Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pakistan : Cinq bombes, trois villes, une journée

[Les liens renvoient à des pages en anglais] Mercredi 21 novembre a été un jour d'horreur avec les attentats des talibans contre les Imambargahs, les processions de deuil de Muharram, et les agences du maintien de l'ordre à KarachiRawalpindi et Quetta. 20 personnes au total ont péri et plus de 43 ont été blessées.

Le porte-parole des talibans, Ehsan Ullah Ehsan, a crûment accepté la responsabilité des attentats sectaires contre les Chiites et juré que davantage d'attentats de cette envergure continueront à avoir lieu dans l'avenir.

Bombes à Karachi

Deux bombes ont explosé successivement près d'un Imambargah dans le district d'Orangi. La bombe était dissimulée dans un rickshaw. Il n'y avait pas de processions de deuil au moment de l'explosion. Les forces de sécurité ont rapidement bouclé la zone et poussé la foule et les journalistes hors du danger, lorsque soudain une deuxième explosion a retenti. On n'a pas signalé de morts.

Passants et agents de la sécurité se pressent sur le site après l'explosion d'une bombe près de l'Imambargah Hyder-e-Karrar à Orangi Town, Karachi. Photo Owais Aslam Ali. Copyright Demotix (21/11/2012)

Le 18 novembre, une bombe explosait devant un Imambargah dans la localité d'Abbass Town tuant 2 personnes et laissant 15 blessés.

Bombe à Quetta

Cet attentat ciblait délibérément les agences du maintien de l'ordre. Une bombe de 15 kg était fixée sur une moto à proximité de l'entrée principale de la prison du district. 7 personnes ont été tuées dont 3 agents de la Frontier Constabulary (FC, police des frontières). Il y a plus de 16 blessés.

Bombe à Rawalpindi

Un kamikaze, probablement âgé de 17 ou 18 ans, s'est fait exploser au milieu d'une procession de deuil dans le quartier de Dhok Sayidan. La technique a été la même qu'à Karachi : deux bombes ont explosé successivement, à quarante minutes d'intervalle. Cet attentat a été le plus sanglant, tuant 23 participants de la procession, dont 8 enfants.

Rassemblement pour constater la destruction causée par un attentat-suicide à Rawalpindi. Photo Sajjad Ali Qureshi. Copyright: Demotix (21/11/2012)

Réactions

Human Rights Watch a fermement condamné les actes terroristes contre les Chiites au Pakistan :

“Les autorités pakistanaises doivent traiter le grave danger auquel est confrontée la population chiite en prenant toutes les mesures de sécurité nécessaires. Elles peuvent commencer en arrêtant les membres des groupes extrémistes responsables des attentats terroristes précédents.”

Les utilisateurs de Twitter et autres internautes ont condamné ces actes de terrorisme.

Marvi Sirmed tweete :

@marvisirmed: dear LeJ, many Shias dead. Islam saved. Right? La'anat tum logon per.

Au Lashkar-e-Jahangvi [une organisation terroriste interdite], beaucoup de Chiites morts. L'Islam sauvé. C'est ça ? Que Dieu vous damne.

Shamama Abbasi tweete :

@shamama_abbasi: De tout coeur avec les victimes et leurs familles à rawalpindi,karachi l'explosion, quel acte insensé et tragique de terrorisme. Salaam Ya Hussyn [La Paix soit sur Hussain]

Beaucoup ont noté que les actes de terrorisme perpétrés contre les Chiites n'ont pas obtenu autant d'attention que les attaques d'Israël contre la bande de Gaza (voir l'article de Gobal Voices)

Ghaffar Hussain tweete :

@GhaffarH: Des dizaines de chiites tués par une bombe à Karachi mais les victimes ne sont pas de Gaza et les tueurs ne sont pas juifs, alors circulez, il n'y a rien à voir ici.

Rohan commente :

Je voudrais que le pakistan accepte l'Islam extrémiste comme sa menace principale, au lieu d'accuser l'Inde. Je ne vois pratiquement aucun rassemblement ou manifestation dans les rues pour ces tueries. Mais vous, vous vous souciez de gaza, la birmanie, l'assam. ?? Vous n'avez pas honte de tout ça??????????

Sur son billet de blog, Abdul Nishapuri pose une question très pertinente :

“Pourquoi 6000 enfants chiites tués au Pakistan valent-ils moins que quelques dizaines de Palestiniens ?”

Shafi Sial tweete :

@Sahfisial: Les gens au #Pakistan pleurent à haute voix pour Gaza dont 90% ont seulement entendu parler pendant que les#Shia (chiites) #Hazara & #Ahmadis se font tuer dans leur propre pays !

Basit Saeed tweete :

@basit_saeed: Nous manifestons contre les tueries à Gaza mais ne nous soucions même pas de condamner le génocide des Chiites ! Critères de merde ! #Karachi

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site