Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : Poutine, fin stratège sous les apparences de maladresses

Un des traits les plus frappants de Vladimir Poutine, à côté de son goût pour les étalages de machisme, est la capacité de profondeur et de finesse stratégique multidimensionnelle, digne d'un maître aux échecs, que lui attribuent ainsi qu'à ses conseillers, aussi bien ses adversaires que ses partisans.

Prenez l'affaire Pussy Riot. Un des lieux communs est que Poutine a perdu la face et son prestige international pendant le procès, ayant peut-être cédé à la pression de l'Eglise Orthodoxe au détriment de sa propre réputation ? Pas du tout, avancent des intellectuels réputés de l'opposition, pour qui le verdict impitoyable et l'indignation publique consécutive ne sont autres qu'un coup magistral de Poutine.

Vladimir Poutine au Forum Economique mondial annuel de Davos, 28 janvier 2009, photo Remy Steinegger, CC BY-SA 2.0.

Dans son blog, le chef d'Autre Russie Edouard Limonov conjecture que poursuivre les Pussy Riot et concentrer l'attention du public sur l'affaire a de fait permis à Poutine d'enfoncer un coin dans le mouvement d'opposition. Selon lui [en russe],

[Pussy Riot] принесли исключительно вред, — разделили общество, взвинтили страсти, отвлекли гражданское общество от борьбы с властью, разделили его и вовлекли две разделенные части в борьбу друг с другом. […] Светское общество может и консолидировалось, но традиционный народ попроще опять оттолкнули истерикой […] В конечном итоге выиграла все-таки власть.

[Pussy Riot] n'a causé absolument que des dommages — divisé la société, excité les passions, distrait la société civile de la lutte contre le pouvoir, l'a divisée en deux et entraîné les deux moitiés à se combattre. […] La société laïque s'est peut-être consolidée, mais nous avons rebuté tout bonnement une fois de plus la population traditionnelle par l'hystérie […] Au total, c'est le pouvoir qui a gagné.

Vladimir Milov, à la tête de DemVybor, un autre parti d'opposition, abonde dans ce sens [en russe] sur son blog :

Чем жестче власть обращается с Pussy [Riot], тем сильнее визжит и беснуется интеллигенция и “креативный класс”, проклинает церковь, обзывает последними словами всех православных подряд. […] Тем больше поводов для власти сказать засомневавшимся избирателям: видите, ребята, на смену нам хотят прийти безбожники, ненавидящие православие, у которых главные герои и кумиры – срамные девки, сплясавшие в храме. […] Рядовой избиратель посмотрит на такое и скажет: ой, нет, не надо нам таких икон и действующих лиц, лучше уж мы по старому. Кто бы ни был инициатором этой “идеальной провокации” в храме, власть ее эксплуатирует в свою пользу на 150% […] заставляет соперника делать невыгодные для него шаги.

Plus grande la sévérité avec laquelle le pouvoir traite les Pussy [Riot], et plus l'intelligentsia et la “classe créative” poussent les hauts cris et se démènent, maudissent l'Eglise, gratifient des pires noms les rangs orthodoxes. […] Autant de prétextes supplémentaires pour le pouvoir de dire aux électeurs qui doutent : vous voyez, les enfants, ceux qui veulent nous remplacer sont des sans-Dieu qui haïssent l'orthodoxie, et dont les les principaux héros et idoles sont des dévergondées qui dansent dans le temple. […] L'électeur ordinaire va voir cela et dira, “Oh non, il ne nous faut pas de telles icônes ni personnages, on est mieux avec ce qu'on a.” Quel qu'ait été l'initiateur de cette “provocation idéale” dans le temple, le pouvoir l'exploite à 150% à son usage […], et fait faire à l'adversaire des pas qui le défavorisent.

Lioudmila Alexeeva, la présidente du Groupe Helsinki de Moscou (qui vient de se remettre à bloguer après un an d'interruption), semble aussi d'avis [en russe] que ce procès-spectacle se voulait une diversion :

У меня стойкое впечатление, что история с «Пусси Райот» вызвала огромный отклик в самых разных СМИ не только потому, что многие (и я в том числе) были действительно возмущены преследованием этих девушек, но на общественное возмущение наложилось и сознательное раздувание ажиотажа вокруг этого дела сверху. Для чего? Для того, чтобы мы поменьше думали о судьбе арестованных участников митинга 6 мая. А ведь этот готовящийся судебный процесс будет неизмерим по масштабам с судилищем над девочками из «Пусси Райот».

J'ai fortement l'impression que l'histoire “Pussy Riot” a provoqué un énorme retentissement dans les médias les plus divers, pas seulement parce que beaucoup de gens (moi y compris) ont été réellement révoltés par la persécution de ces filles, mais à l'indignation publique s'est greffé un gonflement délibéré de l'agitation qui est venu d'en-haut. Dans quel but ? Celui de nous distraire du sort des participants arrêtés de la manifestation du 6 mai. Ce procès en préparation sera sans commune mesure avec celui des filles de “Pussy Riot.”

Macha Guessen au Personal Democracy Forum de New York, 12 juin 2012, photo Sandira, CC BY-SA 2.0.

Dans la même veine, les journalistes débattent si la récente conversation de Poutine avec Macha Guessen, l'ex-rédactrice en chef d'un magazine de géographie et militante LGBT, était ou non un élément d'une opération sophistiquée de relations publiques. Mme Guessen a refusé de couvrir le vol avec les grues [en anglais] de Poutine, après quoi elle a été licenciée par le propriétaire du magazine, probablement à cause de cet impair. Par la suite, Poutine l'a conviée à une rencontre privée, que Guessen a relatée dans un article de presse [en russe]. Le texte, ostensiblement anti-Poutine, a aussi réussi pour partie à le décrire sous l'aspect positif d'un homme d'Etat soucieux d'écologie, prêt au compromis, et ne craignant pas une note de fantaisie.

Le journaliste Alexander Timofeevsky croit que l'article de Guessen a été suscité intentionnellement. Parce qu'elle est si prévisible, soutient-il, on pouvait faire confiance à Guessen pour qu'elle réagisse comme elle l'a fait, marcher sans hésiter dans le piège [en russe] :

[Она] наорала по телефону на Путина, потом пришла на встречу походкою альфа-самца, потом написала про это текст, очевидно, прямой и честный, словом, проследовала по направлению, проложенному ей Администрацией: ать-два. […] Они ждали этого текста. И дождались его.

[Elle] a gueulé sur Poutine au téléphone, est venue au rendez-vous avec le pas du mâle-alpha, et a ensuite écrit un compte-rendu à l'évidence franc et honnête, en un mot elle a suivi la direction que lui a frayée l'Administration : une, deux ! […] Ce texte, ils l'attendaient. Ils l'ont eu.

Vladimir Poutine et ses conseillers sont-ils machiavéliques, cela reste un mystère. L'idée ne manque pas de charme, que les actes du pouvoir russe, aussi ineptes qu'ils puissent souvent paraître, fassent partie d'un plan plus vaste et expert. Même si beaucoup désapprouvent ce plan, une vision grandiose ne manquerait pas d'allure même aux yeux des critiques les plus francs de Poutine.

2 commentaires

  • les Pussy Riot sont très courageuses, j’ai beaucoup d’admiration pour elles !

  • lazare

    bonjour….

    courageuses ?? !! ..

    pourquoi ne pas faire la provoc dans des mosquées ????????????????

    là il y aurait du courage, car la fatwa c’est autre chose que Mr Poutine !!!

    ce genre de démonstration est tout sauf courageuse

    d’autre part ces jeunes femmes donnent uns piètre représentation de leurs idées, cela me paraît enfantin comme attitude et totalement déplacé …. il est évident que les catholiques, qu’ils soient protestants, orthodoxes, chrétiens etc ….. n’ont pas de réactions violentes!!! si elle avaient eu du courage une intrusion et profanation de mosquée aurait été vraiment courageuse, là c’est du “” pipi de chat “”

    aucune admiration pour ce genre de personne, du dédain tout au plus ….

    mais nous leur pardonnons, qu’elles restent dans cet état d’esprit attriste et révolte plus qu’autre chose, aussi espérons que le St Esprit croise leur chemin un jour … tout comme Mr Poutine d’ailleurs car pour un orthodoxe sa conduite est étrange et inadéquate avec sa religion soit disant ….

    enfin bref, beaucoup de bruit pour pas grand chose !!!!

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site