Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Venezuela : ces cinéastes qui explorent les réalités urbaines

Caracas, dans tout son fascinant chaos, est une source d'inspiration pour plusieurs cinéastes. A travers leurs oeuvres, ceux-ci soulignent l'esthétique de la vie urbaine, là où la plupart des gens ne voient souvent que confusion et désordre. Ainsi, trois artistes partagent leurs travaux en utilisant les outils du web 2.0 et donnent aux internautes vénézuéliens et étrangers une autre perspective sur Caracas.

S'inspirant du court-métrage de Jorgen Leth, “The Perfect Human”, “La ciudad perfecta” (La ville parfaite) montre différents quartiers de Caracas sous différents angles. Le film, signé Sven Methling, Ricardo Bombín, Claudio Cenedese, Ángel Antúnez, Alfredo Castillo et José Ignacio Benitez, a obtenu un prix cette année à la Biennale de Cadix.

Un autre court-métrage, “Transgresiones” (Transgressions), montre la façon dont les parcours des gens dans la ville dessinent un paysage toujours changeant. Le film comprend de brèves scènes de la vie quotidienne des familles qui occupent des immeubles laissés à l'abandon et met en exergue la manière dont ces images sont devenues partie intégrante de l'esthétique de la ville.

Se penchant sur le même phénomène social, Cylixe diffuse son oeuvre sur la tour de David, un bâtiment à l'abandon où un nombre important de personnes ont trouvé leur logis. L'histoire de cet immeuble fait depuis longtemps l'objet de débats et de reportages. Cylixe décrit cette tour comme une “Ville dans la Ville” :

[…] Quand, il y a plus de 20 ans, la construction de ce gratte-ciel de Caracas (Venezuela) a été interrompue, personne n'aurait pensé que le bâtiment deviendrait le squat le plus haut du monde.

Vues empiriques et fractales sur la vie quotidienne, la structure et les pensées des habitants restent dans le dialogue avec l'architecture de la tour, qui fut conçue pour être un centre financier et abrite maintenant une société parallèle.

Image d'onglet de l'utilisateur de Flick Nicholas Laughlin, sous licence Creative Commons (CC BY-NC-SA 2.0)

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site