Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Panama : Coco Solo n'est pas tout à fait oublié, grâce à des vidéos en ligne

Coco Solo était à une époque une base de sous-marins des États-Unis sur la zone marine du canal de Panama, près de la ville de Colón. Aujourd'hui, Coco Solo est le foyer [en anglais] des Panaméens les plus pauvres et les plus marginalisés.

En 2008, Reuters a publié [en anglais] un article sur la “pauvreté et la décadence” de Coco Solo, où John McCain (l'ancien candidat républicain à la présidentielle) est né :

John McCain est né en 1936 sur la base de sous-marins de Coco Solo dans une enclave des Etats-Unis au Panama, où son père était un officier de marine.

Maintenant, les enfants jouent près des égouts dans la ville qui a été construite autour de la base et les grandes maisons autrefois habitées par les familles des officiers américains sont abandonnés et jonchées de débris.

Des jeunes hommes se promènent torse nu, paradant des tatouages ​​de gangs qui représentent le nombre de personnes qu'ils ont tués. Les zones qui étaient autrefois des terrains pour jouer  au softball ont été prises en charge par des herbes sauvages.

L'article continue:

Panama a repris progressivement le contrôle de la base et le reste de la zone du canal, après un traité de 1977 avec les États-Unis, et Coco Solo a depuis été transformé en un terminal à conteneurs énorme connu sous le nom de Manzanillo. Washington a rendu ses derniers avant-postes panaméens en 1999.

Mais en dehors de ce reportage de Reuters, peu a été dit sur Coco Solo. Des vidéos en ligne sont les rares documents disponibles en ligne qui montrent la vie dans cette communauté.

L'une des organisations qui télécharge régulièrement des vidéos depuis Coco Solo est  Cambio Creativo [en anglais] (“Changement Créatif”) :

une plate-forme éducative qui favorise la pensée critique, la détermination et l'auto-expression à travers le processus d'échange d'idées et de compétences. Nous proposons un espace d'échanges mutuels entre un groupe de mentors et les élèves de Coco Solo (Colon, au Panama). Des ateliers interdisciplinaires mensuels  sont conduits par des mentors de Colon, Panama City et de l'étranger. Nous espérons que par la connaissance stimulante, la créativité, et les expériences positives, les participants trouveront des alternatives pour leur développement social et économique.

Photo du site web de Cambio Creativo, utilisé avec leur permission.

Il ya deux ans, la co-fondatrice de Cambio Creativo, Rose Cromwell, a téléchargé un court documentaire sur Coco Solo du réalisateur Eric Soussanin [en anglais].  Marisa Treviño, du site web d’actualités Latina Lista [en anglais], partage un extrait du documentaire et écrit :

Les hommes, les femmes et les enfants qui vivent à Coco Solo sont décrits comme ceux de la société panaméenne qui ont renoncé à la vie parce qu'ils sentent qu'ils ont été oubliés. Pourtant, un court documentaire sur le sort de la population de Coco Solo permet de s'assurer qu'ils ne sont pas oubliés et en fait que le monde les découvre.

Cambio Creativo travaille avec des jeunes de cette communauté à travers différents ateliers [en anglais]. Rose Cromwell blogue [en espagnol] sur un atelier de photographie qui a eu lieu en janvier 2012. Elle partage une vidéo d'une session de remue-méninges :

Les photographies des élèves sont présentés et vendus par une galerie en ligne [en espagnol] hébergée sur le site de Cambio Creativo. Les revenus  de la vente de ces photos va directement aux jeunes artistes.

Vous pouvez voir d'autres vidéos des membres du personnel et des bénévoles de Cambio Creativo travailler avec les jeunes de Coco Solo sur la page Vimeo [en anglais] de Rose Cromwell, y compris cette séance de ”percussions corporelles”:

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site