Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Espagne : L’ “esprit d'aventure” des jeunes émigrants

Il y a quelques jours, « Marina del Corral » a été l'un des sujets les plus populaires sur Twitter. Del Corral, qui s'est rendue célèbre par des déclarations qui ont soulevé l'indignation dans les réseaux sociaux est une haute responsable du Ministère de l'Emploi et de la Sécurité sociale, plus exactement, la Secrétaire générale de l’Immigration et de l'Emigration.

La Secrétaire générale a déclaré que l'émigration des jeunes Espagnols n'était pas seulement due à la crise qui frappait le pays mais “pourquoi ne pas le dire, à l'instinct aventurier de la jeunesse”, entre autres causes.

Jóvenes españoles, ¿emigrantes o aventureros?

Les jeunes espagnols : des émigrants ou des aventuriers ?  Photo du blog Lo que no pasa (Ce qui ne passe pas).

Ces déclarations ont fait polémique, surtout venant d'une haute responsable d'un gouvernement qui tend à se caractériser par ses phrases malheureuses. Rappelons le “qu'ils aillent se faire voir”  d'Andrea Fabra en parlant des chômeurs, les déclarations de Pilar Sol accusant certains chômeurs de gaspiller les aides publiques en “téléviseurs plasma” ou les innombrables absurdités de la déléguée du gouvernement Cristina Cifuentes ou du Ministre Wert.

Comme il fallait s'y attendre, les internautes n'ont pas perdu de temps et les mots-clic tels que #espírituaventurero (esprit d'aventure) et #NoNosVamosNosEchan (Nous nous en allons, ils nous mettent la porte) ont reçu des centaines de commentaires peu après que ces déclarations aient été connues. A l'image de @Hans, @08181 et d'Alvaro Velasco (@alvaro_velasco) :

@Haannnssss: Je me suis laissé entendre dire que Marina del Corral était en train d'écrire le scénario du prochain “Indiana Jones: A la recherche du Travail perdu” #NoNosVamosNosEchan

Marina del Corral, secretaria general de emigración. Foto de la página web cartadeespaña.es.

Marina del Corral, Secrétaire générale de l'Emigration. Photo de la page web http://www.xn--cartadeespaa-khb.es/.

08181@: Que quelqu'un fasse comprendre à   Marina del Corral que ce qui est risqué c'est de rester en Espagne.

@alvaro_velasco: Marina del Corral… L'esprit d'aventure c'est de t'en aller faire du sport extrême dans les Pyrénées. Pas de bosser dans un fast-food de Berlin.

 

Nolesvotes rappelle par ailleurs les expulsions qui ont déjà provoqué plusieurs suicides :

@Nolesvotes: Marina del Corral dit que les Espagnols émigrent par esprit d'aventure et que les expulsés se jettent du balcon pour faire du “balconing”

 

César constate que le gouvernement semble s'éloigner chaque jour davantage de la réalité de la population :

@CatoMad: Les chômeurs achètent des télés plasma et les jeunes quittent l'Espagne par esprit d'aventure. Vous, les membres du Gouvernement espagnol, remettez-les pieds sur terre !

 

Les twiteurs zupertruper (@whoanrubi), Яubén Sánchez (@rubensancheztw), Ciudadano Libre (@SuperTTuitero) et SorriSorrilla (@SorriSorrilla) le prennent avec humour :

Pancarta: «si acabas una carrera en España tienes 3 salidas: por tierra, mar o aire». Foto de la web kaosenlared.net

Pancarte: «Si tu as fini tes études en Espagne, tu as trois issues possibles: par terre, par mer ou par les airs ». Photo du site internet kaosenlared.net

@whoanrubi:  D'après la Secrétaire générale de l'Immigration, “nous, les Espagnols, nous émigrons par esprit d'aventure”. Bien sûr ! Et nous nous faisons opérer de l'appendicite pour savoir ce que nous avons dans le ventre!

@rubensancheztw : Du slogan : “Ce ne sont pas des coupes budgétaires mais des réformes” on en arrive à : “Ce n'est pas la crise qui provoque l'émigration mais l'esprit d'aventure”

‏@SuperTTuitero: La seule neurone que possède  Marina del Corral a aussi  #espírituaventurero l'esprit d'aventure

‏@SorriSorrilla: “L@s subsaharian@s Les Subsahariens franchissent le détroit en bateau parce qu'ils aiment le rafting à haut risque “, Marina del Corral!

Mapa de la emigración española del siglo XXI. Imagen del blog «Periodismo con Gafas»

Carte de l'émigration espagnole au 21ème siècle. Image du blog «Periodismo con Gafas»

Un groupe d'émigrants espagnols en Suisse a publié une lettre ouverte à Marina del Corral en laquelle ils expliquent les difficiles conditions auxquelles doivent faire face très souvent les émigrants qui quittent l'Espagne :

[…] Aux histoires positives de ceux qui trouvent du travail s'ajoutent les histoires des pères et mères qui laissent leurs enfants à la maison, des Espagnols qui finissent par dormir dans leurs voitures ou dans des lieux d'accueil parce qu'ils n'ont pas trouvé de travail et vivent des économies qu'ils ont apportées, qui ne maîtrisent pas la langue et à qui il ne reste au final d'autre option que de partir, des histoires d'échecs et de retours à la maison dans une situation bien pire que celle du départ. […]

[…] Le Gouvernement auquel vous appartenez a réduit de 60% les aides économiques aux associations et fondations qui fournissent une assistance médico-sociale aux émigrants espagnols qui se trouvent à l'étranger avec de maigres ressources, a réduit de 14,5% le budget de la   Direction générale de l'Emigration voire a été couvert de honte par la déclaration du Président du Conseil général de la citoyenneté espagnole à l'étranger: “Les lois sont comme les femmes. Elles sont faites pour être violées“.

[…] Ce que nous exigeons de vous c'est un peu de respect envers nous, les milliers d'honorables Espagnols, qui n'avons pas quitté notre pays pour voir comment cela se passait ailleurs ou pour vivre une expérience enrichissante et rentrer ensuite pour nous marier. Nous quittons notre pays contraints et peinés parce que,  bien que diplômés, nous n'avons pas de quoi gagner notre vie.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site