Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : Une révolution en plusieurs langues

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais sur le Soulèvement en Syrie en 2011/12.

La révolution en Syrie n'a pas seulement lieu sur les champs de batailles, dans les allées de Daraa et la citadelle d'Alep. Une bataille importante se livre en ligne entre les antagonistes et les soutiens au régime, et cette guerre est sans merci.

L'Internet étant accessible sur pratiquement tout le globe, la révolution syrienne s'est globalisée par ce biais, avec des informations diffusées pratiquement aussitôt après les évènements qui se déroulent sur place.

Les Syriens vivant à l'étranger et les amis de la Syrie (quel que soit leur bord) contribuent beaucoup à diffuser ces informations dans presque toutes les langues.

Sur Facebook uniquement, on peut trouver des centaines et des centaines de pages et de groupes, en grec, allemand, turc, espagnol (ici et ici), italien, japonais et de nombreuses autres langues.

Parmi les pages qui méritent d'être citées à cet égard figure la page “Syrian Revolution in the Languages of the World” (Révolution syrienne dans les langues du monde) et “Free Syrian Translators” (Traducteurs syriens libres).

Une autre page assez populaire sur Facebook est titrée “La Revolution Syrienne en Français” et ses administrateurs essaient de se distinguer des autres pages en postant des citations d'intellectuels, des photos, des caricatures, des tableaux, ayant trait à la situation, ainsi que des pétitions en ligne.

Nous les avons interviewés pour connaitre les motivations qui les ont poussés à créer cette page, particulièrement en français, et comment ils estiment participer à cette révolution, virtuellement.

GV : Qui est derrière cette page ?

Quatre personnes 2 hommes, 2 femmesn syriens et français – de l'intérieur du pays et à l'étranger -profondément acquis à la cause de la révolution.

GV: Pourquoi avez-vous décidé de créer une page Facebook ?

Moyen de communication on ne peut plus efficace pour toucher le plus grand nombre d'internautes, syriens ou étrangers sur ce qui se passe dans notre pays dévasté, anéanti par un régime barbare et sanguinaire.

GV : A qui s'adresse cette page ? Pourquoi est-elle en français ?

A toute la communauté francophone, la diaspora syrienne, tous ceux qui de près ou de loin s'intéressent à notre révolution. D'innombrables pages ont été créées en arabe, en anglais, nous avons jugé judicieux de nous adresser à la communauté francophone. La langue française constitue la seconde langue étrangère pour bcp de syriens, puis c'est le pays des droits de l'homme et de la première révolution populaire (1789) Nous avons d'ailleurs en couverture le tableau de Delacroix, “La liberté guidant le peuple” avec, bien entendu l'étendard de la Révolution Syrienne.

Tableau de Delacroix – avec drapeau syrien

GV : Quels sont les contenus proposés sur cette page ?

0utre une revue de presse quotidienne, nous essayons de publier le maximum d'informations, articles, analyses politiques, etc. qui touche de près ou de loin à la révolution syrienne. Nous publions également beaucoup de photos, caricatures, affiches, peintures, vidéos, relatives à la Syrie, la création artistique est d'une richesse indescriptible. Des traductions fidèles de textes, d'affiches, faites par nos soins. Une attention particulière est donné à l'affichage des sources, l'origine de telle publication, ou le nom de l'artiste. Ainsi, par le texte et l'image, nous parvenons à rendre compte des évènements, de leur évolution, en Syrie.

GV: Comment jugez-vous les interactions avec les internautes à propos de la révolution syrienne ?

Ils sont de plus en plus nombreux, leur taux augmente de manière inattendue, nous avons à l'heure qu'il est une portée de près de 5.000 personnes et dépassé les 3 600 adhérents. La plupart commente avec pertinence les évènements, partage bcp d'illustrations et de publications.

GV : Avez-vous déjà reçu des menaces en raison de ce que vous publiez ? 

Oui. Certes nous en recevons. Quelquefois des insultes, des commentaires haineux, pro régime, que nous supprimons, évidemment. Une certaine déontologie régit notre page, pas d'injures, pas de vidéos ou d'images choquantes et une devise clairement visible : UNITE LIBERTE DIGNITE

GV: Avez-vous un partenariat avec d'autres pages web ou travaillez-vous en solo ?

Nous avons longtemps travaillés en solo, mais depuis quelques mois, nous sommes extrêmement sollicités par d'autres pages qui souhaitent collaborer avec nous, au vu du succès grandissant rencontré par nos publications. Tous horizons confondus, nous oeuvrons avec des belges, des canadiens, des français et des syriens, bien entendu.

GV : Selon vous, que manque-t-il pour que la Révolution syrienne soit connue par un plus grand nombre de personnes ?

Une MOBILISATION internationale DES PEUPLES pour que cesse le génocide du peuple syrien !!!!! Nous sommes désabusés, déçus voire désespérés par l'inanité de la communauté internationale qui regarde et LAISSE FAIRE l'extermination d'un peuple qui n'aspire qu'à sa libération du joug de l'oppression et de la dictature ! Les syriens n’ont rien à attendre des gouvernements, depuis 18 mois de cette révolte populaire, l’ONU –au fait à quoi sert-elle ? -, les gouvernements ont prouvé leur incapacité à aider notre pays. Si seulement les peuples pouvaient faire pression sur leurs gouvernements, en manifestant, en faisant grève en se mobilisant… peut-être que le sang des syriens massacrés en masse cessera de couler ?
Pour le peuple syrien : il est essentiel de donner une voix, plus que jamais, aux syriens qui ont fait le pari de la mobilisation populaire et démocrate et qui se sentent démunis car seule la voix des armes et des canons trouve un écho en Occident

GV :  Ne craignez-vous pas que les informations qui circulent en d'autres langues que l'arabe déforment les faits ? De mauvaises traductions, une compréhension érronée de la réalité ?

Absolument pas ! En ce qui concerne notre page et bien que nous ne soyons aucunement des “professionnels” du journalisme, nous ne publions que des faits vérifiés et recoupés. Parfaitement bilingues, nous nous efforçons de rendre le plus fidèlement possible l'image de la réalité en Syrie.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site