Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les citoyens chinois témoignent de la pollution sévère de l'eau en Chine

Alors que les effets du nuage de pollution toxique apparu en Chine à la mi-janvier continuent à se propager à travers le pays [lien en anglais], la pollution très importante de l'eau a été récemment révélée par des campagnes en ligne appelant à une prise de conscience sur l'état des cours d'eau à travers le pays.

C'est Deng Fei (@飞), un ancien journaliste d'investigation devenu un militant social connu, qui mène la campagne, invitant les internautes [lien en chinois] à prendre des photos des rivières et à les publier sur la plateforme de microblogging Weibo.

#你家河流还好吗?#过年在家,请拍下你家乡的那条河流,然后上传微博,让我们看见。

#Comment est la rivière chez vous ?# A la maison pour le Nouvel An Chinois, prenez une photo de la rivière et publiez-la sur Weibo pour que nous puissions la voir.

Son appel a touché la corde sensible de beaucoup de Chinois qui se sont alors connectés pour exprimer leur colère face à la pollution des rivières. Les photos postées par les internautes montrent des déchets et détritus éparpillés le long des berges.

A collection of microbloggers' photos of river pollution near their hometown.

Un collection de photos de la pollution des rivières près de leur ville natale prises par des miccroblogueurs par Aperçu de la Pollution (@家乡污染全民拍).

Selon le Ministère chinois de la supervision, plus de 1 700 épisodes de pollution de l'eau se produisent chaque année. Dans un rapport de 2007 intitulé Le coût de la pollution en Chine [lien en anglais], la Banque Mondiale a qualifié la pollution de l'eau de « problème important » dans les zones rurales de la Chine, estimant le nombre de décès prématurés causés par la pollution de l'air et de l'eau à 750 000 par an.

Décrivant la pollution, @xiaotaiyang1988 (@土豆_连种带挖) a déclaré :

#回家看河#家里这条护城河已经由臭变成非常臭由脏变成非常脏了。县西引进了二化工程,连我上初中的弟弟都说,那是在市里赶来赶去没办法开在我们县了,因为好不容易招商引资来个项目,浓烟直冒。河两边的住户生活废水全都直接入河,前几年还听说在治理,现在破罐子破摔了。@邓飞

#Rentrer à la maison pour surveiller l'état de la rivière# Le fossé de ma ville natale qui était autrefois malodorant et sale est maintenant très malodorant et très sale. Une usine de produits chimiques s'est installée dans l'ouest du comté, et même mon petit frère, qui est au collège, dit que le projet a été introduit dans notre région, car l'usine ne pouvait être ouverte dans la ville et parce que ces projets sont rares étant donné la difficulté d'attirer des investissements. Une fumée dense sort (de l'usine). Les eaux usées des habitants sur la rive du fleuve entre maintenant directement dans la rivière, et tandis que les gens avaient la volonté d'y faire face il y a quelques années, nous avons maintenant complètement abandonné. @ DengFei

@FlyOnTheSea (@海阔依飞) a écrit, d'un ton sarcastique :

#你家河流还好吗# 那是个不能靠近的禁区………

#Comment est la rivière dans votre ville ?# C'est (la rivière) une zone interdite dont on ne peut s'approcher……

Certains médias chinois ont également rejoint la croisade contre la pollution de l'eau. Le Beijing News (@新京报), un journal connu pour son style percutant, a publié une photo horrifiante sur son compte Weibo officiel :

中国地质调查局专家称,全国90%的地下水遭受了不同程度的污染,其中60%污染严重。据新华网报道,有关部门对118个城市连续监测数据显示,约有64%的城市地下水遭受严重污染,33%的地下水受到轻度污染,基本清洁的城市地下水只有3%。

Selon les experts de China Geological Survey, 90% de l'eau souterraine a subi différents degrés de contamination. Parmi ces 90%, 60% souffre d'une grave contamination. Selon Xinhua News Online, les données provenant de services de contrôle compétents dans 118 villes ont montré qu'environ 64% de l'eau souterraine dans les villes a été gravement contaminée, 33% de l'eau souterraine a été légèrement contaminée, et seulement 3% de l'eau souterraine dans les villes est considérée comme relativement propre.

Même le Quotidien du Peuple (@人民日报) [lien en chinois], le journal porte-parole officiel du gouvernement, est intervenu [lien en chinois] et a publie un sérieux avertissement sur son compte Weibo :

【微评论:向地下水污染“宣战”】节日的喜庆气氛中,一些地方地下水污染的现实让人揪心。污水注入地下,势必污染水源,残害当代、祸延后世。企业不能为利 润而荼毒苍生,政府部门也不能为政绩而放任纵容。我们不要断子绝孙的GDP,从政府到公众,都应吹响治理水污染的集结号,为美丽中国蓄积纯净水源。

【Micro-commentaire : « Déclarer la guerre » à la pollution de l'eau souterraine】 Dans l'ambiance des vacances, la pollution de l'eau souterraine a rendu les gens anxieux. En se débarrassant des eaux usées sous terre, nous allons inévitablement contaminer les ressources en eau, nuire à notre génération et à nos prochains. Les entreprises ne devraient pas empoisonner le public afin d'augmenter leurs profits, les agences gouvernementales ne devraient pas assouplir leurs règlements dans l'intérêt de leur rendement au travail. Nous voulons un PIB qui ne tuera pas la prochaine génération, et que ce soit le gouvernement ou le peuple, nous devrions tous soutenir la lutte contre la pollution de l'eau et préserver les ressources d'eau potable pour une belle Chine.

Tandis que le débat en ligne s’attise et attire de plus en plus l'attention des médias, on observe que les efforts pour dénoncer l'ampleur de la pollution des eaux commencent à déranger. L'avocat Gang Yuanchun (@元春律师) a posté un message sur son compte Weibo :

:【地下水污染曝光与封杀今夜决战,记者被困,求声援】据@邓飞 和@冯永锋消息:山东淮坊一方面派员进京,试图疏通某部门下发封口令,阻止媒体曝光该地区水污染问题,央视已经做好的片子已被潍坊成功封杀了。另一方面:记者仍旧在潍坊被40多人软禁中。

【Révélations concernant la pollution des eaux souterraines et bataille décisive de ce soir censurée, les journalistes prisonniers, nous avons besoin de soutien】 Selon @DengFei et @FengYongFeng : Quand la ville de Weifang dans la province du Shandong a envoyé des gens à Pékin pour demander à un « certain département » d'exercer leur droit de censure pour éviter l'exposition médiatique des problèmes de pollution de l'eau dans cette région, la version finale du journal sur CCTV a été avec censurée par Weifang avec succès. Pendant ce temps, les journalistes de Weifang étaient en résidence surveillée, détenus par environ 40 personnes.

Le message a, par la suite, été supprimé, témoignant de la sensibilité de ce sujet.

La dégradation de l'environnement est autant une préoccupation publique qu'un défi pour le parti au pouvoir en Chine. L'obsession de la Chine pour une croissance économique rapide lors des dix dernières années a laissé sa trace sur ​l'environnement, entraînant la colère d'un peuple qui ne se contente pas seulement des avantages matérialistes.

Le 28 juillet 2012, des milliers de personnes sont descendues dans la rue et ont pris d'assaut un bureau du gouvernement local de la ville de Qidong, dans la province côtière du Jiangsu en Chine, au sujet de soucis de contamination de l'eau par une usine de papier établie à proximité. Et en janvier de cette année, Global Voices a publié un article concernant les résidents de la ville de Handan qui buvaient et se lavaient dans de l'eau toxique, n'ayant pas été informés de la contamination de l'eau par le gouvernement.

L'équilibrage entre la relance et le soutien d'une économie ralentie grâce à la production industrielle et de possibles troubles sociaux provoqués par la crise de la santé publique est un problème de taille pour les autorités politiques chinoises.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site