Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : un Tweet fait chuter l'action Sina de 8%

Sauf indication contraire les liens sont en anglais.

Le 16 juillet 2012 le célèbre blogueur chinois, spécialiste du  capital risque et des média sociaux, Isaac Mao, a écrit sur Twitter [en chinois] qu'il avait fait baisser l'action $SINA tous les jours depuis le 17 juin, en réaction à la suppression de son compte utilisateur par SINA Weibo (une plateforme chinoise de microblogging).

Dans son tweet il a utilisé le tag spécifique à StockTwits “$+le symbole de l'action”, et son message a ainsi fait le tour des investisseurs du monde entier via la plateforme de communication de l'investissement. Le lendemain, le 17 juillet, l'action SINA avait perdu 8% à l'indice NASDAQ.

SINA Share price drived on July 17, 2012. Non-commercial use of image from isunaffairs.

Le cours de l'action SINA le 17 juillet 2012. Utilisation  non commerciale, isunaffairs.

Isaac Mao: l'action $SINA en baisse

Ci-dessous le message d'Isaac du 16 juillet sur Twitter: [en chinois]

Isaac Mao

自6月17日新浪微博刪除我賬戶以來,以每天平均10條微博,10美元/條的低價索賠,並發分析新浪審查自毀的信件給全球基金經理建議“削” $SINA 股票

Depuis qui Sina Weibo a supprimé mon compte le 17 juin, je voulais obtenir de leur part la compensation de mes pertes. J'ai évalué cette compensation à 10 US$ pour une moyenne de 10 tweets par jour. Je vous fais partager mon analyse sur le processus d'auto-destruction par la censure de SINA et recommande aux investisseurs internationaux de “faire descendre” l'action $SINA.

Dans sa lettre, Isaac explique plus loin pourquoi il a décidé de faire baisser l'action SINA :

Tous les jours depuis le 6/7 je court-circuite l'action $SINA alors qu'elle baisse, ensuite j'utilise mes gains pour acheter d'autres actions.

Pourquoi ? Contrairement à ce que tout le monde pense, Sina et le nombre “croissant” d'utilisateurs de Weibo, ne sont pas pas en pleine ascension mais plutôt en recession :

1. Sina se vante d'être le plus important microblog en Chine, mais les données qu'ils fournissent sont contestables. Selon mes suppositions, 1/4 des comptes sont des zombies, 1/4 des comptes sont gelés, 1/4 sont des spammeurs et 1/4 sont téléguidés.

2. Sina ne cesse de supprimer des comptes de bonne qualité mais politiquement sensibles, par centaines de milliers chaque mois, mais les garde dans ses décomptes pour les publicitaires. Il est prouvé que Sina a fraudé en falsifiant des millions de suiveurs pour tromper les publicitaires.

3. Sina a mis en place toute une série de règles sur les vérifications d'identité et sur la dénonciation entre utilisateurs. Jusqu'à présent, aucune règle n'étant basée sur des principes cohérents, le système est inopérant.

4. QQ weibo est entrain de rattraper Sina en tant que service de microblogging, même si Sina garde certaines célibrités. La plupart de ces personnes publiques ont un double compte sur QQ Weibo et sur Sina Weibo.

5. En plus des plaintes des usagers, Sina risque de devoir faire face aux plaintes des autorités. C'est une année de transition importante pour rester en tête, et Sina a de fortes chances de ne pas garder les services de Weibo. On doit s'attendre à de grands changements en Chine. Ouvrez l'oeil.

Le pouvoir du #socialnomics

Ce n'est pas la première fois que Isaac Mao fait campagne contre les entreprises multinationales [en chinois]:

2006年抵制MSN Space聲援@mranti等網誌作者,這個服務在2009年自廢;2007年公開信警告谷歌不要自我審查,否則會自推到角落,谷歌2010年退出中國市場。新浪自以為玩轉本土,其實是更深的自掘

社會性媒體其實與經濟的對應關係正在勾連起來,這個研究領域叫做#socialnomics ,也就是社會力量對經濟指標的影響,品牌正邪與價值的對應關係會越來越明顯。新浪自以為刪除某個帳號無所謂,殊不知這種信號就是走衰的開始。

Déjà en 2006, il y a eu une campagne pour montrer le soutien des internautes à des blogueurs tels que @mrantia sur MSN Space [dont les blogs ont été supprimés [en chinois] car Microsoft voulait pénétrer le marché chinois] et le service a été bloqué en 2009. En 2007, une lettre ouverte d'avertissement contre des pratiques d'auto-censure a été adressée à Google qui a décidé de quitter le marché chinois en 2010. Maintenant que Sina pense qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent chez eux, il sont entrain de creuser leur tombe.

Le rapprochement entre les médias sociaux et l'économie se resserre sur un concept appelé #socialnomics. Ce concept mesure l'impact social sur les indices économiques. L'image d'une marque affecterait sa valeur. SINA ne voit pas d'inconvénient à supprimer le compte de ses usagers. C'est un signe de sa mort.

L'action d'Isaac Mao a eu des conséquences si visibles que son compte StockTwits a été suspendu le 18 juillet à 00:35, heure de Pékin.

Les internautes chinois ont fait pression sur SINA contre ses pratiques de censure, telles que le système d'enregistrement obligatoire de son identité depuis 2011. Il y a quelques mois, un certain nombre d'internautes chinois ont publié une lettre ouverte aux actionnaires de Sina pour les inciter à ne plus investir dans SINA :

La politique du gouvernement chinois relative à Weibo a un effet significatif sur les perspectives de Sina. Il est terriblement hasardeux de détenir des actions de Sina Corp. Le 20 septembre 2011, le prix de l'action Sina a chuté de 15,17% et est passé à US$ 92,76, la plus grande chute journalière depuis décembre 2008. La capitalisation boursière de Sina est passée de 6 à 1 milliards de US$. Les commentateurs du marché attribuent cette chute à des problèmes de risques régulatoires.

Le 17 octobre 2011, le Beijing Daily a publié une tribune libre, intitulée “Le manque de crédibilité marquera la fin de Weibo”, qui plaide pour un système d'enregistrement de l'identité pour Weibo.6. L'article critique des défauts sérieux dus à la croissance rapide de Weibo. S'ils ne sont pas réglés, ces problèmes menacent l'avenir de la société. L'article presse le gouvernement de faire le ménage sur internet grâce à des mesures complètes et ciblées qui rendent les nouveaux médias responsables d'assurer la sécurité. Il suggère que le gouvernement mette en place un système d'enregistrement de l'identité pour Weibo et un système qui responsabilise les médias en ligne. Le Southern Metropolitan Daily de Guangdong pense qu’ “un système d'enregistrement de l'identité trop strict ferait fuir les utilisateurs”.

Dans un récent entretien sur le plateau de l'émission “une demi-heure d'économie” de CCTV, Charles Chao, le PDG de Sina, a fait remarquer que Weibo allait devenir la force motrice de Sina.8. La politique régulatoire chinoise appliquée à Weibo aura inévitablement un impact significatif sur l'avenir de Sina. Avec le développement des conflits sociaux, le contrôle du gouvernement sur la société va se resserrer et l'espace de liberté d'expression  se réduire. Dans ce contexte, la censure sur internet va inévitablement se renforcer, et l'éventualité de la fermeture des services de microblogging reste une menace.

Les responsables et leurs collaborateurs devraient être punis. Nous insistons auprès des investisseurs pour qu'ils réduisent leur participation dans Sina pour des raisons à la fois morales et rationnelles, en faisant ainsi pression indirectement sur Sina et ses services de microblogging pour les amener à des pratiques de censure basées sur des principes clairs et transparents.

1 commentaire

  • […] du Parti Le responsable d’un site d’information arrêté pour avoir diffusé des photos Chine : un Tweet fait chuter l’action Sina de 8% Projet de loi liberticide pour Internet et pénalisation de la diffamation : feu nourri sur la […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site