Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Marchés colorés du monde

Les marchés regorgent de couleurs, de sons et de vie dans n'importe quel coin de la planète. Nous vous convions à une promenade – en photos et vidéos –  sur les marchés au Salvador, au Mexique, en Inde, Indonésie et Thaïlande.

Après avoir vu la vidéo publiée par RocaCristo du marché de Santa Tecla au Salvador, varistojamonbanua a commenté les similitudes entre ce marché et ceux de son pays :

…je suis de manille , j'aime votre vidéo, on se croirait au marché des produits frais aux philippines, les légumes, les fruits, les patates douces, et les petits fruits ronds là-bas on les appelle seneguelas ici aux philippines on les voit en été. j'adore cette vidéo

En Indonésie, on marchande et vend sur le marché flottant de Lok Ba Intan dans le Sud de Bornéo.

Boats in the floating Indonesia maket of Lok Baintan

Les habitants des villages environnants arrivent entre 5 et 8 h du matin au marché flottant de Lok Baintan, près de la cité minière de Martsapura dans le Sud de Bornéo, Indonésie. Photo bayuwinata © Demotix (7/14/2012)

MVMTelevisionDigital a visité les marchés d'Oaxaca, au Mexique. Ce clip d'une minute nous donne à voir les endroits bariolés où les chalands peuvent acheter vêtements, bijoux et aliments y compris les spécialités locales comme les sauterelles et les vers, et que diriez-vous d'une bonne tasse de chocolat chaud ?

Ce marché de Mumbai, en Inde, est un peu différent : au lieu de fruits et légumes, on y trouve des pièces détachées automobiles de récupération, des antiquités, des réfrigérateurs et téléviseurs remis en état à une fraction de leur prix. Cette vidéo créée en 2007 par Parasher relaie un racontar sur l'origine de l'appellation : un marchand de pneus croit savoir que le marché était originellement appelé le marché “Bruyant” (Shor) mais sous l'empire britannique, le nom a été déformé en bazar aux “voleurs” (Chor). Un autre vendeur l'interrompt pour dire qu'en réalité, comme on trouvait facilement des marchandises volées dans le Bazar, Chor n'était pas si impropre.

Un train traverse le marché de Maeklong en Thaïlande 8 fois par jour, et à chaque passage les marchands démontent leurs stands et libèrent la voie. Pour les gens du cru, rien de plus banal, mais c'est si spécial que les touristes viennent à ce marché rien que pour voir les gens débarrasser les rails.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site