- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Les “Merci !” des Jordaniens à la monarchie

Catégories: Afrique du Nord et Moyen-Orient, Jordanie, Manifestations, Médias citoyens, Politique

[Liens en arabe et en anglais] Les twitternautes jordaniens ont lancé le hashtag #شكرا [1], ou “merci”, pour tweeter de façon sarcastique sur le bilan des actions entreprises par la monarchie jordanienne pour le pays.

Ces tweets sont des réactions à la lenteur du processus de réformes en Jordanie.

Alors que le roi Abdullah a reconnu que la Jordanie avait besoin de réformes, il est critiqué [2] pour ne pas avoir établi un calendrier pour la nomination d'un gouvernement reflétant la majorité parlementaire. Il a récemment nommé un nouveau gouvernement [3], mais il est perçu comme trop conservateur et les députés se sont plaints de sa “réticence” à entamer de réelles  réformes.

[4]

Le Roi Abdullah II arrive à la cérémonie d'assermentation des 30 nouveaux parlementaires au Palais Royal à Amman, en Jordanie. Photo Nader Daoud, copyright @ Demotix (2/5/2012).

Mahmoud Homsi a lancé le hashtag en tweetant :

@Mahmoudhomsi: [5] #شكرا‬‏ على الاستقلال الاقتصادي
Merci pour l'indépendance économique.

Monther Hassouneh a ajouté :

@mhassouneh: [6]#شكرا‬‏ على محاربة الفقر
Merci de combattre la pauvreté.

Nabil Barqawi a écrit :

@Bani_2adam: [7]#شكرا‬‏ على بيع كل ما يمكن بيعه
Merci de vendre tout ce qui peut être vendu.

Hadeel Maaitah a tweeté :

@girl_brainy: [8]‫#شكرا‬‏ على إختصار وجودنا بلقمة العيش
Merci d'avoir réduit notre existence à chercher du pain pour se nourrir.

Saif Abuhazeem enchaîne :

@Saif_Abuhazeem: [9]#شكرا‬‏ لالي حكا ماضون بالاصلاح وبعدنا ما شفنا اشي
Merci à ceux qui ont annoncés “Nous allons de l'avant avec des réformes” alors que nous n'avons encore rien vu.

Mohammad Ziad :

@mohaziad: [10]#شكرا‬‏ لجهاز الدرك العام على جهوده في قمع المطالبين بالإصلاح
Merci pour l'existence de la police qui réprime ceux qui demandent des réformes.

Anas Elayyan :

@AnasElayyan [11] ‫#شكرا‬‏ لمجلس النواب انهم بدهم رواتب مدى الحياة و الناس ما معها تآكل
Merci pour le parlement dont les membres veulent des salaires à vie alors que des gens n'ont rien à manger.