Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Venezuela : Chaos à Amuay après une explosion dans une raffinerie

Un réservoir a explosé à 1 heure du matin, le 25 août, dans la raffinerie d'Amuay à Judibana, dans l'Etat de Falcón au Venezuela. L'explosion a fait au moins 26 morts (les médias locaux du Falcón font état de 35 victimes) et 86 blessés. Les victimes appartiennent pour la plupart à la Garde nationale bolivarienne. Amuay est la plus grande raffinerie du Venezuela et l'une des cinq plus grandes au monde.

Les raisons de l'explosion sont pour l'instant inconnues.

Gabriela Gonzalez (@gabriela2400) [espagnol], médecin, qui vit à proximité, a confié au journaliste vénézuelien Nelson Bocaranda que le système d'alarme de la raffinerie avait été activé une demi-heure avant l'accident, puis éteint.

(@gabriela2400): @NelsonBocaranda Las alarmas empezaron a sonar a las 12:30 y al poco rato las apagaron.

(@gabriela2400) [es]: @NelsonBocaranda Les alarmes ont sonné à minuit trente et se sont rapidement éteintes.

Le Vice-président Elías Jaua et le président de Petróleos de Venezuela (Pdvsa), Rafael Ramírez, se sont rendus à Amuay.  Ils ont déclaré [espagnol] que les autorités travailleraient dans la raffinerie jusqu'à ce que l'incendie soit circonscrit, et que la fumée qui inquiétait les riverains était due aux opérations des pompiers pour contrôler la situation. De plus, ils ont assuré que le gouvernement assumerait toute la responsabilité des dégâts.

Les photos et les vidéos qui circulent en ligne montre une zone qui semble avoir subi un tremblement de terre, plus qu'une explosion. Noticias 24 [espagnol] a rassemblé des photos de  Héctor Silva, qui se trouvait à  Amuay au moment de la tragédie.

Plusieurs vidéos tournées par des particulier sont sur YouTube :

Le journal La Verdad (@laverdadweb) [espagnol] signale qu'une odeur de propane flottait sur le périmètre de la raffinerie. L'odeur ressemblerait à celle du gaz lacrymogène.

José Luis Cova R (@JLCova) [espagnol] a commenté sur Twitter :

@JLCova: El radio de accion de la explosion d las esferas d propano es devastador.. La entrada a Judibana y todo alrededor esta Destruida

@JLCova [es]: Le rayon d'action des explosions de sphères de propane est dévastateur. L'entrée de Judibana et tout aux alentours est détruit.

Il signale aussi qu'un commerce connu au Venezuela sous le nom de bodegon, où l'on vend épicerie et alcool, a été pillé :

@JLCova: El bodegon Lizolca a la entrada de judibana Fue Saqueado!

@JLCova [es]: Le magasin Lizolca à l'entrée de Judibana a été pillé !

La plupart des blessés ont été évacués vers l'hopital Calles Sierra qui n'avait plus assez de fournitures, a tweeté Gabriela Gonzalez (@gabriela2400) [espagnol] :

@gabriela2400: Hospital Calles Sierra Necesita: antibióticos, plasma, sangre, analgésicos, morfina, demerol, gasas, ringer, sol fisiológica.

@gabriela2400 [es] : l’hôpital Calles Sierra a besoin d'antibiotiques, de plasma, de sang, d'analgésiques, de morphine, de demerol, de gaze, soluté de ringer, solution saline.

Le President Hugo Chávez a decrété trois jours de deuil national pour les victimes de Amuay.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site