Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mexique : Un aperçu des pratiques de sages-femmes à travers le monde

L’interculturalité des pratiques des sages-femmes est le thème de ce billet accompagné de photographies [anglais] que vous pouvez trouver sur le site Offbeat Mama [anglais] (Maman excentrique). L’auteur, Alice Proujansky, une photographe résidant à Brooklyn, a voyagé pendant cinq mois alors qu’elle était enceinte, afin de photographier un échange culturel dans l’État de Quintana Roo où des étudiants de l’unique programme d’obstétrique accrédité par le Gouvernement ont étudié les pratiques traditionnelles des sages-femmes mayas dans les zones rurales.

Les sages-femmes traditionnelles leur ont communiqué leur savoir concernant des pratiques communes telles que le massage utérin tandis que les étudiants leur enseignaient comment faire face à des urgences liées à la naissance.

Alice Proujansky Image from her Birth series Intercultural Midwifery

Alice Proujansky Image de sa série “Naissance”

Alice Proujansky [anglais] raconte dans son site où vous trouverez un diaporama de photographies de son voyage :

Cet échange culturel a présenté les meilleures pratiques indigènes dans le domaine de la santé qui sont exercées dans des régions traditionnelles, isolées et appauvries ainsi que des soins de maternité professionnalisés et factuels, et fait partie d’une tendance favorable à l’expansion de la pratique obstétrique au Mexique.

Extrait de son billet Les étudiants de l’école de sages-femmes CASA partent en voyage [anglais] :

Après avoir préparé leurs exposés au sujet de la santé publique – y compris des pelvis, des poitrines et des sacs amniotiques cousus main, les étudiants de l’école de sages-femmes CASA [espagnol] sont montés à bord d’un bus délabré, ont mangé des sandwichs à base de fromage américain et de piment, ont roulé pendant les 32 heures qui séparent leur école à San Miguel de Allende de la petite ville de José Maria Morelos dans l’État de Quitana Roo au sud du pays. Ces quarante étudiants ont dormi à même le sol dans une salle de classe de l’université interculturelle maya [espagnol] et ont exposé leurs présentations aux sages-femmes traditionnelles mayas au sujet de la réanimation prénatale, de l’hémorragie post-partum, entre autres. Les sages-femmes traditionnelles, ayant été éduquées par des parents et par la pratique au fil des années, ont expliqué les naissances à domicile dans les hamacs, les herbes médicales, et leurs approches personnelles face aux urgences obstétriques et aux soins prénataux.

 

Vous trouverez en outre sur le site d’Alice Proujansky d’autres séries de documentaires dans ce domaine tels que Delivery [Accouchement, lien en anglais], où les photographies montrent les conditions dans une maternité de la République Dominicaine, et Lagos Midwives [Les sages-femmes de Lagos, lien en anglais] expliquant comment les sages-femmes nigériennes peuvent parvenir à autant de besoins et de soins bien accueillis dans une clinique gratuite dirigée par Médecins Sans Frontière.

Voici un diaporama audio [anglais] contenant des images en couleur des sages-femmes de Lagos et comprenant également des interviews de celles-ci dans la clinique :

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site