Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Ouganda : Contre vents et marées, la première Gay Pride a eu lieu à Entebbe

La communauté LGBT est harcelée depuis des années en Ouganda. C'est pourquoi la première Gay Pride organisée le 4 août à Entebbe a été saluée dans le monde entier [les liens sont en anglais].

“La marche des Fiertés LGBT” a été une série de manifestations organisées à Entebbe, y compris une réception, un défilé sur la plage et un festival de films. Le militant jamaïcain pour les LGBT, Maurice Tomlinson, a été désigné comme le grand ordonnateur de l'événement. En dépit de l'homophobie généralisée de la part des politiciens ougandais et d'une partie de la population, l'événement a attiré bien du monde. La police ougandaise a fait une rafle et embarqué des militants LGBT qui ont été relâchés par la suite.

Le 14 octobre 2009, le député David Bahati a présenté un projet de loi anti-homosexualité (connu aussi comme ” le projet de loi Tuez les Gays”) criminalisant les relations sexuelles entre personnes du même sexe pour lesquelles une personne considérée comme homosexuelle encourait la peine de mort ou la prison à vie. L'indignation de la communauté internationale – certains pays occidentaux tels que la Suède envisageant de couper l'aide financière – a entraîné certains retards pour le projet de loi. En février de cette année, cependant, l'honorable député Bahati a présenté à nouveau le projet de loi, avec quelques modifications.

Très récemment, la Secrétaire d'état américaine Hillary Clinton a attribué le Prix 2011 des défenseurs des droits humains du Département d'état à une coalition d'associations militantes ougandaises. Elle a qualifié les militants de “source d'inspiration pour les autres personnes qui luttent pour assurer l'égalité des droits partout dans le monde”.

Photo David Robinson© 2012 c/o Melanie Nathan, tous droits réservés. Autorisation de reproduction exclusive accordée à Global Voices pour le présent article.

Commentant le rapport de Dan Littauer sur les événements de la Gay Pride à Entebbe sur Gay Star News, Andyy a écrit :

Chaque étape que nous franchissons modifiera tout l'avenir pour beaucoup plus que ceux qui sont vivants aujourd'hui. La sagesse de nos questions LGBTQ est déjà une victoire sur ceux qui sont encore liés et ancrés dans la profonde ignorance, apparemment toujours présente, de nos ancêtres. Chacune de nos avancées est une question de vie et de mort. Www.100stones.wordpress.com.

Commentant sous le post de Gay Star News, Darren Simpson a également dit :

Je suis tellement fier des gens qui n'ont jamais cédé sur ce en quoi ils croient, être gay n'est pas un choix, c'est un mode de vie et plus la communauté gay d'Ouganda combattra, plus vite arrivera le jour où les gens se lèveront pour écouter. En tant que gay je suis tellement fier de vous tous qui vous êtes unis comme une seule personne, vous vous êtes soutenus mutuellement en risquant votre vie ou une peine d'emprisonnement. Vous avez fait cela une fois, vous pourrez le faire à nouveau.

Répondant à un article d’ sur newyorker.com, melnathan a écrit :

L'importance de cet événement ne peut pas être sous-estimée. Le fait que ces militants courageux aient pu sortir en plein jour dans cet environnement de persécution est une grande victoire pour la communauté. Une visibilité comme celle-ci prend ses racines dans l'héritage permanent de feu l'activiste David Kato, elle défie l'exportation de la haine évangélique américaine, et contribue à assurer la défaite du projet de loi Bahati. Elle constitue un exemple pour toute l'Afrique, et surtout, elle montre que les LGBT d'Ouganda refusent tout simplement de renoncer à leur droit à exister et à vivre leur orientation sexuelle naturelle. Pour voir plus de photos et l'article sur le site L'Avocat http://www.advocate.com/arts-entertainment/commentary/2012/08/08/see-photos-ugandans-both-proud-and-brave

Rolling Stone "100 Pictures of Uganda's Top Homos Leak: Hang Them"

Un exemple de la haine des médias à l'égard des homosexuels en Ouganda : révélation des 100 photos d'homos de la revue Rolling Stone. Photo via Gay Uganda.

Commentant le même article, kasia_r a dit :

Cher Alexis, je suis juste un simple citoyen d'Europe orientale, mais je voudrais avoir quelques renseignements sur la façon dont je peux aider, financièrement, même si c'est avec peu seulement (malheureusement, je ne peux pas me permettre beaucoup). S'il vous plaît, faites-moi savoir ce que je peux faire. Je serais également plus qu'heureux si vous pouviez me donner les contacts de vos courageux collègues ougandais. Je ne suis journaliste en aucune manière, je suis juste très impressionné et je me sens honoré de leur poser quelques questions et de leur parler, si possible. Je ne sais pas, si vous pouvez m'envoyer un message personnel, mais, en tout cas, voici mon email: rogalewicz@gmail.com, s'il vous plaît, contactez-moi si vous le pouvez.

Les utilisateurs de Twitter à travers le monde ont montré leur admiration et leur soutien pour la bravoure et le courage des militants homosexuels ougandai s:

@GoodMenProject: : Admirez les personnes qui ont défilé pour la Gay pride en Ouganda où l'homosexualité est un crime passible de mort. Leur bravoure est belle.

@Bardissimo: Une #Pride ne peut pas être plus courageuse et plus fière que celle-ci. Gay Pride in # Ouganda!
fbid=516051181754277&set=a.510412848984777.131622.122256581133741&type=3&theater

@AskMrMickey: Quel courage ont eu les personnes qui ont défilé dans cette Gay Pride en Ouganda ! Comment pouvons-nous les soutenir ? Levée de fonds ? Des idées ?

@JoeSetchell: @ JoeSetchell: J'ai le plus grand respect pour ces gars qui risquent l'emprisonnement ou même la mort. #HatsOff #GayPride #Uganda. http://pic.twitter.com/W6TlkPkK

@alexisokeowo: “Pouvez-vous imaginer que le pire endroit au monde pour être gay a eu sa Gay Pride?” @alexis_ok à une parade en Ouganda: http://nyr.kr/Nxp0Fs

@PatrickStrud: J'ai le plus profond respect et admiration pour chaque femme et chaque homme ayant participé à la première Gay Pride d'Ouganda, de la fierté gay d'abord http://www.newyorker.com/online/blogs/newsdesk/2012/08/gay-and-proud-in-uganda.html#slide_ss_0=1

@JoeMyGod: Gay et fier en Ouganda : c'est incroyable, mais une Gay pride a eu lieu ce week-end en Ouganda. Alex… http://bit.ly/OIGFfh

@ZackieAchmat: Génial. La marche pour la Gay pride en Ouganda est indescriptible, courageuse et émouvante http://pic.twitter.com/ZALQWEkq” Thanks @JRhodesPianist @dalli_weyers @gavinsilber

Le 26 janvier 2012, un militant ougandais des droits des gays, David Kato, a été retrouvé assassiné quelques semaines après avoir gagné un procès contre un journal local qui avait invité les Ougandais à “pendre” les homosexuels. Kato était chargé du plaidoyer chez Sexual Minorities Uganda, une association pour les droits des homosexuels en Ouganda.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site