Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cuba: Festival alternatif des réseaux sociaux à la Havane

Tous les liens sont en espagnol.

La Havane, Cuba, a accueilli la semaine dernière le Festival Clic, organisé par les blogueurs de l'île, et plus particulièrement par Yoani Sánchez, auteur du blog Generación Y et fondatrice de l'Académie Cubaine des Blogueurs.

L'événement a reçu le soutien de EBE, le festival espagnol du web social, et Estado de SATS, l'organisation cubaine indépendante qui échappe au contrôle du gouvernement, et organise des débats, des conférences et des expositions sur l'avenir de Cuba et sa transition vers la démocratie.

Dans un billet publié sur son blog, Yoani Sánchez a présenté les objectifs de l'événement, qui selon elle ne sont pas particulièrement politiques, mais mettent l'accent sur la communauté des blogueurs dans son ensemble :

L'événement est piloté par différentes organisations, groupes et individuels de la société civile, mais ne se plie pas aux exigences d'intérêts particuliers. Sa spécificité est technologique mais n'est pas idéologique.

Le logo du Festival Clic

Par ce festival, les organisateurs espéraient contrebalancer d'autres événements concernant les réseaux sociaux, dont l'organisation par le régime cubain a été rendue possible grâce à des journalistes et des blogueurs fidèles à la ligne gouvernementale. Sánchez écrit :

Nous ne ferons appel à aucune ségrégation politique, ni à aucun critère idéologique pour sélectionner les participants – et nous n'appliquerons certainement pas les méthodes d'exclusion déjà utilisées dans d'autres conventions cubaines de blogueurs et d'utilisateurs de Twitter.

Sans la citer directement, Sánchez fait référence à la convention Blogazo x Cuba, la première rencontre des Blogueurs de la Révolution, organisée à Mantanzas par le blog collectif pro-gouvernemental La Joven Cuba (La Jeune Cuba).

Le discours de clôture des organisateurs étaient très clair sur leurs intentions politiques, en montrant du doigt les blogueurs qui critiquent le régime et les dissidents traités de “mercenaires ” par la communauté pro-gouvernementale. L'événement a également provoqué des débats d'une grande intensité entre les blogueurs tolérés par le régime.

Le Festival Clic a eu lieu du 21 au 23 juin, avec au programme des interventions sur Twitter, le droit des internautes et la situation actuelle des publications numériques à Cuba. Il y aura aussi des ateliers réservés à la technologie.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site