Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Cambodge pleure la mort du “Roi père” Norodom Sihanouk

[Liens en français ou en anglais] Le Cambodge est en deuil du “roi père” Norodom Sihanouk, décédé le 15 octobre dernier. Sihanouk est connu comme un héros du royaume du Cambodge pour ses réalisations qui comprennent l'accession pacifique du pays à l'indépendance de la colonisation française en 1953, pour sa mise sur le chemin de la prospérité pendant le Sangkum Reastr, pour avoir gagné un procès à la Cour internationale de justice en 1962 qui a reconnu le Temple de Preah Vihear comme appartenant au Cambodge près de la frontière thaïlandaise, et en particulier pour son rôle dans la conclusion des Accords de paix de Paris en 1991 qui ont marqué la fin des guerres civiles en apportant la paix dans le pays.

“Vous êtes notre héros, vous allez nous manquer” est le message commun exprimé par les citoyens cambodgiens et les internautes qui, tous, pleurent la mort du roi. Son corps a été ramené dans son pays depuis Pékin, où il se rendait souvent pour des soins médicaux.

Cambodians were mourning the late King Sihanouk

Des cambodgiens massés le long du boulevard de Russie près du siège du Conseil des ministres pour le retour de feu le Roi-Père Norodom Sihanouk. Photo de l'auteur

Le 17 octobre 2012, des millions de personnes ont fait la queue le long de la route entre l'aéroport international et le Palais royal pour rendre hommage à la dépouille du roi, rappelant le retour historique de Sihanouk au Cambodge en novembre 1991 après avoir vécu hors du pays pendant 13 ans.

Les nouvelles de la mort de Sihanouk sont survenues pendant les longues vacances de la fête de Pchum Ben. L'ambiance a soudainement changé sur Internet quand les gens ont commencé à envoyer leurs hommages à  feu leur roi. Les Cambodgiens ont utilisé le hashtag #RIPKingSihanouk pour exprimer leur peine :

@Cambodian_VIPz # RIPKingSihanouk Nous sommes tristes et nous pleurons, vous nous quittez. Roi père de l'indépendance Norodom Sihanouk. pic.twitter.com/11x8wRXD

‏@lanycassie #RIPKingSihanouk Mon grand-père héros avait le meilleur sourire de ce monde <3 pic.twitter.com/fuD2ilqt

@Nida_CamELF Sans lui, le Cambodge maintenant pourrait redevenir encore esclave de la colonisation française. # RIPKingSihanouk

@PinkyElevenShi Bien qu'il pleuve, les Cambodgiens se sont rassemblés en face du Palais royal. Ce qui me fait pleurer # RIPKingSihanouk

Des pages Facebook qui ont été créées en l'honneur du Roi Père :

RIP Norodmo Sihanouk

King Norodom Sihanouk

Les Cambodgiens venant de différentes provinces et régions se sont unis dans le deuil à la mort du roi Norodom Sihanouk. Photo de l'album Facebook de Rip (Repose en paix) Somdech Ta (le Roi Norodom Sihanouk)

Khmerbird espère voir les politiciens cambodgiens suivre les enseignements de  feu le roi :

Le Roi Père a dit une fois (Source) :

Je veux que mon pays soit indépendant, toujours indépendant. J'ai fait de mon mieux, mais en tant qu'être humain, je ne peux pas être parfait, personne n'est parfait.

J'espère que tous les hommes politiques cambodgiens suivront cette déclaration. Le Roi père a accepté de n'être pas parfait mais il avait une vision claire pour sauvegarder l'indépendance du pays

Khmerbird identifie l'héritage de Sihanouk :

Il a construit un très beau pays et avait fait du Cambodge autrefois le plus beau pays d'Asie. Il y a une chose que nous savons, il est vrai, c'est qu'il aimait son pays et il voulait faire le bonheur de son peuple.

La mort du roi a inspiré des citoyens comme Koh Tha à contribuer davantage au progrès du pays :

J'ai regardé sur une chaîne la diffusion de la cérémonie et des films historiques ainsi que des documents sur feu mon grand roi. Je ne sais pas pourquoi mes sentiments étaient un mélange de tristesse et de chagrin. Mes larmes ont coulé en silence. Je sens profondément qu'aussi bien moi que mon pays, nous avons perdu un grand héros. Puis, un sentiment profond a envahi mon cœur et je me suis senti dire “Kok Tha, il y a quelque chose que tu dois faire avec plus d'efforts pour aider ton pays à se développer”. J'ai juste l'impression que ce que j'ai fait jusqu'à présent n'est pas suffisant, et même beaucoup moins que mon roi. Je dois continuer mon travail avec acharnement et contribuer au bien-être des collègues, des organisations de jeunesse, des acteurs, des amis, de la jeunesse, de la famille et de mon amour.

Un deuil national pour le Roi a eu lieu jusqu'au 23 octobre 2012. Le peuple pourra lui rendre un dernier hommage en visitant le Palais Royal pendant les trois prochains mois. Après cette période, le corps du roi sera incinéré selon le rite bouddhisme.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site