Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bangladesh : Les blogueurs réclament justice depuis l'assassinat d'un couple de journalistes

Cela fait trois mois que Sagar Sarwar et son épouse Meherun Runi, tous deux journalistes, ont été assassinés. Jusqu'ici,  la police n'a pas été capable de trouver  une quelconque piste ou de quelconques indices pouvant aider à résoudre l'affaire.  Le 11 février 2012, de très bonne heure, le couple a été retrouvé mort, brutalement assassiné dans son appartement de l'ouest de Rajabajar à Dhaka.

La Cour Suprême du Bangladesh a exprimé son mécontentement [en anglais] quant à l'absence d'avancées de l'enquête de police sur cet assassinat.  L'affaire a depuis été transférée [en anglais] à l'unité anti-crimiminalité et anti-terrorisme à savoir, le Bataillon d'Action rapide  (le RAB). Les corps ont aussi été exhumés pour procéder à une seconde autopsie. Toutefois l'enquête n'a, à cette date, guère progressé.

Une fois de plus, des blogueurs sont descendus dans la rue pour réclamer justice pour le couple assassiné. Le 11 mai, ils ont organisé une manifestation devant la bibliothèque publique de Shahbagh à Dhaka. C'était le quatrième rassemblement. Dans la vidéo suivante, on peut voir des blogueurs chanter une chanson de protestation.

Un autre vidéo montre les blogueurs réclamant justice dans l'affaire de l'assassinat de Sagar et Runi lors d'une manifestation à la lueur des bougies :

La police a tout d'abord  essayé d'empêcher le rassemblement organisé par les blogueurs  en leur interdisant de garer leur voiture sur le lieu de la manifestation et en leur refusant le branchement électrique du lieu de réunion. Les blogueurs ont donc chanté pour protester sans recourir aux hauts-parleurs.  Sohel Mahmood nous fait part  [bengali] du programme de la  journée :

নানা বাধা ডিঙিয়ে হয়ে গেলো বাংলাভাষার ব্লগারদের প্রতিবাদী সংগীতের আয়োজন। পুলিশের “কমিশনারের অনুমতি লাগবে” টাইপের বক্তব্য, বিদ্যুতের লাইন টানায় বাধা আর সন্ধ্যার কিছু ভাগে “হঠাৎ বৃষ্টি”। তবে, সব বাধা ডিঙিয়ে প্রতিবাদী এই সংগীতে যোগ দেন ব্লগার, সাংবাদিক, ছাত্র-ছাত্রী আর সাধারণ মানুষ।

Bien qu'ayant eu à franchir plusieurs obstacles  – les commentaires du commissaire  de police à qui “ont été demandées les autorisations”, le refus de branchement électrique temporaire mais nécessaire du lieu de la manifestation et même, les pluies soudaines qui se sont abattues une partie de l'après-midi – les blogueurs bangladais sont parvenus à mener à bien leur programme et à chanter des chants de protestation en public. Rien en effet n'a pu  arrêter les blogueurs, les journalistes, les étudiants et les citoyens ordinaires qui voulaient manifester leur solidarité et participer  aux chants de protestation.
Police using barricades to prevent journalists from entering the Home Ministry premises. Image by Firoz Ahmed. Copyright Demotix (15/05/2012)
La police fait usage de barricades pour empêcher les journalistes d'entrer au Ministère de l'Intérieur.  Photo de Firoz Ahmed. Copyright Demotix (15/05/2012)

Outre une pétition demandant l'arrestation immédiate des assassins de  Sagar et Runni, les associations de journalistes ont annoncé pour le 15 mai une journée de manifestation [en] devant le Ministère de l'Intérieur. Les blogueurs y ont participé. La police a pris des mesures contre les manifestants. Un certain nombre de photos montrant la police empêchant les manifestants de s'approcher du Ministère de l'Intérieur ont été chargées sur la page Facebook Demandamos Justicia para Sagar-Runi [bengali] (Nous demandons Justice pour Sagar et Runi). En fin de journée ont été annoncés les actions suivantes ainsi que le calendrier des prochaines manifestations. Ce qui suit fait partie du calendrier des futures manifestations prévues par les journalistes et les blogueurs :

১. ২০ মে থেকে ১৫ জুন পর্যন্ত সবগুলো মিডিয়া হাউসে সভা-সমাবেশ।

২. ৫ জুন জাতীয় সংসদে গিয়ে স্পিকারের কাছে সাগর-রুনি হত্যাকারীদের গ্রেফতার ও বিচার দাবিতে স্মারকলিপি প্রদান।

৩.  ২৬ জুন প্রধানমন্ত্রীর কার্যালয় অভিমুখে পদযাত্রা।

৪. এরপরও সাগর-রুনির হত্যাকারীদের গ্রেফতার ও বিচার না করা হলেও দেশের সব সাংবাদিক কর্মবিরতি কর্মসূচি পালন।

1. Du 20 mai au 15  juin : réunions publiques dans toutes les agences de presse
2. 5  juin : marche en direction du Parlement et présentation d'un mémorandum au Président de la Chambre des Communes pour exiger l'arrestation et le jugement des assassins de Sagar et Runi
3. 26 juin : manifestation sous les bureaux du Premier Ministre
4. Si après cette date, l'état n'a toujours pas rendu la justice, tous les journalistes du pays cesseront le travail et feront la grève de leurs articles.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site