Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La blogosphère se souvient de Vittorio Arrigoni

Le 15 avril, il y a un an, les nouvelles de l'enlèvement puis du meurtre [italien, comme tous les liens suivants, sauf indication contraire] de Vittorio Arrigoni, un membre de l’International Solidarity Movement à Gaza, secouait le monde de l’activisme international bien au-delà de la blogosphère.

Vittorio Arrigoni a Gaza, dal suo profilo Facebook

Vittorio Arrigoni à Gaza, photo de son profil Facebook

Vittorio, mieux connu sous le nom de Vik, racontait Gaza et la Palestine en direct via son blog Guerrilla Radio, finissant toujours ses messages par la signature “Restons humains“. Le blog est toujours actif grâce aux efforts d'amis et partenaires, qui gardent vivante sa mémoire et son oeuvre en écrivant et en documentant les difficultés quotidiennes ainsi que les violences subies par les Palestiniens sur la bande de Gaza. De même, il existe  des pages Facebook [arabe] en différentes langues en son nom et / ou en son honneur.

Un an après sa mort, un grand nombre de manifestations ont été organisées pour commémorer son courage dans la défense des droits de l'Homme et son soutien à la cause palestinienne. En Italie étaient prévus des événements et des manifestations dans plusieurs villes (pour une liste complète, voir la page spéciale Facebook), mais d'autres commémorations avaient lieu dans certaines villes européennes,comme Paris [fr], Madrid [es], Cologne et Palma de Majorque [es] tout comme à Gaza, Ramallah [en] et Le Caire [en].

Manifestazione a Gaza in ricordo di Arrigoni - 15 aprile 2012, da Facebook

Manifestation à Gaza en souvenir de Vittorio Arrigoni – le 15 avril 2012, extrait de Facebook

Le réseau d'informations indépendantes Globalist.it propose une rétrospective de l'œuvre et des écrits (certains inédits) de Vittorio Arrigoni, en accordant une large place aux témoignages et aux souvenirs des amis, des écrivains et des journalistes.

Une autre initiative née avec le soutien de la famille même d'Arrigoni prend la forme d'un reading movie (lecture sur scène) produit grâce à un appel à un financement collectif qui s'est conclu le 31 mars dernier. Dix-neuf personnalités internationales (y compris Tariq Ali, Noam Chomsky, Brian Eno, Stéphane Hessel, Morgantini, Moni Ovadia, Ilan Pappe et Roger Waters) qui ont montré de l'intérêt dans le passé et éprouvent un sentiment de proximité culturelle et humain  avec les conséquences tragiques du conflit israélo-palestien, ont décidé de “prêter leurs voix” pour la lecture des 19 chapitres du livre Gaza – Restiamo Umani (Gaza – Restons des êtres humains), un recueil d'articles de Vittorio Arrigoni écrit pendant son séjour en Palestine lors de l'opération “Plomb durci“, la guerre contre Gaza.

Voici la bande annonce du long métrage “Gaza – Stay Human” [en]:”

A ces manifestations commémoratives, on peut ajouter une importante initiative organisée par le Réseau International de la Flottille de la Liberté : dimanche 15 avril, une mission internationale de 1 500 activistes italiens et internationaux avait l'intention de  partir dans le but de “briser l'isolement et le siège de la Palestine.”

Sur le site de l'initiative on peut lire :

Cette nouvelle mission a pour objectif de revendiquer le droit d'entrer en Palestine et la liberté de mouvement des Palestiniens, ainsi que pour tous ceux qui veulent aller les rencontrer, en brisant le siège effectif qu'Israël pratique en Cisjordanie aussi. […] Notre plan est clair : nous allons directement en Cisjordanie pour aider à construire une école. La terre a déjà été acquise, les travaux ont commencé et ce que vous voyez ci-dessus est la conception des bâtiments. En quittant l'aéroport de Tel-Aviv, le 15 avril, des voitures nous attendront pour nous emmener directement à Bethléem, où les familles et les associations palestiniennes que nous recevront.

Les mises à jour et des informations en temps réel sur l'initiative contrariée sont le compte @ freedomflotita et sur les hashtag #flytilla e #airflotilla2 sur Twitter.

La page Facebook de Vittorio, ces jours-ci, est le lieu principal de communication et de partage d'événements et de souvenirs. Depuis quelques jours, des messages de soutien et de souvenir affluent aussi sur Twitter bien qu'il y a des personnes qui soient d'avis.Par exemple, @dscanferla a écrit :

Les paci-faux ne renoncent jamais #Arrigoni est mort depuis un an, le procès de #Gaza est une farce et pour eux le coupable est #Israel ???

Alors que Rosa Schiano, militante et photo-reporter, qui connaissait personnellement Vik, raconte lors d'une conférence organisée par les enfants de Beit Lahia :

@infoxresist Les enfants de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza, commémorent vik avec de la musique et des représentations.

Cependant, un an après sa mort tragique, il reste beaucoup d'ombres sur les circonstances qui ont conduit à sa mort. Des audiences du procès  (à ce jour nous en comptons 14), rien n'a encore émergé sur les motifs du meurtre et de nombreuses personnes suspectent la manipulation des informations par la police israélienne.

À cet égard, George Michael a écrit sur le site Near East News Agency (Agence d'information du Proche-Orient) :

En rétractant une bonne partie des aveux qu'ils avaient faits lors des interrogatoires suite à leur arrestation par la police du Hamas, les accusés Salfiti Mahmoud, Tamer Hasasnah et Khader Jram ont interprété dans les tribunaux militaires de Gaza le rôle de jeunes défenseurs des traditions sociales “menacées” par le mode de vie prétendument trop “libéral” de Vittorio. Par dessus tout,  ils ont nié être au courant d'un plan pour tuer le militant italien. Il y a une tentative évidente de la part des avocats de la défense de faire peser toutes les responsabilités sur Breizat et Omari qui ne peuvent pas donner leur version des évènements. La prochaine audience est prévue pour le 14 mai et, selon certaines rumeurs, elle pourrait être la dernière avant le jugement.

Deux députés du Parti démocratique italien – Vincenzo Vita et Lucia Codurelli – ont présenté une question au Parlement italien demandant au gouvernement de préciser les circonstances de l'enlèvement et du meurtre de l'activiste.

Please stay human (Restons humains)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site