Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vidéo : “J'étais ici”, une initiative pour saluer le travail humanitaire

Rejoignez-nous pour voir comment les petits gestes peuvent changer le monde, par la campagne I Was Here  (J'étais ici) pour la Journée mondiale des Nations unies pour l'action humanitaire. Le dimanche 19 août 2012, pour reconnaître le travail humanitaire dans le monde entier, l'ONU et la chanteuse américaine Beyoncé ont lancé une invitation planétaire : “pour rendre meilleure la vie de quelqu'un, faites quelque chose de bien pour quelqu'un, quelque part”.

La raison pour laquelle la Journée mondiale de l’aide humanitaire est célébrée le 19 août est aussi une façon de se souvenir de l'anniversaire de l'attentat de 2003 au siège des Nations unies à Bagdad, en Irak, où 22 personnes avaient perdu la vie. Cette journée commémore ceux qui sont morts en essayant d'aider les autres et rend également hommage à ceux qui, jour après jour, continuent à aider les autres partout dans le monde.

Bien que les informations puissent être remplies de mauvaises nouvelles, la souffrance et la douleur d'autrui,on trouve aussi des histoires proches ou lointaines d'actes petits ou grands de bonté, pour aider ceux qui sont dans le besoin en tendant la main à ceux qui souffrent.

Sur le site de I Was Here website (J'étais ici), l'ONU a fourni quelques suggestions sur les moyens simples d'aider son prochain, dans la conviction que des actions apparemment minimes peuvent avoir un grand impact sur sa journée . Aider quelqu'un à faire ses courses, donner à un sans-abri un repas, comme un sandwich, offrir ses compétences pour un projet communautaire, défendre la victime d'intimidation ou de harcèlement, visiter une personne âgée ou une personne dans un hôpital. Peut-être préparer un repas pour de nouveaux parents, le bénévolat dans une association caritative locale, le don de choses dont on n'a plus besoin ou que l'on utilise plus, faire quelque chose pour ses voisins comme tondre leur pelouse, le nettoyage d'un parc ou aider quelqu'un d'un milieu défavorisé. Les participants sont invité à ajouter leur nom sur la carte du site pour faire savoir au monde qu'ils ont  changé la journée de quelqu'un. Quelques unes des actions des personnes  qui ont déjà ajouté leur nom sur la carte sont l'aide à des personnes déplacées au Mali [fr], amplifier les voix des réfugiés sahraouis [fr], servir un repas pour quelqu'un qui en a vraiment besoin, enseigner à quelqu'un comment lire et écrire et prendre soin des enfants.

I Was Here logo for the UN World Humanitarian Day Campaign 2012

Logo de la campagne I Was Here l (J'étais ici) pour la campagne 2012 de la Journée mondiale des Nations Unies pour l'action humanitaire

La vidéo pour l'appel à l'action a déjà été sous-titrée en 22 langues différentes pour atteindre le milliard de personnes qui ont répondu à l'appel et agi ; un objectif qui a été dépassé en atteignant 1 132 204 110 participants.

La vidéo et la chanson de Beyoncé ont déjà été traduits dans 10 langues différentes par un bénévole, à l'aide de la plate-forme de sous-titrage, l'objectif est d'atteindre au moins le double.

Quelle action allez-vous faire pour marquer de votre empreinte cette date et améliorer la journée ou la vie de quelqu'un ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site