Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Thaïlande: un débat télévisé sur la famille royale annulé

La chaîne de télévision publique Thaï PBS a retiré le programme télévisé le plus controversé de son histoire, Tob Jode (Répondre aux problèmes de la Thaïlande), en réponse aux réactions violentes de la population contre sa série sur la monarchie. Ses opposants ont jugé l’émission comme étant « anti-royaliste » et constituant une menace pour la réconciliation nationale dans un pays marqué par des années de conflit et une polarisation profonde. La communauté virtuelle est en grande partie à l’origine de ce tollé.

La chaîne publique a fait un pari risqué lorsqu’elle a diffusé pour la première fois une série de cinq épisodes sur « la Monarchie sous la Constitution », le 11 mars 2013. Pinyo Traisuriyathamma, un présentateur populaire d’émissions politiques, était bien conscient de la controverse que provoquerait un débat public télévisé au sujet de la monarchie, de par la nature hautement sensible de ce sujet et l’augmentation des poursuites judiciaires liées à la loi de lèse-majesté ces dernières années. Il pensait cependant que, en cette période critique, la Thaïlande ne pouvait plus se permettre de se voiler la face. La rédaction défend le programme :

Le but de cette série sur la monarchie est d’apporter un forum neutre très nécessaire pour une discussion honnête et franche sur les sujets les plus sensibles mais néanmoins urgents dans notre pays.

La vidéo ci-après donne un aperçu du dernier épisode controversé :

http://www.youtube.com/watch?v=dJENCR-zlnQ

Les critiques se sont multipliées et se sont répandues sur la toile après l’apparition dans l’émission de Somkiat Jiamteerasakul, professeur de l’Université Thammasat, qui a fait campagne pour la réforme de l’amnistie et de la loi de lèse-majesté. Des discussions franches à propos de la monarchie, incluant des questions sur la loyauté/déloyauté à la royauté, n’avaient jusqu’à présent jamais été entendues sur un média traditionnel.

Des groupes Facebook monarchistes ont été assaillis de commentaires reflétant colère et indignation. Le groupe Pithak Siam a envoyé 20 de ses membres au quartier général de Thaï PBS pour manifester. Le groupe a affirmé :

Nous ne permettrons pas aux personnes qui aspirent au renversement de la monarchie de le faire dans notre pays.

Le groupe Khon Thai Rak Chart (les Thaïlandais qui aiment leur nation) a pris le bâtiment de Thaï PBS d’assaut pour demander l’annulation du programme, citant « des discussions inappropriées et inacceptables à l’antenne concernant la monarchie. » De même, le groupe Dislike Yingluck for Concentration Citizen a questionné sur sa page Facebook les motivations derrière la série sur la monarchie de l’émission Tob Jode.

Faisant face à des pressions énormes, le comité de rédaction de Thaï PBS a mis fin au programme puisqu’il craignait pour la sécurité de ses employés après les nombreuses menaces et tentatives d’intimidation à son personnel. Sur la page Facebook de Tob Jode, le comité a expliqué sa décision :

Nous ne sommes plus certains de pouvoir garder la confiance du public dans notre rôle en tant que média.

Liberté d’expression et préservation de la monarchie sont-elles des jeux à somme nulle ? Le but de Tob Jode  était précisément de souligner cette situation fâcheuse dans la société thaïlandaise. Malgré ce contre-temps initial, le Comité de politique générale de Thaï PBS s’est réuni et a finalement décidé de diffuser le dernier épisode de la série de Tob Jode sur la monarchie. Le Comité estime que sa précédente décision d’annuler le programme était en opposition avec sa propre déontologie professionnelle.

Les administrateurs et le personnel [de Thaï PBS] doivent rester indépendants des groupes d’intérêts et des groupes de pression, afin que le public puisse avoir confiance en leur impartialité.

Saksith Saiyasombut écrit à propos de l'impact de l'annulation du programme :

… l'annulation d'un débat public ouvert et direct concernant le rôle de la monarchie dans l'Etat thaïlandais est un rappel cruel qu'une certaine partie de la population thaïlandaise n'est toujours pas prête à envisager des conceptions différentes de l'organisation du pouvoir en Thaïlande. Bien qu'il faille louer l'ambition de Thaï PBS de s'attaquer à cette question épineuse, la chaîne a fait un certain nombre de regrettables pas en arrière en décidant d'annuler le programme.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site