Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : La contestation monte contre le festival Mawazine

Au milieu de la crise économique mondiale, le festival Mawazine au Maroc pourrait être victime [en arabe] de la grogne croissante contre son coût. Mawazine est un festival international de musique qui se tient chaque année à Rabat, capitale du Maroc, et l'édition 2012 aura lieu du 18 au 26 mai.

Par le passé, des vedettes internationales comme la regrettée Whitney Houston se sont produites à Mawazine, et les touristes se pressent aux concerts. L'opposition au festival ne date pas d'aujourd'hui ; l'an dernier, des militants ont fait pression pour son annulation, mais sans résultat. Les contestataires disent que le festival est un gaspillage d'argent public [en anglais], et exigent que son budget généreux soit plutôt investi pour des problèmes plus pressants, à quoi les organisateurs répliquent que l'essentiel des fonds proviennent des mécènes et des ventes de billets. A l'approche du festival, les inquiétudes augmentent que n'éclatent des manifestations.

Syrian singer Mayada El-Hanaoui performing at the Mawazine festival in 2011. Photo from Flickr by Magharebia (CC BY 2.0)

Le concert de la chanteuse syrienne Mayada El-Hanaoui au festival de Mawazine 2011. Photo sur Flickr de Magharebia (CC BY 2.0)

Le blog The View From Fez écrit [en anglais] :

2012 s'annonce comme une répétition des années précédentes, alors que la 11ème édition du Festival Mawazine (18- 26 mai) est à nouveau sous les critiques, non pour la moralité des artistes, mais pour leurs cachets excessifs. Selon les informations, Mariah Carey doit toucher plus de 830.000 dollars pour sa prestation à la cérémonie de clôture à Rabat.

Talal, un professeur d'université, a intitulé son billet de blog “Mawazine ou Mahazine” ou personnes en souffrance” :

J'aimerais pouvoir partager cette joie avec nos patients qui meurent aux urgences en attendant qu'un infirmier arrive, après 6 heures d'attente. J'aimerais tellement partager cette joie avec ce pauvre licencié en droit qui fait 3 fautes d'orthographe par phrase à cause du systèmes éducatif défaillant dans lequel il a grandi, ou avec cette fillette qui doit parcourir 3km pour 4h de route pour aller à l'école. J'aimerais tellement la partager, cette joie dont vous parlez, avec ces habitants des montagnes de l'Atlas qui sont morts de froid à cause d'un Hiver un peu trop dur, et de conditions de vie médiocres, sans électricité ni eau potable.

A meeting of the National Campaign for the Cancellation of Mawazine. Photo from Flickr by Magharebia (CC BY 2.0)

Une réunion de la Campagne Nationale pour l'annulation de Mawazine. Photo sur Flickr de Magharebia (CC BY 2.0)

Le festival est une question politiquement sensible. Le directeur marketing Insouciant tweete :

@yucefj: Benkirane ordonne la chabiba du #PJD de ne pas se manifester contre #Mawazine…Vive l´expression libre quoi!!

Alors que l'opposition monte, le festival de musique cherche l'indépendance financière pour désamorcer les critiques. Safae El Mansouri défend :

@safaemansouri: Financement de Mawazine : 57% jeux SMS, publicités télévisées, 34% #mécénat, 8% du #gouvernementMarocain. ARRETEZ de reprocher #MAWAZINE au #gouvernement.

La vidéo ci-après [en arabe] de la Campagne Nationale pour l'annulation de Mawazine retrace une année d'actions contre le festival :

http://www.youtube.com/watch?v=6EwmZ-YGeXw

Cette vidéo de MegaMawhoub présente une chanson anti-Mawazine :

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site