Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Cuba : Un kiss-in en faveur de la diversité et de l'égalité

[Tous les liens mènent à des pages en espagnol.]

“Venez avec quelque chose de rouge et embrassez quelqu'un, parce que l'amour, sous toutes ses formes, est important !” Voilà l'annonce donnée jeudi 28 juin par le “Projet Arc-en-Ciel”, un groupe cubain qui se définit comme un “collectif LGBT (Lesbien-Gay-Bi-Trans) indépendant et anti-capitaliste”, et qui demande, entre autres, la reconnaissance légale de l'homoparentalité, et que la transsexualité ne soit pas considérée comme une maladie.

Diffusée sur plusieurs blogs, l'invitation au “Kiss-in en faveur de la diversité et de l'égalité”, qui se tenait près de la Plaza de la Revolución à La Havane, indiquait :

Es 28 de junio: nuestros besos serán homenaje a quienes murieron y mueren por el odio a lo diferente. Nuestros besos son el voto porque un día el 17 de mayo y el 28 de junio ya no signifiquen nada.

C'est le 28 juin : Nous nous embrasserons en hommage à ceux qui sont morts et meurent de la haine envers tout ce qui est différent. Nous nous embrasserons en jurant qu'un jour, les 17 mai et 28 juin ne voudront plus rien dire.

La manifestation, qui a réussi à rassembler plus de 20 personnes, commémorait l'anniversaire des émeutes de Stonewall à New York en 1969, lesquelles ont déclenché le mouvement de lutte pour les droits civils de la communauté LGBT et ont eu lieu le jour qui serait plus tard retenu comme jour de la Gay Pride.

Besada por la Diversidad y la Igualdad en La Habana, Cuba. (Foto: Cortesía de Jorge Luis Baños)

Kiss-in pour la diversité et l'égalité, La Havane Cuba. (Photo : Avec l'aimable autorisation de Jorge Luis Baños)

Selon les organisateurs :

Besarse es una muestra de cariño cotidiana, pero para muchos ojos constituye escándalo público si ocurre entre personas no heterosexuales. Al besarnos todos y todas, por amor o fraternidad, ejercitamos nuestra igualdad ciudadana y ponemos en evidencia los dobles raseros morales que generan la homofobia, el sexismo, las lógicas discriminatorias que marcan las raíces de nuestra cultura y debemos cambiar.

S'embrasser est un signe quotidien d'affection, mais pour beaucoup, c'est scandaleux si ça implique des personnes qui ne sont pas hétérosexuelles. En s'embrassant, par amour ou par amitié, nous exerçons notre droit à l'égalité et mettons en évidence la règle des “deux poids, deux mesures” à l'origine de l'homophobie, du sexisme et de la discrimination. Cette règle, qui est ancrée dans notre culture, doit être changée.

Quant aux défis à relever pour répéter de telles initiatives publiques à Cuba, la blogueuse cubaine Yasmín Silvia affirme :

¡Por supuesto que el resultado fue excelente! Había gente que no era del Observatorio Crítico, ni de Bloggers Cuba, y sumamos más de veinte. Esa modesta cantidad se logró a través de mensajes de texto, correos electrónicos, invitaciones de FB y llamadas por teléfono. Se logró saltando sobre el obstinado silencio institucional que no puede —¿por naturaleza o falta de deseos?— reconocer que las sexualidades no son monopolio del Estado, sino tema que corresponde a la sociedad toda (…) La cosa perturbadora está en quienes sabían y no fueron.

Bien sûr que les résultats étaient excellents ! Il y avait des gens qui ne venaient pas de l'”Observatorio Crítico“, ni de “Bloggers Cuba” [liens ajoutés par Global Voices], et on était plus de 20. Ce nombre modeste a été atteint par le biais de messages SMS, courriels, invitations Facebook et appels téléphoniques. Nous l'avons atteint en surmontant le silence tenace des institutions qui ne peuvent pas – à cause de la nature du problème ou d'un manque de volonté ? – reconnaître que les sexualités ne sont pas un monopole d'État, mais plutôt un sujet qui appartient à la société dans son ensemble. […] Ce qui perturbe, c'est que certains savaient mais ne sont pas venus.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site