Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahreïn : Manifester, seule !

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur la contestation à Bahreïn 2011.

Depuis le début des soulèvements à travers le monde arabe, nous avons pris l'habitude des images de manifestants occupant par dizaines de milliers places publiques et rues, et des expressions comme la Marche du Million [en anglais] font partie désormais du vocabulaire, en même temps que des scènes comme ci-dessous sont devenues emblématiques du “Printemps arabe”.

Manifestation massive placeTahrir, Le Caire par Nameer Galal (25/11/2011). Copyright Demotix.

Il faut pourtant un courage particulier pour prendre part à des manifestations plus modestes, où il y a moins de monde pour se protéger mutuellement et moins de médias pour rapporter une possible répression. Que dire alors d'une manifestante isolée, menant toute seule une occupation, comme celle de cette photo ?

Zainab Alkhawaja devant le Bahreïn Financial Harbor de Manama (21/4/2012). Photo sur Twitter de @Kareemasaeed.

On y voit Zainab Alkhawaja [en anglais] manifester seule le 21 avril, à l'extérieur du Financial Harbor (Centre Financier) de Manama, la capitale du Bahreïn. Son père, Abdulhadi Alkhawaja [en anglais comme les liens suivants], est un militant de premier plan des droits humains arrêté le 9 avril 2011 et condamné deux mois plus tard, avec d'autres chefs de file de l'opposition, à la prison à vie. Il a entamé une grève de la faim le 8 février 2012 pour attirer l'attention sur sa détention et les mauvais traitements subis, et les internautes du monde entier ont exprimé récemment leur grande inquiétude de la détérioration de son état.

Zainab, qui tweete sous @angryarabiya, est en garde à vue depuis hier. Sa soeur Maryam AlKhawaja rapporte qu'elle a refusé d'aller chez le procureur. Il est à noter que ceci n'est pas la première arrestation de Zainab, ni la première fois qu'elle occupe la voie publique.

D'où lui vient un tel courage ? La meilleure réponse se trouve sans doute dans ce qu'elle écrit pour son profil Twitter :

Si vous êtes dans les chaînes, vivez sans dignité ni droits, soumis à des dictateurs criminels, le premier pas est d'oublier votre peur & comprendre que c'est votre droit.. d'être en colère

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur la contestation à Bahreïn 2011.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site