Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : A Pékin, on expulse la “racaille étrangère”

[Liens en anglais et chinois] Selon la police de Pékin, il y a actuellement 200 000 résidents étrangers en ville. Depuis le 15 mai 2012, le gouvernement chinois a commencé à “expulser” les résidents étrangers illégaux. Les journaux chinois affirment que cette campagne est une réaction à l’agression sexuelle commise par un citoyen britannique le 8 mai 2012 à Pékin.

En écho à la campagne officielle,  Yang Rui, le présentateur télé de la chaîne anglaise (CCTV 9) de la télévision centrale chinoise contrôlée par l'Etat, a laissé entendre sur Sina Weibo que les étrangers étaient des “espions”, de la “racaille” et des “voyous”. Il a aussi qualifié Melissa Chan, la correspondante à Pékin d’ Al Jazeera – expulsée par le gouvernement chinois en début mai – de “salope” (sic) et a, par ailleurs, laissé entendre qu'un plus grand nombre de représentants des médias étrangers devraient être expulsés de Chine. Que la journaliste expulsée d'Al Jazeera soit inclue sur la liste a quelque peu confirmé les spéculations selon lesquelles la campagne d'expulsion des étrangers illégaux cacheraient des motivations politiques, suite à  la fuite du dissident aveugle Chen Guangcheng aux Etats-Unis.

Josh Chin du China Real Time Report, l'édition chinoise du journal  The Wall Street Journal, a écrit un article sur cette question incluant la traduction suivante des commentaires de Yang Rui :

Le Bureau de la Sécurité publique veut expulser la racaille étrangère. Pour arrêter les voyous étrangers et protéger les innocentes jeunes filles, il a besoin de se rendre dans les zones sinistrées du district étudiant de  Wudaokou et du district de Sanlitun où abondent les bars. Coupez les têtes de ces serpents étrangers. Les gens qui ne peuvent trouver d'emplois aux Etats-Unis et en Europe viennent en Chine pour prendre notre argent, faire du trafic humain et répandre leurs mensonges pour inciter à émigrer. Les espions étrangers recherchent des filles chinoises pour camoufler leurs activités et se font passer pour des touristes tout en compilant des cartes et des données GPS pour le Japon, la Corée et l'Occident.  Nous avons expulsé cette “salope” d'étrangère (sic) et fermé le bureau d'Al-Jazeera à Pékin. Nous devrions faire taire ceux qui diabolisent la Chine et les envoyer faire leurs bagages.

Ce communiqué a attiré l'attention de  Yang Rui et celui-ci a répondu  ce qui suit sur Sina Weibo :

清扫洋垃圾,华尔街日报这么在意?暗示我排外,扯吧!在华的外国人渣不少,优秀的友好的和尊守中国法律的外国人也很多。甄别一下,打扫卫生,理性相处,中国人是非常好客的,有些好客得有些媚外,丧失了人格和国格。周末愉快,buddies, have fun on weekend

Comment se fait-il que The Wall Street Journal soit si préoccupé par l'expulsion de la racaille étrangère ? Quelle insanité de faire allusion à ma xénophobie. En Chine, nous avons pas mal de racaille étrangère mais nous avons aussi de nombreux amis étrangers qui respectent la loi chinoise. Nous devons faire la distinction entre les deux et expulser la racaille. Il nous faut nous entendre sur des bases rationnelles. Les Chinois sont célèbres pour leur hospitalité, certains sont trop amicaux et accordent tant de crédit aux étrangers qu'ils en ont perdu leur personnalité et leur fierté nationale. Les gars, amusez-vous bien le week-end! (sic)

Charlie Custer, un résident chinois, blogueur et réalisateur de son état, a trouvé ces remarques outrageantes et souligné ceci dans son blog :

Il est intéressant de voir que cet éclat soit venu de  Yang Rui, lequel est, en un sens, l'un des visages de la poussée en Chine du soft power, de la puissance douce. “Dialogue” est une émission de langue anglaise, ce qui signifie qu'elle cible les étrangers vivant  en Chine et, par défaut, dans le monde.  Le fait que son animateur (l'un d'eux, en tout cas) soit apparemment un raciste xénophobe est probablement un indicateur de la prometteuse poussée du soft power en Chine.

Mais au-delà de cela, il est plutôt incroyable que quelqu'un qui parle aux étrangers depuis des années – en fait, quelqu'un qui est supposé être auprès des étrangers l'un des représentants de la Chine – en sache apparemment si peu sur nous qu'il accorde en fait foi à de telles insanités et absurdités…

Mr Custer a aussi demandé que CCTV licencie l'animateur xénophobe. Voici à droite le pamphlet en ligne qui a largement circulé sur  Sina Weibo.

En réponse, Yang a invité la police à vérifier le parcours du blogueur :

你那么激动,不自信,看来真的行为不端,有劣行,是该当垃圾被清扫出去,建议公安部门查一下他的背景。劝你冷静一下,看看博主另一篇围脖,我反对排外,特指那些少数洋流氓,洋垃圾,在自己国内找不到工作,来中国胡来的素质很差的外国人需要被驱逐出境。你对号入座,我的任务完成了。

Vous être trop émotif.  Seuls les déviants sociaux qui se méconduisent  manqueraient autant de confiance. Je suggère que le Bureau de la Sécurité publique examine de très près vos références. Je vous suggère de vous calmer et de lire mon autre billet sur Weibo. Je m'oppose à la xénophobie et je n'ai fait que désigner cette racaille étrangère et ces voyous étrangers qui ne trouvent pas d'emploi dans leur propre pays. Ces étrangers qui se conduisent de manière plutôt libre et amorale doivent être expulsés du pays. Vous avez choisi votre position, j'ai accompli ma mission.

Un bon nombre d'internautes chinois savent que la position de Yang fait partie d'un mécanisme de propagande et ont objecté que ce n'était qu'une idiotie. Toutefois, de nombreux internautes soutiennent sur Weibo la politique gouvernementale d'expulsion des étrangers, leurs sentiments étant exacerbés par les nombreux compte-rendus dans les médias chinois des crimes et écarts de conduite des étrangers, à l'image de cet honteux incident survenu dans un wagon de voyageurs.  Voici ci-dessous quelques commentaires typiques regroupés sous le mot-clic devenu populaire sur Sina Weibo : #Pékin expulse les résidents étrangers illégaux # (#北京清理非法居留外国人#).

@网游快报:#北京清理非法居留外国人#在清理 “三非”老外的同时,也要严加管教,那些合法的外国人,让他们知道 来了中国就要给我老实本分的 遵守中国法律 !

@网游快报:Outre expulser les “illégaux”, il nous faut éduquer ceux qui sont légalement installés. Faisons-leur savoir qu'ils doivent se comporter avec humilité et respecter la loi chinoise.

@随他去_盛儿: #北京清理非法居留外国人#早就应该这样。不止北京。其他地方也应该这样!中国平时对他们太好了!我们对他们友善。他对我们友善么!都敢在中国的土地欺负中国人了!!可悲中国人却不敢帮中国人!!

@随他去_盛儿: Il y a longtemps que le gouvernement aurait dû exercer son autorité. Cette politique devrait être étendue à d'autres villes, pas seulement à Pékin. Nous sommes trop bons pour eux. Alors que nous sommes amicaux avec eux, eux ne le sont pas. Maintenant, ils maltraitent les Chinois dans leur propre pays. Il est pathétique de voir que les Chinois ne se lèvent pas pour  se défendre.

@复活的恺撒:#北京清理非法居留外国人#希望来中国骗姑娘、骗钱、骗声望的外国渣滓全部被朝鲜捉去做苦力。

@复活的恺撒:Je souhaite que tous les étrangers plient bagages et que ceux qui nous ont pris nos femmes, notre argent et notre réputation soient envoyés en esclavage en Corée du Nord.

Ce billet a été édité dans sa version anglaise par Jane Ellis.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site