Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les Egyptiens veulent renverser Mursolini

Les Egyptiens sont de retour place Tahrir, l'épicentre de la révolution égyptienne dans le centre du Caire, pour manifester contre les pleins pouvoirs que s'est octroyé leur président fraîchement élu Mohamed Morsi. S'y ajoute un projet hâtif de constitution annoncé aujourd'hui (30 novembre 2012), rédigé par une assemblée dominée par les Islamistes, et qui comporte des références islamiques inédites au système de gouvernement de l'Egypte ainsi que des dispositions portant atteinte aux droits des femmes et à la liberté d'expression.

Les contestataires sont redescendus dans les rues il y a huit jours, quand le président Morsi a neutralisé le pouvoir judiciaire en décrétant que les tribunaux ne seraient pas autorisés à défier ses décisions. Les Egyptiens en ont été outrés et ont afflué place Tahrir manifester contre celui qu'ils appellent le nouveau pharaon d'Egypte et son organisation des Frères Musulmans, qu'ils accusent d'accaparer le pouvoir.

La blogueuse Lilian Wagdy a été à Tahrir aujourd'hui et elle partage les photos suivantes sur son compte flickr.

Non seulement Morsi y est traité de nouveau pharaon d'Egypte, il est aussi comparé à des dictateurs comme Mussolini et Hitler. Il est devenu courant chez les internautes de l'appeler Mursolini, un amalgame de son nom avec Mussolini.

Wagdy partage cette photo du rassemblement d'aujourd'hui, avec un manifestant déguisé en pharaon :

Mursolini - drawing comparisons between Morsi, Hitler and Mussolini

Mursolini – comparaison entre Morsi, Hitler et Mussolini. Photo de Lilian Wagdy, utilisée sous licence CC BY 2.0

On lit sur la banderole [en arabe] :

Non à un chef d'Etat absolu. Le renouveau de Morsi équivaut au renouveau de Hitler. Le pouvoir absolu corrompt absolument

D'autres demandent la fin de l'ignorance :

A man carries a poster which reads: Freedom starts where ignorance ends

Un homme porte une pancarte disant : La liberté commence où s'arrête l'ignorance. Photo de Lilian Wagdy, utilisée sous licence CC BY 2.0

Ceux-ci dénoncent la puissance croissante des Frères Musulmans, à la direction desquels appartenait Mohamed Morsi :

A protestor carrying a poster which reads: Down with the Muslim Brotherhood invasion. Long lives a free and independent Egypt

Sur la pancarte : A bas l'invasion des Frères Musulmans Vive l'Egypte libre et indépendante. Photo de Lilian Wagdy, utilisée sous licence CC BY 2.0

Les martyrs de la révolution égyptienne étaient présents en esprit dans la manifestation d'aujourd'hui :

Protestors raising banners with pictures of martyrs on them

Les manifestants brandissent des portraits de martyrs. Photo de Lilian Wagdy, utilisée sous licence CC BY 2.0

A mural in Tahrir featuring some of the Egyptian revolution's martyrs

Une fresque place Tahrir représente quelques martyrs de la révolution égyptienne. Photo de Lilian Wagdy, utilisée sous licence CC BY 2.0

Et pour clore cette série, cette image emblématique de la place Tahrir occupée à la tombée de la nuit :

Night falls at Tahrir as protestors continue their sit-in

La nuit tombe sur Tahrir, l'occupation continue. Photo de Lilian Wagdy, utilisée sous licence CC BY 2.0

1 commentaire

  • […] sa nouvelle Constitution ÉGYPTE • Un nouveau pharaon qui divise ÉGYPTE • La rue gronde Les Egyptiens veulent renverser Mursolini Référendum sur la Constitution le 15 décembre en Egypte Mobilisation islamiste en Egypte, le […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site