ne susciterait pas autant de réactions critiques au sein de la blogosphère s'il ne s'était produit alors que Juan Carlos chassait l'éléphant au Botswana, au cours d'un safari qui pourrait coûter jusqu'à 45 000 dollars [en espagnol].

Le blogueur Carlos Carnicero pose [en espagnol], de façon sarcastique, la question suivante : « Quel est le problème des Bourbons [la famille royale espagnole] avec les armes à feu ? Ils ne peuvent pas vivre sans les utiliser ? ». Sur son blog [en espagnol], Lola Pardo évoque la fermeture de la page web de Rann Safaris, l'agence auprès de laquelle le monarque a acheté son voyage, peu après que la photo où on pouvait le voir devant le cadavre d'un éléphant n'ait commencé de se diffuser à toute vitesse sur les réseaux.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site