Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : «L'un L'autre», des envies venues des réseaux sociaux

«L'un L'autre» [en russe] est un service qui fonctionne à partir des désirs des internautes. Les membres de la communauté peuvent non seulement demander un service, mais aussi proposer leur aide. Le principe du site est simple – l'utilisateur laisse un message dans la catégorie choisie, lui attribue un thème, une localisation, une image, et attend les réponses des autres membres de la communauté.

L'activité sur le site s'organise autour des deux boutons «Je voudrais» et «Je pourrais». Tous les messages en libre accès commencent par l'une de ces phrases. Cette fonctionnalité permet à chacun de faire part de ses souhaits et ses propositions.

Page d'accueil du site.

Par exemple, Alexandre Trapitsyne écrit ceci :

Je voudrais apprendre à chanter du jazz, vraiment vraiment. Le sens du rythme, je l'ai. La voix et l'oreille, je ne sais pas. J'ai plutôt de l'oreille en général, mais je ne m'entends pas quand j'essaie de répéter quelque chose. Je n'ai pas l'impression d'y arriver. Et tout ça parce que je ne sais pas contrôler ma voix.
Enfin, je crois. Aidez-moi !!!

Pour devenir membre de la communauté, il faut être titulaire d'un compte Facebook ou Vkontakte [“En contact”, réseau social russophone similaire à Facebook]. Le profil personnel de l'utilisateur rassemble les statistiques des demandes et des propositions d'aide (ce que je pourrais, ce que je voudrais, à qui j'ai adressé des remerciements, qui m'en a adressé). Les actions des utilisateurs sont publiables à volonté sous forme de fil sur Facebook ou Vkontacte.

Les remerciements et les “droubles” [jeu de mots entre “rouble” et Droug Drouga”, le nom de la plateforme en russe] sont la seule monnaie d'échange acceptée sur «L'un L'autre». Les «droubles» peuvent servir à récompenser d'autres membres de la communauté. Les «richesses» accumulées pouvaient être échangées dans le magasin du site contre des certificats électroniques du magasin en ligne Ozon, mais ce service n'a guère séduit les utilisateurs et a donc été suspendu par l'administration du site.

L'article original est disponible ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site