Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Egypte : Les graffitis du palais présidentiel

L'esprit révolutionnaire semble avoir trouvé une nouvelle vie Egypte depuis le coup de force du président Mohamed Morsi, par lequel il s'est récemment arrogé des pouvoirs élargis. Cette décision a déclenché des manifestations à travers tout le pays, dont la plus notable a été une occupation des alentours du palais présidentiel.

Le photographe Jonathan Rashad, qui a activement documenté en photos les principaux événements depuis le début de la révolution égyptienne, a posté sur son compte Flickr les images de graffiti dont voici une sélection :

Graffiti montrant le président Morsi en pieuvre nageant dans une mer de sang (CC BY-NC-SA 2.0)

‘Va t'en mouton’ s'adressant au président Morsi, allusion au comportement grégaire des Frères Musulmans (CC BY-NC-SA 2.0)

graffiti over Egypt presidential palace walls

‘Va t'en, imbécile’
‘Illégitime’ (CC BY-NC-SA 2.0)

Depiction of military police, accused of committing grave human rights violations against protesters during transition period in Egypt

La police militaire, accusée de graves violations des droits humains contre les contestataires pendant la période de transition en Egypte (CC BY-NC-SA 2.0)

Le sit-in devant le palais a été dispersé le 5 décembre, au prix de 6 morts et de nombreux blessés. Des témoignages sur les tortures de manifestants par des partisans de Morsi ont ensuite fait surface. Plusieurs murs ont été érigés autour du palais pour tenir les protestataires à distance, et ont aussi été mis à profit par les artistes graffeurs.

'Your walls won't protect you from the revolutionaries'

‘Vos murs ne vous protègeront pas des révolutionnaires’ (CC BY-NC-SA 2.0)

1 commentaire

  • […] quatre heures de plus Egypte: grenades lacrymogènes contre les manifestants à Alexandrie Egypte : Les graffitis du palais présidentiel L'Egypte divisée vote sur une Constitution, un référendum test pour Morsi Pesante ambiance […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français

Non merci, je veux accéder au site