Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : L'éventuelle réforme de la “rééducation par le travail” annonciatrice d'autres changements ?

(Billet d'origine publié en anglais le 28 novembre)

[liens en anglais et chinois] Ren Jiayu, un ex-fonctionnaire de village de 25 ans dans la municipalité de Chongqing, s'est récemment retrouvé au coeur de l'attention des médias après avoir été relâché d'un camp de travail le 19 novembre 2012, quelques jours seulement après le changement de direction au 18ème Congrès du Parti communiste.

Ren avait été condamné à deux ans de “rééducation par le travail” en août 2011, après qu'il eut publié des messages sur son microblog, accusant l'ancien Secrétaire du parti de Chongqing, Bo Xilai, de faire revivre la Révolution culturelle en Chine avec sa campagne de “chansons rouges”. L'affaire de Ren a déclenché une campagne pour mettre fin au système de “rééducation par le travail”  dans les médias sociaux chinois. Même la chaîne en anglais de CCTV (Télévision centrale de Chine) avait organisé un débat sur la réforme du système de rééducation par le travail.

Lors de sa relaxe, les médias officiels chinois Global Times et le Quotidien du Peuple ont publié des commentaires, critiquant ce système anticonstitutionnel et réclamant une plus grande liberté de parole. Le Global Times a défini la relaxe de Ren comme un “pas essentiel vers une plus grande liberté de parole”. Le Quotidien du Peuple a mentionné que la réforme du système de la  “rééducation par le travail” était actuellement examinée par le gouvernement.

Suite à la relaxe de Ren, un programme d'information de la CCTV l’a interviewé. Durant l'interview,  Ren a raconté comment la police l'avait arrêté et a décrit sa vie en camp de travail.

Des milliers de personnes se plaignent du gouvernement sur des microblogs tous les jours, ce n'était donc pas une raison pour m'arrêter. Je ne retirerai pas ma plainte contre le Comité pour la rééducation par le travail, je veux qu'il rétablisse ma réputation.

Dans une autre interview pour Beijing news, Ren a expliqué que sa confiance en une réforme résultait du 18ème Congrès:

J'ai étudié le compte-rendu du 18ème Congrès du Parti, j'ai découvert que le cinquième chapitre est tout particulièrement intéressant pour moi car il y est dit : Promouvoir la restructuration politique, promouvoir une gestion politique en conformité avec l'Etat de droit, élaborer et compléter un système qui contrôle et supervise le pouvoir. J'ai été envoyé en camp de travail sans procès, du fait essentiellement qu'il n'y avait aucun système de contrôle et de supervision du pouvoir.

Ren Jiayu sulla CCTV

Photo tirée du documentaire de la CCTV “Face à face” qui a interviewé Ren Jiayu.

 

La nouvelle de la relaxe de Ren ainsi que son interview à la CCTV se sont répandues comme une traînée de poudre sur Weibo, la version chinoise de Twitter, qui a enregistré plus de  1 578 125 commentaires. Les utilisateurs se demandent si la relaxe de Ren laisse envisager la possibilité d'une société plus libre et plus juste.

Abolition du système de”rééducation par le travail” ?

Un commentateur du nom de Zhu Wei a écrit:

朱巍:希望这不仅是他“个人的胜利”。希望该案能成为一个转折点,此类有疑问的案件都能很快得到复查,还无辜当事人以自由,对责任方予以追究。同时也希望,任建宇们所付出的代价,能对劳教制度的改革有 所推动。

J'espère que la relaxe n'est pas uniquement une victoire personnelle mais qu'elle va conduire aussi à la relaxe d'autres personnes innocentes. Ces gouvernants devraient être tenus responsables pour toutes celles-ci. J'espère que cette affaire va conduire à une réforme décisive du système.

Le journaliste chevronné Fu Jianfeng a répondu:

傅剑锋1984: 人民日报此文非同一般,第一次看到人民日报批劳教制度,这是废除劳教恶法的前奏吗?希望是!

L'article dans le le Quotidien du Peuple constitue en soi une rupture des règles établies. C'est la première fois que je vois le Quotidien du Peuple critiquer le système. Est-ce le prélude à l'abolition de la terrible loi permettant la rééducation par le travail ? J'espère que oui!

L'article de Zhangwen lui fait écho:

章文的文章:习-李-体-制开始,任建宇案会否成为劳-教-制-度-被废的契机呢?我相信,聪明的政治人物一定不会放过这一大好机会。让我们拭目以待吧!

La mise en place d'une nouvelle direction pourrait-elle conduire à l'abolition du système de la “rééducation par le travail” ? Des politiques intelligents ne perdraient pas cette occasion, attendons pour voir !

Vers une plus grande liberté de parole ?

Guole Yudan, professeur à l'Université Nankai, a écrit :

国乐于丹:央视采访任建宇, 敢接触比较敏感的时事,可能是新闻工作本色的回归,也可能是因为在重庆重组的时候,百无禁忌。让双方都说话,是一个亮点,新闻媒体不是法官,你做判断,解读,不如把双方观点都呈现给大家。但愿这只是个开始和前奏,而不是昙花一现。

L'interview de  Ren par la CCTV témoigne de l'audace de cette dernière à rapporter des informations sensibles, ce qui pourrait conduire à du vrai journalisme en Chine. Mais cela pourrait avoir également quelque chose à voir avec l'actuelle restructuration du groupe dirigeant de Chongqing. Ce type de dialogue constitue une bonne tribune parce que ce sont les lecteurs eux-mêmes qui jugent et pensent. J'espère que c'est seulement le début d'un bon journalisme et non un feu de paille.

Langlang Jianghu lui fait écho :

郎郎江湖: 任建宇居然上了《面对面》,这是个令人欣喜的信号吗?CCTV也有正义的一面,言者无罪的时代真会到来吗?

Ren Jianyu sur CCTV, n'est-ce pas une belle surprise? Il semblerait que CCTV fasse preuve d'intégrité. L'ère de la liberté de parole serait-elle vraiment en train d'arriver?

Laoma Shitu est aussi optimiste :

老马迷途1:近一段,因言获罚的任建宇释放了,说是处理不当;因跪访总理而获拘的农妇释放了,警方道歉;李庄的申诉历经曲折,最高检受理了…这确实让人对新政充满想象与期待。

Ren a été relâché en raison d'une “fausse accusation”, un paysan a été relâché après avoir été arrêté pour s'être agenouillé lors d'une visite du Premier Ministre et la police s'est excusée ; ces nouvelles nous remplissent d'espérance quant à cette nouvelle direction.

Même si la relaxe de Ren apporte de la joie et de l'espoir à de nombreux internautes en Chine, quelques-uns demeurent néanmoins sceptiques. Xiaokai a, par exemple, écrit :

凯菲教育-小凯:刚看完中午的新闻,关于任建宇的。看样子,他现在又成了一枚棋子。政客太可怕了。

Je viens d'apprendre la nouvelle concernant Ren Jianyu. Il semblerait qu'il ait été “harmonisé” par le gouvernement, juste comme un pion sur un échiquier politique. Cela fait peur !

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site