Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Arabie Saoudite : Une “grève de la faim publique” en soutien à l'activiste détenu Al-Bajady

Les liens dirigent vers des sites en anglais ou en arabe.

Le militant des droits humains saoudien Mohammad al-Bajady agite depuis quelques semaines la twittosphère saoudienne. Co-fondateur de l’Association saoudienne pour les droits civils et politiques (ACPRA), il est détenu depuis le 21 mars 2011 pour avoir manifesté contre les détentions arbitraires devant le Ministère de l'Intérieur, à Riyadh. Il a été secrètement jugé et condamné en avril dernier à quatre ans d'emprisonnement.

Le 14 novembre, l'ACPRA a publié la déclaration suivante :

في آخر اتصال هاتفي للناشط الحقوقي محمد بن صالح البجادي على زوجته، في تاريخ 3 ذو القعدة 1433هـ، الموافق 19 سبتمبر 2012م، أخبرها أنه سيضرب عن الطعام فور انهاءه للمكالمة احتجاجا على سوء معاملته، ثم وردت أنباء عن نقله بعد ذلك إلى زنزانة انفرادية وعزله عن العالم الخارجي، ومنذ تاريخ اعلانه للإضراب عن الطعام لم يرد منه أي اتصال هاتفي

Au cours du dernier appel téléphonique du militant des droits humains Mohammad al-Bajady, datant du 19 septembre 2012, celui-ci a informé son épouse qu'il entamerait une grève de la faim sitôt l'appel terminé, afin de protester contre les maltraitances. Selon nos sources, il aurait par la suite été transféré en cellule d'isolement. Depuis cette annonce, aucun coup de téléphone ne nous est parvenu.

Hier, le 9 décembre, @freealbjadi a annoncé le lancement d'une grève de la faim publique en soutien à al-Bajady le 10 décembre, date de la Journée Internationale des Droits de l'Homme :

عش تجربة البجادي في السجن وأعلن اضرابك غدا عن الطعام…

@freealbjadi: Faites l'expérience de ce qu'endure al-Bajady en prison et proclamez votre grève de la faim demain…

Logo de la campagne “Sauvez al-Bajady”

Des dizaines de figures de proue du réformisme ont fait part de leur intention de suivre la grève de la faim publique à travers le hashtag #سأشارك_غدا_بالإضراب_عن_الطعام_تضامنا_مع_إضراب_البجادي (Je participe à la grève de la faim en soutien à al-Bajady), dont l'activiste Mohammad al-Qahtani, l'ancien prisonnier politique Matrook al-Faleh, et le célèbre blogueur Fouad al-Farhan, figures suivies par plus de 200 personnes, alors que le précédent mouvement de grève de la faim en soutien à al-Bajady, en mars dernier, n'avait compté que 38 participants. Une tendance qui incite les activistes à prédire la victoire.

En interdisant formellement toute manifestation, l'Arabie Saoudite incite les Saoudiens à élaborer de nouveaux moyens de contestation, souvent lancés par la jeune génération.

 

1 commentaire

  • […] électronique" des femmes Arabie saoudite : Le gouvernement surveille-t-il les femmes ? Arabie Saoudite : Une “grève de la faim publique” en soutien à l’activiste détenu Al-Bajady Les Saoudiennes tracées électroniquement lors de leurs voyages à […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site