Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Pronostic pour les primaires du mouvement de contestation

[Les liens renvoient à des pages en russe.] Dans un mois, le mouvement de contestation russe aura perdu sa particularité la plus spectaculaire et la plus distinctive : sa spontanéité. Le 20 octobre, le nouveau Comité électoral central, présidé par [le député] Leonid Volkov, mènera deux journées d'élections pour choisir les 45 personnes qui formeront le premier “Conseil de coordination de l'opposition russe”. Une fois le processus achevé, le mouvement de contestation se sera doté pour la première fois d'un organe représentatif, donnant naissance à une institution puissante bien que controversée, garante de la légitimité politique dans leur pays des leaders de l'opposition.

La  date limite de dépôt des candidatures était le samedi 15 septembre, même si Volkov a déclaré [dans son Live Journal] que le comité était en retard, et qu'une cinquantaine de noms pourraient encore être rajoutés à la liste des candidats. Quoi qu'il en soit, nous pouvons d'ores et déjà examiner cette liste des candidats et faire quelques déductions sur la composition du groupe, ainsi que des pronostics sur ceux qui siégeront dans ce Conseil.

La composition du Conseil

Premièrement, examinons la structure de ces élections pour comprendre quels en sont les enjeux. Il est prévu que le vote se fasse en ligne, mais aussi au moyen de bulletins de vote dans toute la Russie. (Si les commentateurs parlent de vote en ligne, c'est sans doute parce que l'on s'attend à ce que la participation se fasse principalement par Internet.) A l'heure actuelle, il y a 142 candidats inscrits pour 45 sièges au Conseil. Mais tous les candidats ne se trouvent pas en concurrence directe.

Le conseil de coordination aura quatre subdivisions internes : société civile, gauche, libérale et nationaliste. La première aile disposera de trente sièges, les autres en auront cinq chacune. Actuellement, 116 candidats sont inscrits dans la catégorie société civile, 6 pour les forces de gauche, 11 pour les libéraux et 9 pour les nationalistes. En d'autres termes, un candidat de la société civile a 26 % de chances d'être élu, contre 83% pour un représentant des forces de gauche, 45 % pour un libéral et 56 % pour un nationaliste. (A ce jour, il n'y avait que 5 candidatures de gauche ; ce qui veut dire qu'ils sont pratiquement sûrs d'être élus.)

Quelques anomalies

Avant de passer à notre analyse qualitative de fond, il faut noter quelques anomalies dans les résultats des inscriptions. L'irrégularité la plus évidente étant le fait que les nationalistes sont les seuls à avoir inscrit leurs représentants dans la catégorie “idéologique”. Constantin Krylov, Vladimir Tor et Alexandre Bielov sont les noms les plus connus du nationalisme russe, et tous trois se battent pour un siège dans le bloc nationaliste du Comité de coordination.

Les écrivains en tête d'une manifestation non autorisée à Moscou. 13 mai 2012, photo Maria Plechkova, © Demotix.

Sur le champ des forces libérales, la concurrence est un peu plus rude, mais les personnalités les plus connues n'y figurent pas. Alexeï Navalny, Ilya Iachine, Boris Nemtsov et d'autres sont portés sur la liste de la société civile. L'inscription la plus étonnante restant celle de la candidature de Sergueï Oudaltsov : un staliniste radical qui s'isole des forces de gauche et s'inscrit dans la section “société civile”. Même cas de figure pour Oleg Cheïn et Anastasia Khroustalnaya, entre autres.

Vu ce système d'inscription, les candidats devaient être conscients qu'il serait relativement facile d'obtenir un siège “idéologique”. Cela posé, il semble alors que les principaux opposants (hormis les nationalistes), ont sciemment choisi d'affronter l'âpre concurrence de la [catégorie] société civile. La raison peut en être la suivante : (1) remporter la victoire dans une compétition plus serrée confère une plus grande légitimité et (2) l'aile idéologique étant marquée, les “fédérateurs” ambitieux essaient de l'éviter. (Navalny, par exemple, a critiqué la division en colonnes idéologiques au cours de la manifestation de février place Bolotnaïa.)

Il convient aussi de remarquer que presque tous les candidats sont des hommes. De fait, seulement 13 % sont des femmes. Dans l'aile idéologique, cet indicateur tombe à 8 %. (Les neuf nationalistes inscrits sont tous des hommes.) Même si le mouvement de contestation a toujours été déséquilibrée, les candidatures au Conseil montrent une inégalité encore plus grande à ce niveau. En février 2012, par exemple, l'institut Levada a déterminé que les femmes représentaient au minimum 35 à 40 % des participants aux manifestations de l'hiver dernier.

Phase de test

Beaucoup de ceux qui sont considérés comme les leaders du mouvement de contestation s'avèrent être aussi des blogueurs très populaires. La plupart écrivent sur [la plateforme] Live Journal, même si l'on constate une augmentation de l'utilisation des réseaux Twitter et Facebook. Les observateurs se demandent depuis longtemps si le blogging peut mener à une réelle popularité politique.

Les primaires imminentes du Conseil de coordination représentent une occasion unique de valider ou non cette idée.

A cette fin, Global Voices a réuni la liste des candidats inscrits à cette date, et les a classés selon qu'ils font ou non “autorité” en tant que blogueurs. Nous nous sommes servis du classement de Yandex qui décrit sa méthodologie de la façon suivante :

Рейтинг блогов рунета — это способ узнать о самых популярных и авторитетных блоггерах русскоязычной блогосферы. Рейтинг составлен на основе авторитетности – интегрального показателя, основанного на данных о том, как часто другие блоггеры ссылаются на рассматриваемый блог, кто именно ссылается, с учётом количества комментариев в блоге, количества известных нам читателей блога, а также других данных о блоге и его положении в блогосфере.

L'évaluation des blogs de RuNet est un moyen d'identifier les blogueurs les plus populaires et les plus reconnus de la blogosphère russophone. Le classement est établi sur la base de l'autorité, indicateur global obtenu à partir des données suivantes : fréquence à laquelle les autres blogueurs s'y réfèrent, quels autres blogueurs précisément, en tenant compte de la quantité des commentaires, de la quantité de lecteurs du blog qui nous sont connus, et aussi des autres renseignements concernant le blog et de sa position dans la blogosphère.

Notons, et c'est important, que Yandex ne tient pas compte de l'indice Facebook dans son évaluation. Ce qui signifie que des candidats précis peuvent être virtuellement inconnus tout en ayant un grand nombre d'abonnés sur un des réseaux sociaux les plus importants au monde. En particulier, Olga Romanova fait partie de ces personnes-là, étant très active sur Facebook et vraisemblablement candidate victorieuse indiscutée au Conseil de coordination. (L'an dernier, O. Romanova a joué un grand rôle dans le collecte de fonds pour l'opposition.)

Les résultats de notre enquête restent tout de même assez clairs. Après avoir examiné toutes les candidatures, nous pensons que l'absence de prise en compte des données Facebook est un défaut réel, mais non rédhibitoire, de notre étude.

Nous reproduisons ci-dessous les résultats de notre enquête :

Légende des couleurs du tableau :
vert – vainqueur probable
bleu – vainqueur possible
rose – femme
gris – perdant probable

Catégorie “société civile”

Forces de gauche

Libéraux

Nationalistes

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site