Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Etats-Unis : “Shooting Blind”, des photographes malvoyants pour regarder autrement

Chaque mardi, un collectif de photographes malvoyants se réunit sur Manhattan à New York. Certains des présents sont partiellement aveugles, d'autres ont perdu la vue à un très jeune âge ou ont une cécité de naissance. Le groupe s'est donné pour nom Seeing with Photography Collective (SWCP, Collectif Voir par la Photographie).

Dans un livre intitulé Shooting Blind, Mark Andres, fondateur et directeur du collectif, explique qu'il a tenu beaucoup de fonctions dans ce mouvement. Et de fait, il a travaillé comme arrangeur musical, guide, instructeur, collaborateur et de temps à autres photographe en chef et assistant. Autant dire que la coopération entre membres de l'équipe et l'engagement des bénévoles sont la clé de voûte du groupe, dont le light painting (en français “peinture de lumière“) est la technique la plus usuelle.

Voici des photos de membres de SWPC (toutes reproduites avec leur permission), et une vidéo de Steven Erra, l'un des artistes du collectif. Des images qui dépeignent quelques-uns des centres d'intérêt et passions des photographes. Nous espérons qu'elles vous plairont !

photo SWPC

photo Donald Martinez et Phil Malek

photo SWPC

photo Hashim Kirkland

photo Mark Andres

Photo SWPC d'activistes d'Occupy Wall Street. "Il ne faut pas avoir peur, utilisez votre voix"

photo SWPC

photo SWPC. Photo prise au vernissage de l'exposition au Centre de Photographie de Long Island.

Ici, une vidéo sur le Collectif Voir avec la Photographie de Steven Erra :

Cette exposition a lieu à New York, au Centre de Photographie de Long Island du Musée Afro-Américain, 110 Franklin Street, Hempstead, Long Island jusqu'au 29 juin. SWPC vous invite aussi à visiter sa page Flickr, où il espère vivement recueillir de nombreux commentaires.

Light is essenciatly indifferent 

 just until it is in a lens or in a cold camera

becomes meaningful 

- Steven Erra

La lumière est par essence indifférente

Mais dès qu'elle est dans une lentille ou une caméra froide

Elle prend du sens

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site