Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le projet d'Union des pays arabes du Golfe suscite plus de craintes que d'enthousiasme

Les gouvernements du Golfe sont en pourparlers pour transformer l'actuel Conseil de Coopération du Golfe (CCG) en une Union à l'européenne, une initiative qui survient dans un climat d'incertitude et de tension causé par les insurrections arabes et l'influence grandissante de l'Iran. Dans un premier pas, l'Arabie saoudite et Bahreïn pourraient chercher à renforcer leur union [liens en anglais et arabe].

Les discussions plénières sur la question ont été reportées à décembre.

Les mouvements de la société civile des pays du CCG ont exigé que leurs gouvernements remettent à plus tard l'opération et consultent leurs populations par référendum. L'Iran a convoqué des manifestations contre l'union proposée de l'Arabie saoudite et de Bahreïn, dans laquelle il voit une annexion de ce dernier (où cette appréciation a à son tour suscité une protestation).

Ces plans d'union ont semé l'inquiétude à travers les pays du Golfe.

Les pays du CCG. Image Wikimedia Commons.

Aiyah Saihati, un blogueur et homme d'affaires saoudien, s'en prend avec virulence à ce plan :

La tentative de l'Arabie saoudite de créer une union dans le but de contrer l'Iran, qui n'est pas un danger, ne sert qu'à rehausser la narration sectaire. Déplacer la narration de la démocratisation vers un cadre sectaire modifie le traitement de la contestation potentielle dans le pays. Les pays plus petits à ressources plus concentrées sont en avance sur l'Arabie saoudite dans certains aspects du développement et ont déjà des parlements partiellement et bientôt totalement élus. S'unir à l'Arabie saoudite ne sera qu'hériter de ses dogmes et problèmes. Cela signifie diluer sur une circonscription plus vaste et plus problématique les ressources concentrées, de même que la puissance par superficie si on considère la totalité du territoire gouverné par les Al-Saoud. Si j'étais le Qatar, pourquoi m'y lancerais-je ?

Le Koweïtien Ghassan El-Wagayan a tweeté :

@Ghassanw: Ah NOOOOOON merci

A Bahreïn, Ali Al Saeed a demandé :

@alialsaeed: Ah non, les femmes conduisent à #Bahrain ? Comment peut-il y avoir une union avec #saudi (l'Arabie saoudite) ? Interdire les femmes au volant ?! #GCCunion

Du Koweït, Mishal Al Mutire dit son inquiétude :

@MishalALmutire: اكثر ما اخشاه من هذا الاتحاد كل صاحب راي بالمنامه .. يُحاكم بالرياض ! ‎‫#اتحاد_خليجي‬‏
Ce que je crains le plus de cette Union c'est [la possibilité que] quelqu'un soit jugé à Riyadh pour son opinion à Manama !

La journaliste de Bahreïn Wafa Alamm a écrit :

@wafaalamm: من يعتقد أنني ضد قيام اتحاد خليجي فهو مخطأ/ الاتحاد الخليجي مهم ولكن ولادته بدولتين فقط لظرف معين يفقده قيمته لانه يصبح معاق ‎‪#bahrain‬‏ ‎‪#GCC‬‏
Quiconque pense que je suis contre une union du Golfe se trompe ; l'Union du Golfe est importante mais sa naissance à seulement deux pays [en réaction à] une circonstance particulière la prive de valeur parce qu'elle en est handicapée

Le journaliste Mohammad Albaghli en a interrogé la faisabilité :

@albaghli74: دول الخليج صار لهم 9 سنوات مو عارفين يتفقون على مشروع بسيط مثل الاتحاد الجمركي ،، اليوم يبون اتحاد خليجي شامل بين دول الخليج !! تتغشمرون ؟!
Depuis neuf ans les pays du Golfe sont incapables de s'accorder sur un projet simple comme l'union douanière… Aujourd'hui ils veulent une union totale du Golfe !! C'est une plaisanterie ?

Madawi Al Rasheed, un professeur d'anthropologie sociale saoudien, a tweeté :

@MadawiDr: الوحدة الخليجية ليست عملية مصاهرة بين البنين و البنات بل مستقبل شعوب تطمح لوحدة من نوع اخر ‎‫#اتحاد_خليجي‬
L'unité du Golfe, ce n'est pas comme arranger une alliance entre des garçons et des filles, c'est l'avenir de peuples aspirant à une unité d'une autre sorte.

1 commentaire

  • […] contre un projet d'union avec l'Arabie BAHREÏN • Les Saoudiens sont partout, ça suffit ! Le projet d’Union des pays arabes du Golfe suscite plus de craintes que d’enthousiasme Un journaliste emprisonné pour une simple déclaration à l’antenne Bahreïn : le combat […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site