Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Afrique sub-saharienne: La percée des films en langues locales

Nicole Gillet, déléguée générale du festival international du film francophone de Namur, arrivé à sa 27e édition, interviewée par Falila Gbadamassi a dit sur afrik.com:

Autrefois, les films sénégalais étaient en français. Puis, les choses ont évolué. Ils souhaitent tourner avec des comédiens locaux, dans leurs langues, dans la langue de la rue, afin que les films soient vus chez eux. Par ailleurs, les télévisions locales se sont développées. C’est normal que les films soient à destination du public local et qu’ils soient disponibles dans la langue usuelle.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site