Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Corée du Sud : Incurie face à une importante fuite de gaz toxique

Sauf indication contraire les liens sont en anglais.

Dans la petite ville sud-coréenne de Gumi, la lenteur des réactions des autorités face au désastre provoqué par une fuite de gaz toxique a suscité la colère des habitants.

Le 27 septembre 2012, une explosion s'est produite dans une usine de produits chimiques, où se trouvaient huit tonnes d'acide toxique, et a provoqué une fuite de gaz très importante mettant en danger la santé de milliers d'habitants. Les autorités sud-coréennes n'ont commencé à évacuer les habitants que le 6 octobre, soit dix jours après l'incident.

Le gaz  libéré par l'explosion de l'usine est de l'acide chlorhydrique, un produit chimique extrêmement toxique qui a des effets néfastes sur les poumons, les os et le système nerveux. Le chiffre officiel des habitants touchés s'élève à 600 personnes, mais on pense que plusieurs milliers d'autres ont été exposées aux retombées du gaz et nécessitent des soins immédiats.

Ce sont les habitants qui ont insisté auprès du gouvernement pour être évacués ; la zone touchée n'a été déclarée “zone de catastrophe” que trois jours après l'explosion.

L'indignation des internautes

Les internautes ont critiqué la réaction tardive du gouvernement, l'incompétence des autorités de la ville et le silence des médias traditionnels sur ce problème grave. Les utilisateurs de Twitter ont téléchargé des photos des terres agricoles de la région touchée.

Sur ces photos (copyright inconnu) [en coréen], prises bien au-dessus du niveau de la mer, on voit de grands espaces brunâtres à cause des plantations mortes à la suite de la fuite de produits chimiques toxiques.

Les photos ci-dessous montrent les vignes et les melons de la ville en train de disparaître rapidement:

Vine trees, nearly dead, turned brown, Twitter photo uploaded by @b0u7e6, the photo has been shared also in citizen media, Wiki Tree site.

La vigne, pratiquement morte, est devenue marron. Photo téléchargée sur Twitter par @b0u7e6. On trouve aussi cette photo sur le site Wiki Tree

Many cracks can be seen in the surface of melons and the leaves and trees have turned yellow, Twitter image uploaded by @v1004v, the photo has been shared also in citizen media, Wiki Tree site.

La surface des melons est entièrement craquelée et les feuilles et les arbres sont devenus jaune. Photo téléchargée sur Twitter par @v1004v. On trouve aussi cette photo sur le site Wiki Tree.

Des photos et des témoignages ont été partagés sur le site Wiki Tree, où l'on peut lire le commentaire suivant [en coréen, comme les liens suivants] :

‘불산 누출’ 구미 봉산리 주민 300명, 마을 떠나기로 http://i.wik.im/87774  피해 상황이 눈덩이처럼 커지고 있습니다. 현재까지 2000명 가까이 병원 진료를 받은 것으로 나타났습니다.

A cause de la fuite d'acide chlorhydrique, 300 habitants de Gumi, Bongsan-ri [nom du district] ont dû quitter leur domicile. http://i.wik.im/87774 Les dégâts s'étendent et on enregistre de plus en plus de pertes. Actuellement, deux mille personnes ont déjà dû être hospitalisées.

@iron_heel écrit sur Twitter:

구미 불산가스 누출 사고 이후, 옥계 등 구미 아파트 단지 부근 노점에 할머니들이 팔던 채소를 주민들이 더 이상 구매하지 않는다는 소문이 돌고 잇습니다. 그만큼 불산 가스 노출된 구미 지역 농산물에 지역주민들이 민감하게 반응한다는거죠…

Après la fuite de gaz, la rumeur s'est répandue parmi les habitants de ne pas acheter les légumes vendus par les vieilles femmes dans la cour des immeubles, comme à Ok-gye. Il paraît que les habitants sont très méfiants vis-à-vis des produits fermiers qui ont été exposés aux gaz acides.

@judybyun réagit à un article de OhMynews, un site d'information citoyen bien connu :

아직 치료도 못 받은 주민도. 여론에만 신경쓰고 주민들 방치하는 구미시 꼴불견. 주민들만 패닉상태 RT@ohmynews_korea 떠나는 구미 시민들…”우리 건강 아무도 안챙겨줘”http://bit.ly/TebHBH

C'est très dur de voir que les habitants n'ont pas encore reçu les soins nécessaires et que les autorités de Gumi ne s'occupent pas d'eux et n'ont d'autres préoccupations que de savoir ce que l'on raconte sur le problème à l'extérieur. Ce sont les habitants qui font part de leur inquiétude. RT @ohmynews_korea les habitants de Gumi s'enfuient en disant “personne ne s'occupe de notre santé” http://bit.ly/TebHBH

Il n'arrive pas à croire que les autorités sont restées silencieuses sur le problème pendant plusieurs jours :

세상에… 쉬쉬하다 도시하나를 날리겠네[…]

Mon Dieu. Une ville aurait très bien pu exploser sous leur nez sans qu'ils réagissent […]

Le jour où l'évacuation a été ordonnée, une photo a circulé sur Twitter, celle du Président sud coréen qui sirote tranquilement son café dans un café italien du quartier le plus chic de Séoul. La photo ci-après a été retwittée de nombreuses fois, avec des commentaires extrêmement critiques à l'égard du Président à qui l'on reproche de ne pas s'être rendu sur place pour mesurer la gravité de la situation.

President at a coffee shop with the First Lady, Twitter image uploaded by user @mutation_H

Le Président dans un café avec la Première Dame, photo téléchargée sur Twitter par @mutation_H

Ce n'est qu'une semaine après l'accident que la fuite de gaz a fait la une nationale et attiré l'attention de la population. Les internautes se sont déchaînés sur le silence et le peu de couverture des médias traditionnels.

Kim Yong-min, l'un des auteurs du podcast politique bien connu, Naggomsu, twitte :

내가 사는 동네에 참사가 나 피해가 커지는데, 권력에 장악된 언론이 우물쭈물하며 보도하기를 기피한다면 그래서 관이 부동자세라면… 소설이 아니라 현실입니다. 구미 보세요. 언론장악은 그래서, 민생파탄과 직결됩니다.

Imagine que mon village soit victime d'un grave accident et que les dégâts causés deviennent de plus en plus importants, mais que les médias, contrôlés par le pouvoir, hésitent à couvrir l'incident. Et qu'à cause du manque de couverture médiatique le gouvernement local ne se donne pas la peine de bouger le petit doigt… Ce n'est pas le scénario d'un roman, mais la réalité et cela se passe à Gumi. Voilà pourquoi la domination des médias par le pouvoir mène tout droit à la souffrance et à la mort des ciroyens [ordinaires].

@jinmadang explique le contexte politique. Gumi a toujours été une ville très conservatrice et les candidats du parti Saenuri au pouvoir gagnent très facilement la plupart des élections. La prochaine élection présidentielle aura lieu en décembre de cette année.

구미가 왜 비상상황에서 홀대받는지 아세요? 텃밭이기 때문입니다. 잡은 고기 밥 안주는 것과 비슷하달까요. 거기가 표가 안나오는 지역이면 달려가서 달콤한 대책 내놔도 벌써 내놨지요. 이번엔 몰표라는 어리석은 짓 안하기를 바랍니다.

Savez-vous pourquoi Gumi est ignorée et pourquoi le problème n'est pas traité comme une urgence prioritaire ? Parce que la ville a toujours été loyale et est acquise au parti conservateur au pouvoir: ce sont les cordonniers les plus mal chaussés. Si cette ville votait contre le parti en place, on s'y serait précipité et on aurait proposé une série de mesures d'une voix douce. J'espère sincèrement que les habitants de Gumi ne vont pas faire l'erreur de voter sagement pour le parti conservateur – une fois encore.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site