Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

A Bahreïn, Nouvel An et vieilles habitudes

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur les manifestations à Bahreïn 2011/2012. 

Tandis que le monde entier accueillait le Nouvel An avec célébrations et feux d’artifices, c'est avec un autre genre de gâteries que les autorités de Bahreïn ont reçu les contestataire bahreïnis.

Dans le même contexte de célébrations, l'agence bahreïnie de presse a publié une déclaration se félicitant des réalisations de l'année précédente :

Malgré les allégations tendancieuses  et futiles diffusées dans les réceptions internationales par des voix hostiles, le royaume n'en a pas été touché et reste par excellence l'exemple de l'Etat qui respecte les droits de l'Homme.

Dans le même temps, de nombreux incidents ont eu lieu le jour de l'an. Ces escarmouches ont été heureusement filmées et publiées sur Internet dans le but de nuancer “l'exemple de l'Etat qui respecte les droits de l'homme” et les “allégations tendancieuses” dont le gouvernement parlait.

Le blogueur @chanadbh a posté une vidéo sur twitter en commentant avec sarcasme :

@chanadbh: #Bahrein Un policier attaque une voiture en stationnement avec des briques… légitime défense évidemment… http://www.youtube.com/watch?v=HraRTyuvpOY …

La vidéo montre un policier anti-émeute lançant une brique sur une voitures garée dans le village de Jordib.

Le Dr. Abdelhadi Khalaf, l'un des universitaires récemment déchus de la nationalité bahreïnie, a publié une autre vidéo en commentant :

@Abdulhadikhalaf: Les voyous du ministère de l'Intérieur essaient d'enfoncer l'une des portes**** Est ce pour cela que les blessures abondent entre voyous

@AHRAR_MURQOBAN, un compte Twitter couvrant l'actualité dans l'île Sitra a publié une vidéo relative à un incident similaire. Les forces de l'ordre semblent ici parler ourdou :

Vidéo: Les mercenaires planifiant le cambriolage d'une maison à Sitra-Mayadin Loueloue (Place des perles) :   http://youtu.be/sqQp3BJpy7s  http://fb.me/2rcPUyfkP

La visibilité réduite dans cette vidéo n'a rien à voir avec le brouillard, Il s'agit bien de résultat de bombes lacrymogènes régulièrement lancées dans les villages. La militante Maryam El Khawajah a publié elle aussi une vidéo montrant des forces de l'ordre lançant des grenades sur des femmes, apparemment sans motif :

@MARYAMALKHAWAJA: Agression, les forces de l'ordre projettent du gaz au poivre sur les visages des femmes, sans raison. RT@: 1-1-13 http://YouTube.be/0wokYBRrxpM  

Mahmoud El Cheikh a posté sur Twitter une autre vidéo montrant que mêmes les bonnes actions ont été punies :

@M_Alshaikh: #Bahrein- Sitra: Chasse aux jeunes qui essayaient de secourir une famille qui suffoque 1 1 2013:http://youtu.be/0sTkwcQxxD0 

Médecins pour les droits de l'homme [@P4HR] ont déclaré l'année dernière dans leur rapport :

Après avoir été examinés par des Médecins pour les droits de l'homme, il s'est avéré que les manifestants blessés souffraient d'effets de chocs et de lacérations à la tête, au tronc et aux extrémités causés par des récipients métalliques qui ont été tirés par les forces de l'ordre à faible distance.

Un exemple évident en a été twitté par le réseau 14 Février pour les médias, spécialisé dans la diffusion de nouvelles Bahreïn, le Jour de l'An :

@Feb14Media: #Al-Manama : Un tir direct touche un manifestant #Mayadin Loueloue (Place des perles)  01 01 2013: http://youtu.be/_I-HhhSz87s 

Une autre vidéo similaire mais plus lisible envoyée plus tôt par le même réseau :

@Feb14Media: #Bahrein #Sitra# Sefalah [un village sur l'île de Sitra]: Tir direct à la tête d'un manifestant 1/1/2013.

Les forces de l'ordre ont dû être formées à la non-discrimination, même l'âge ne compte pas, comme le montre le cas de cet enfant (Selon les commentaires l'enfant aurait quatre ans) qui n'a pas été exclu des célébrations du Nouvel An à la Bahreïnie. Moawen explique :

@Moawen: Les forces de l'ordre lançant des gaz lacrymogènes qui couvrent un petit enfant http://youtu.be/4eQmT_M7_is  violation continue des droits des enfants

La journaliste Dima Khatib publie une photo qui montre plus nettement l'incident :

@Dima_Khatib: Le Bahreïn..Encore… RT @mohmdashoor:As-tu vu cette photo hier ? Il s'agit d'un enfant de quatre ans sur qui on a tiré une grenade lacrymogène pic.twitter.com/DW7lD5Gl

febonline La photo montre un jeune enfant blessé par une bombe de gaz lacrymogène, photo publiée par 14@

Quant au ministère de l'Intérieur, il a publié sur son compte Twitter une réponse officielle relative aux événements du Jour de l'An :

@moi_bahrain: Le Vice-Premier Ministre chargé des affaires juridiques : les invitations publiées sur des sites Internet pour le rassemblement prévu mardi à 15:30 dans plusieurs parties de Bahreïn, sont illégales.

@moi_bahrain: Le droit de réunion et la liberté d'expression sont garantis par la Constitution, et ceux qui souhaitent utiliser ce droit doivent respecter la loi.

@moi_bahrain: Afin d'assurer la sûreté, des mesures de sécurité et les procédures légales seront utilisées contre les personnes enfreignant la loi

L'agence de presse bahreïnie a annoncé en conclusion de la déclaration citée au début du présent article :

Le Royaume de Bahreïn confiant, avance sûrement vers un avenir prometteur en 2013

Personnellement, j'espère que c'est vrai.

Ce billet fait partie du dossier de Global Voices sur les manifestations à Bahreïn 2011/2012. 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site