Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Nos dernières vidéos : Activisme syrien, documentaires sur les infanticides en Chine et en Inde, une hécatombe de dauphins au Chili

Cette rubrique est un digest des dernières vidéos intéressantes publiées dans des billets de Global Voices, elles  visent à montrer comment  les vidéos permettent aux internautes de raconter leurs histoires partout dans le monde. Vous pouvez suivre les vidéos par zone géographique sur notre chaîne YouTube.

Moyen-Orient, Afrique du Nord

Dans notre dossier central sur les manifestations en Syrie 2011/12, les deux posts suivant parlent de nouvelles arrestations de blogueurs et d'activistes.

Syrie : Ali Mahmoud Othman, les “Yeux de Baba Amr”, détenu

Le vidéaste Ali Mahmoud Othman a été arrêté par le gouvernement syrien. Othman, le chef du bureau des médias de Baba Amr, était au départ un vendeur de légumes qui a commencé à amasser des informations sur les émeutes dans la ville de Homs quand la révolution s'est déclenchée, et a continué a assister ceux qui couvrent le conflit. Sa détention est vue comme un grand coup au journalisme citoyen en Syrie, et les activistes du bureau de Baba Amr sont probablement à risque.

La vidéo suivante [arabe] montre Othman, affectuesement appelé  “les yeux de Baba Amr”, informant le monde des souffrances de la population de Baba Amr. Il parle à la caméra sans s'inquiéter de révéler son identité. Il pense que son message sera plus crédible et atteindra une plus grande audience s'il parle à visage découvert  :

Syrie : l'activiste Rima Dali arrêtée à Damas pour avoir demandé de mettre fin au massacre

Rima Dali a été détenue du dimanche le 8 avril 2012 au mardi le 10 avril 2012. Saffana Baqle et Assem Hamsho, qui étaient avec elle au moment de l'arrestation, sont toujours portés manquants.

“Arrêtez le massacre. Nous voulons construire un pays pour tous les Syriens.” Voici les mots écrits sur la banderole que Rima Dali a tenue devant le parlement syrien à Damas le dimanche 8 avril. Des activistes ont témoignés qu'elle a été appréhendée juste après cela. La vidéo suivante montre Rima tenant courageusement la banderole au milieu des voitures tandis qu'un groupe de femmes applaudit son geste.

Deux autres activistes, Ali Dahna et Hussam Zein, ont été arrêtés le 10 avril 2012 pour avoir brandi la même banderole pendant un sit-in près de Qasr el-Adli, à Damas.

Asie du Sud et Asie de l'Est

Documentaires sur les infanticides des bébés filles en Inde et Chine

En Chine et Inde, la forte préférence culturelle pour des enfants mâles a causée un déséquilibre entre les sexes, provoqué par l'infanticide des filles et les avortements sélectifs des foetus femelles. Beaucoup de vidéos, documentaires et chansons montrent les différentes implications de ce problème sur les petites filles abandonnées, les femmes enceintes de foetus femelles qui sont forcées d'avorter ou de donner leurs enfants en à adopter, ces femmes qui décident d'élever des filles en dépit des difficultés culturelles et économiques qui y sont liées et les personnes ou organisations qui essaient de remédier à ce fléau.

Avec le slogan “The three deadliest words in the world” (les trois mots les plus meurtriers au monde), le documentaire “It's a Girl” (C'est une fille) essaie de comprendre, à travers des interviews et tournages réalisés sur les lieux, pourquoi 200 millions de filles “manquent” en Inde et en Chine, et pourquoi il n'y a pas eu des mesures efficaces pour contrecarrer ce problème.

Amérique Latine

Mexique : une vidéo d'enfants secoue la campagne présidentielle

Dans la course présidentielle au Mexique, les “Enfants qui dérangent”sont devenus des célébrités à travers une vidéo [espagnol] montrant des jeunes enfants qui habitent une ville où le crime, la violence, la corruption, les rapts et d'autres problèmes qui sont des fléaux au Méxique, sont permanentsIls prient les candidats de faire quelque chose pour changer la situation et assurer un avenir meilleur aux enfants. Les réactions ont été contrastées, entre les citoyens qui reconnaissent que la situation est inacceptable et est plus proche de la réalité que les gens voudront  l'admettre, et les autres, qui voudraient savoir qui a commandé cette vidéo et qui désapprouve le fait de se servir d'enfants pour ce type de message politique.

Si éste es el futuro que me espera, no lo quiero. Basta de trabajar para sus partidos y no para nosotros. Basta de arreglar el país “por encimita”. Doña Josefina, don Andrés Manuel, don Enrique, don Gabriel, se acabó el tiempo, México ya tocó fondo. ¿Sólo van a ir por la silla o van a cambiar el futuro de nuestro país?

Si ceci est mon avenir, je ne le veux pas. Arrêtez de travailler pour vos partis et pas pour nous. Arrêtez de remédier superficiellement aux problèmes du pays. Mme Josefina, M. Andrés Manuel, M. Enrique, M. Gabriel, le temps s'est écoulé, le Mexique a déjà touché le fond. Est-ce que vous visez seulement le siège de président ou allez-vous changer le futur de notre pays ?

Pérou : Qu'est-ce qui tue les dauphins?

La mort de plus de 625 dauphins sur 135mKm de plage au nord du Pérou a fait la Une et a alertée la communauté internationale. Les preuves semblent lier la prospection pétrolière et l'exploration sous-marine pour le gaz naturel à l'aide de la technologie Sísmica 3D à la mort des dauphins car la mort des mammifères marins serait due à une décompression acoustique. Les jeunes, les femelles en lactation, les femelles enceintes, les adultes mâles et les dauphins femelles ont tous été affectés.

Dolphin and baby by Vincent Teeuwen CCBy

Un dauphin et son petit par Vincent Teeuwen, photo sous licence CCBy

Hardy Jones, le fondateur de BlueVoice.org [en anglais], cinéaste et militant pour la préservation de la vie marine, est allé au Pérou pour étudier les relevés préliminaires faits le 25 mars par le Dr. Yaipén-Llanos. Le 27 mars, déjà sur la côte nord du Pérou, il a tweeté [en a,gpaos]:

Trouvé 615 dauphins morts sur une étendue de 135 kilomètres de plage au N de San José, Pérou. Tragédie inexprimable. Retweetez, s'il-vous-plaît. On doit enquêter cela.

Les ministres de la pêche et de l'environnement se sont rencontrés le 10 avil pour répondre au lien entre la prospection du pétrole et la mort des dauphins. Ils devaient aussi sur les fournir un rapport sur les mesures prises pour éviter un plus grand impact sur l'environnement de la faune marine, depuis qu'un rapport a montré qu'approximativement 20 000 dauphins, aussi bien que d'autres espèces, sont menacés de mort. Des études sur l'utilisation de la technologie Sísmica 3d ont été plannifiées sur toute la côte péruvienne.

Le réalisateur de cette vidéo, Hardy Jones, vient juste de rentrer d'un tournage sur la mort tragique des dauphins le long de la côte du Pérou. “BlueVoice”, qui travaille avec “ORCA Peru”,  une équipe de sauvetage des mammifères marins, a parcouru 135 kilomètres de côte depuis San José nord. Nous avons comptés 615 dauphins morts. Le Docteur Carlos Yaipen Llanos, directeur d'ORCA, a mené des nécropsies des animaux morts.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site