Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Stades ou augmentation des salaires des profs ? Les priorités mal placées de la Slovaquie

Quand fin 2012 des milliers de professeurs slovaques se sont mis en grève pour demander une augmentation de salaire de 10%, ils n'ont obtenu que 5% – ce que le Ministre de l'Education a justifié en disant que “s'il y avait de l'argent dans les caisses de l'Etat les professeur seraient augmentés de 20%.”

 

Bratislava, Slovakia (Nov. 2012): a teacher is ringing a bell against low pay. Photo by Martina STRMEŇOVÁ, copyright © Demotix (11/26/12).

Bratislava, Slovaquie (Nov. 2012): un professeur fait sonner une cloche contre les bas salaires. Photo de Martina STRMEŇOVÁ, copyright © Demotix (11/26/12).

Quelques mois plus tard, le même ministre – Dušan Čaplovič – a annoncé un programme [sk-slovaque] de 45 millions d'euros (4,5 millions d'euros par an pendant dix ans) pour la construction de stades de football dans tout le pays, pour la Ligue Slovaque de football. Cette somme, qui ne couvre pas les frais de construction du nouveau stade national de football de Bratislava, la capitale, est inférieur à ce qu'aurait représenté l'augmentation des salaires des professeurs en un an. Cependant, les professeurs déplorent non seulement leur très bas niveau de salaire, mais aussi l'insuffisance du budget de l'état dédié à l'éducation en général.

A banner on a school building in Slovakia reads: "The dignity of a teacher = The future of this country." Photo by Igor Svítok, copyright © Demotix (11/22/12).

Un banderole sur une école de Slovaquie où l'on peut lire “La dignité d'un professeur = l'avenir du pays”. Photo de Igor Svítok, copyright © Demotix (11/22/12).

En Slovaquie, certaines personnes pensent que la vraie raison de ces priorités déplacées est due au fait que le parti au pouvoir est financé par les clubs de football et le secteur du bâtiment. Le Ministre de l'Education, cependant, assure que ce projet de construction du stade est une décision stratégique pour aider la jeune génération.

Un article [sk_slovaque] de SME.sk sur le sujet a provoqué des centaines de commentaires de lecteurs. En voici quelques uns.

Kiixxela :

Les salauds, ne les laissez même pas nous parler du sport et de la santé des jeunes, parce que les footballeurs ordinaires n'auront jamais de leur vie accès à ces stades et ces terrains.

Aqua Viva :

Pour qui va-t-on construire ces stades de football ? Pour les hooligans qui viendront là pour se battre et démolir le stade ? Combien va coûter le déploiement policier pour contrôler de tels matchs ?

belnea:

Comment se rendra-t-on au stade ? Les routes sont impraticables. [Cette année les route slovaques sont en très mauvais état.]

mala pistacia:

A quoi vont s'occuper les chômeurs en Slovaquie toute la journée ? Le matin ils iront à pôle emploi, et l'après-midi au football.

Timmy_A :

De plus, c'est ridicule de construire un [nouveau] stade ici quand seulement quelques centaines de personnes fréquentent le vieux stade Locomotive.

ja111 :

Mais les pauvres camarades de la mafia ont acheté […] des clubs de football et maintenant il n'ont plus un sou […] alors c'est à l'Etat de payer!

Cule de FCB :

Les écoles s'écroulent sur la tête des étudiants et des professeurs. N'est-il pas nécessaire des les réhabiliter ? Vaut-il mieux donner de l'argent à des clubs de football PRIVES ?

provokater128 :

On va donner de l'argent pour des stades – pour que 20 fois par an, 500 personnes assistent à un match de football. Pendant ce temps l'école s'écroule – et 200 jours par an, 500 enfants sont exposés aux courants d'air dans des salles de classes aux fenêtres cassées – mais cela n'a pas d'importance.

Deju:

En Slovaquie, les fenêtres des classes ont 50 ou 60 ans, il fait donc très froid dans les salles de classes et on gâche beaucoup d'argent en chauffage. Je pense qu'il est nécessaire de définir des priorités. […]

panza09 :

hm, que penseraient les 45 écoles les plus délabrées de 84 000 € par an…hmmmmm

Chocholko [réponse]:

Ils diraient que “c'est un beau rêve.”

iwko:

Mon amie est professeur, elle a été augmentée de 5%, mais on lui retire tout en prélèvements [sur son salaire de base] et maintenant avec un diplôme universitaire, elle enseigne l'anglais pour la 2ème année et rapporte 400€ [par mois] à la maison, et bien sûr elle travaille de 7h du matin à 2h de l'après-midi, et l'après-midi elle enseigne dans une école de langues [privée] [pour gagner un peu plus].

fff01 :

La photo de beaux athlètes rapporte plus de voix à un politicien que celle d'un professeur heureux.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site