Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : Pourquoi Mohammed Morsi frappe l'armée à la tête

Les récentes décisions de Mohammed Morsi de mettre fin aux fonctions pour Mohamed Hussein Tantaoui de président du Conseil Supérieur des Forces Armées (SCAF selon l'acronyme anglais) et Sami Anan de Chef d'Etat-Major de l'armée égyptienne a reçu un accueil varié. Le président a également émis une nouvelle déclaration constitutionnelle renforçant ses pouvoirs. M. Morsi passait à ses débuts pour un personnage falot écartelé entre les Frères Musulmans et le  Conseil Supérieur des Forces Armées, mais ce mouvement a raffermi sa position et lui a permis de redorer son image.

Capture d'écran télévisé : Mohammed Morsi entouré par le haut commandement de l'armée égyptienne le jour de sa prise de fonctions de président. Photo sur Flickr de Zeinab Mohamed (CC BY-NC-SA 2.0)

Le journaliste du Caire Bel Trew n'en revient pas :

‏@Beltrew: Que quelqu'un me tire de mon désarroi et m'explique comment #Morsi a pu faire ce qu'il a fait aujourd'hui, ce que ça signifie et ce que pense le #SCAF. Quelqu'un.

La révolution de retour

L'entrepreneur Ahmed Reza exprime son soulagement en tweetant :

@ByRedz: Le plus long ouf que j'aie poussé dans ma vie ! #Morsy #مرسي

L'activiste renommé Wael Ghonim a tweeté :

‏@Ghonim: Les décisions récentes de #Morsi étaient une réponse concrète aux analystes occidentaux qui pensaient que le #Jan25 n'était pas une révolution mais un putsch militaire.

La journaliste d'Al Jazeera English basée au Caire Rawya Rageh commente avec humour :

‏@RawyaRageh: Je résiste depuis hier pour le dire.. mais je n'en peux plus. #Morsi aux Egyptiens : “Papa, c'est qui à présent ?”

Islamisation de l'Egypte ?

Dessin de Carlos Latuff : Mohamed Morsi lit un livre intitulé “Comment Erdogan a pris le pouvoir” tout en virant Mohamed Hussein Tantaoui, mettant ses pas dans ceux d'Erdogan qui a limogé vingt généraux une semaine auparavant.

Certains ont considéré ces mesures comme une tentative de concentrer plus de pouvoirs entre les mains de la Confrérie. La blogueuse Zeinab Mohamed a noté :

Bien sûr il y a une autre équipe qui désapprouve cette décision et y voit un coup de force civil contre l'armée pour donner le coup d'envoi au plan directeur des Frères musulmans pour ‘Frèremusulmaniser’ l'armée et l'Etat en partenariat avec les pays qui veulent détruire une fois pour toutes nos forces armées.

Le blogueur spécialiste du Moyen-Orient Nervana Mahmoud a tweeté :

‏@Nervana_1: Oubliez Tantaoui et Annan … Ceci n'est pas un coup d'Etat en douceur, mais une déclaration d'Etat islamique. #Morsi #Egypt

Et la star de Twitter Gigi Ibrahim :

‏@Gsquare86: C'est clair comme de l'eau de roche que tous les personnages d'Etat ont le même programme, le pouvoir. Ils feront tout pour le garder, le voler, l'étendre  #Egypt #Morsi

Un coup, quel coup ?

Mais d'autres ont émis des doutes sur l'efficacité de la manoeuvre. Mohamed El Hebeishy a tweeté :

‏@Hebeishy: Ça n'est pas un limogeage.. Ça n'y ressemble ni de près ni de loin..c'est une sortie de secours tout en continuant toujours et encore à manipuler les gens #Morsi #Egypt

Le journaliste Jano Charbel n'est pas satisfait de la décision de Morsi :

@JanoCharbel: Vais participer avec impatience aux manifestations du #Aug24 contre #Morsi & #Brotherhood (la confrérie) contre leur incompétence, leurs mensonges, la censure & l'amnistie aux généraux criminels !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site