Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Inde : Dans l'eau jusqu'au cou pour protester

[Liens en anglais sauf mention contraire] Cinquante et un habitants du village de  Ghongalgaon dans un district de l'Etat indien du Madhya Pradesh ont organisé une manifestation ‘Jal Satyagraha‘ en restant plongés des jours durant dans l'eau, jusqu'au cou, dans un des réservoirs du barrage de Omkareshwar sur la rivière Narmada [fr]. L'expression Satyagraha (étreinte de la vérité, fr) lancée par le  Mahatma Gandhi [fr] est une philosophie et pratique particulière connue également sous le nom de résistance non violente ou résistance civile.

Usha Hegde écrit sur la manifestation :

51 personnes sont dans l'eau pour le quatorzième jour consécutif au Madhya pradesh pour protester contre la décision du gouvernement d'ouvrir toutes les vannes du barrage de Omkareshwar, ce qui submergera leurs villages. Ils exigent une véritable indemnisation.

Tales of Narmada met constamment à jour son blog avec des informations sur les manifestations et des photos.  Down To Earth a également publié beaucoup de photos.

Screenshot of the video showing the protest of the evictees of the Omkareshwar Dam project

Capture d'écran d'une vidéo de la manifestation des expropriés du barrage de Omkareshwar

Cette manifestation a été organisée par Narmada Bachao Andolan, un mouvement social fédérant des tribus, des cultivateurs, des écologistes et des militants des droits de l'homme contre les barrages construits sur la rivière Narmada.  La construction du barrage Indira Sagar à Narmada a débuté en 1984 : les manifestations ont commencé quand les habitants de la vallée de  Narmada – qui allaient être déplacés – se sont organisés, en1985-86. Les barrages en aval de Indira Sagar sont Omkareshwar, Maheshwar et Sardar Sarovar.

Une commission d’enquête indépendante constituée par la National Campaign for People's Right to Information (Campagne nationale pour le droit des personnes à l'information) a enquêté sur les indemnisations dues pour le barrage Indira Sagar, et écrit dans son rapport que “…d'importantes atteintes aux droits humains ont eu lieu, et  le gouvernement du Madhya Pradesh, durant la construction du Indira Sagar Pariyojana, est responsable d’ injustices sociales, politiques et économiques indéfendables au détriment des habitants de la vallée de Narmada.”

Le barrage Sardar Sarovar Narmada déleste le surcroît d'eau dans le Gujarat en raison de fortes pluies dans le Madhyar Pradesh. Vidéo téléchargée par Desh Gujarat

Aux terme d'une récente décision judiciaire, les expropriés du barrage Omkareshwar et du barrage Indira Sagar ont droit à  une indemnisation sous forme de deux hectares de terres. Les journaux locaux rapportent que des milliers d'expropriés ne sont toujours pas indemnisés, et qu'en dépit de cela, le gouvernement du Madhya Pradesh a autorisé une élévation de quatre mètres du niveau d'eau du barrage, de 189 à 193 mètres. La mise en oeuvre de cette décision entraînera l'inondation des terres de plusieurs villages.

Une manifestation Jal satyagraha a été lancée a Ghoghalgaon par 51 personnes concernées le 16 juillet, pour faire baisser le niveau de l'eau du barrage de Omkareshwar à 189 mètres. Ils exigent que toutes les personnes concernées par la décision reçoivent une superficie égale de terres en échange, entre autres indemnisations.

La vidéo suivante a été tournée au dixième jour de la manifestation des expulsés du barrage Omkareshwar :

Voici des réactions sur Twitter :

@Dibundy: déplacés du barrage Omkareshwar dam sont poussés à bout. … http://t.co/mWykJZLb

@jamewils: Les eaux du réservoir d'Omkareshwar montaient et touchaient presque le menton des manifestants le 3 septembre. http://t.co/nbHBfbwX

@HarrietLambFT: tellement d'années ont passé, et les manifestants de la narmada se battent toujours. RT@httweets: jusqu'au cou dans la Narmada http://t.co/5kpbdog5

@babayesudas: ceux qui refusent l'indemnisation dans de telles circonstances ne peuvent pas se dire un gouvernement ! C'est Goonda Raj. http://t.co/Oinj4c3O

Ved Prakash Singh accuse les médias de ne pas faire assez :

@vedforgutuk: Regardez cette photo et  RT. des gens debout dans l'eau de la rivière Narmada depuis 13 jours. Que font les #médias. http://t.co/vf6V5Hh1

Vous pouvez signer un appel de l'Asian Human Rights Commission (AHRC) demandant une action immédiate pour indemniser de façon juste les expropriés du barrage hydro électrique de Omkareshwar au Madhya Pradesh.

Mise à jour : selon les dernières informations, de fortes pluies dans le Madhya Pradesh ont entraîné la montée des eaux  des barrages d’ Omkareshwar et Khandwa, au-delà de la cote d'alerte. Le gouvernement a fait ouvrir toutes les vannes du barrage Omkareshwar pour maintenir le niveau d'eau constant, ce qui signifie de nouveaux problèmes pour 30 villages du district de Khandwa, déjà submergés.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site