Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Algérie : Les électeurs ont boudé les législatives

Le 10 mai ont eu lieu les premières élections législatives algériennes depuis le début du printemps arabe. Le Front de Libération Nationale (FLN) et son allié du Rassemblement National Démocratique ont remporté la majorité des sièges [en anglais], battant l'alliance islamique.

Le FLN, parti au pouvoir, domine la vie politique algérienne depuis l'indépendance. Ces élections étaient considérées comme un test de sa légitimité, et le taux de participation officiel de 42,9%, une amélioration par rapport aux 35% des élections de 2007, a été revendiqué par certains comme une approbation des récentes réformes politiques. Toutefois, en dépit du fait qu'il n'y ait pas eu de contestation contre le régime [en anglais] en Algérie comme ailleurs dans les monde arabe, beaucoup de gens ont exprimé leur dissidence politique en boycottant les élections [en anglais].

#10MaiToz: "Qui ne vote pas n'aura pas de dessert" Image postée par @beautifultango7.

Le jour du scrutin les Algériens on tweeté sous le hashtag #10MaiToz, “toz” signifie absurdité.

Yasmine Bouchène a écrit:

@Yaspuppchen: Si dans d’autres pays, voter est un acte citoyen, en Algérie, ne pas le faire l’est apparemment davantage ! #10maiToz

Votez ici Image postée par @copi35.

Il y a eu de nombreuses accusations de fraude et de “manipulation des résultats”.

Yanis Chalouche plaisante :

@Mister16Five: Les actes de citoyenneté sont tellement ancrés dans notre culture et notre éducation, que même les morts ressuscitent pour voter. #10MaiToz

Blogger Baki 7our a tweeté:

@7our: Proverbe algérien: “c'est quand le bureau de vote est vide que l'urne se remplit”. #10MaiToz #Fraude

Bureau de vote de Bab El Oued . Image posté par @LivefromAlgeria.

Le journaliste Borzou Daragahi a constaté l'absence des électeurs:

@Borzou: Algérie: Dans le bureau de vote de Larbatache a l'extérieur de la ville d'Alger, il y a très peu d'électeurs et principalement des personnes âgées. Où sont les jeunes?

Un site internet géré par des citoyens pour signaler les fraudes a été créé. Plus de 150 fraudes ont étés enregistrées à travers l'Algérie.

Dans la vidéo ci-dessus [en arabe], un homme de 23 ans nommé Tarek explique que le peuple algérien en a assez des politiciens qui ont échoué à rendre leurs vies meilleures depuis 1999 (Quand Abdelaziz Bouteflika est devenu Président). L'un des moments les plus forts de la vidéo est quand Tarek dit qu'il “préférerait être mangé par un poisson plutôt que d'être rongé par les vers (pauvreté)”.

1 commentaire

  • […] révolution Elections en Algérie: plusieurs partis dénoncent une fraude et se font menaçants Algérie : Les électeurs ont boudé les législatives ALGÉRIE • Des députés peu légitimes IMMIGRATION • Traverser la Méditerranée… dans […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site