Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Distributeur Coca-Cola « En panne » en Australie

Une campagne nationale contre Coca-Cola a fait suite à la victoire juridique du 4 mars 2013 du groupe contre la législation sur les consignes d’emballages dans le Territoire du Nord en Australie. Robin Tennant-Wood a résumé sur le blog de The Conversation :

Après l’introduction, l’an dernier, d’un projet de législation sur les consignes d’emballages dans le Territoire du Nord, le géant des boissons gazeuses, Coca-Cola Amatil, a annoncé qu’il allait lancer une action en justice contre ce projet.

… À la suite de la décision du tribunal, le groupe activiste de sabotage industriel, Out of Order, a répondu en apposant des affichettes « En panne » sur des distributeurs automatiques de la marque dans tous les chefs lieux de la province.

Out of Order Notice

En panne sur la Gold Coast — Image : Page Facebook du groupe Out of Order

On peut voir sur les comptes Facebook et Twitter du groupe Out of Order qu’ils se situent à Hobart en Tasmanie, à l'autre bout du pays. La page Facebook du groupe explique que celui-ci prend aussi part à deux autres campagnes, à savoir contre les banques ANZ et HSBC en raison de leurs investissements dans le charbon et dans le gaz de charbon.

Une pétition se trouvant sur le site Sum of Us a reçu plus de 110 000 signatures :

Arrêtez de combattre les projets de législation sur les consignes d’emballages et retirez votre plainte contre le Territoire du Nord australien.

110 000, c'est à peu près le nombre d’habitants d’âge adulte dans le Territoire du Nord.

Les membres du groupe Out of Order sont prêts à faire étalage de leur activité possiblement illégale, se comparant avec le groupe cyberactiviste Anonymous :

‏@itsoutoforder : Mais là encore, #outoforder et #anonymous ne font peut-être qu’un, des saboteurs industriels… peut-être faut-il poser la question au #papefrançois

On ne sait pas vraiment comment le souverain pontife peut aider. À l’instar du Saint-Siège, l’Australien Coca-Cola Amatil va avoir un nouveau PDG.

Take3, une initiative qui œuvre au nettoyage des plages a posté un collage de photos sur Facebook :

Out of Order Collage

Collage En panne — Photo : Page Facebook de Take 3

Un groupe similaire existe, nommé Container Savers. Le groupe a même sa propre application iPhone qui sert à prendre des photos de déchets d’emballages :

La consigne est la mesure la plus efficace pour inciter au recyclage et réduire les déchets sauvages. L’industrie des boissons s’oppose à la consigne ; montrons-leur où leurs déchets se retrouvent.

Dès que vous voyez des déchets d’emballages dans la rue, dans un parc ou sur la plage (ou partout où ils ne devraient pas se trouver), prenez-en une photo et téléchargez-la sur la carte de CS.

Pour une raison quelconque, leur site internet a été suspendu, mais leur page Facebook et leur compte Twitter sont toujours actifs. Voici un échantillon de leur travail :

Container Litter

Déchets d'emballages — Photo : Page Facebook de Container Savers

L’action de protestation du groupe Out of Order vise probablement un impact plus symbolique que financier. Karen Marshall a indiqué dans les commentaires de leur album photo intitulé The Out Of Order Coke Challenge [le défi Coca-Cola En Panne] :

J’ai vérifié le cours des actions hier et j’ai été frappé de voir qu’ils n’ont pas chuté, mais qu’ils ont au contraire grimpé depuis le début de cette histoire.

Nigel Arnold a répondu, inquiet pour les victimes innocentes de l’action :

Je pense que ce n’est pas vraiment juste pour les intermédiaires. La plupart des distributeurs appartiennent à des privés.

Un dessinateur humoristique primé nommé First Dog on the Moon alias M. Onthemoon a tweeté :

‏@firstdogonmoon : EST-CE LÉGAL ?!!? RT @itsoutoforder: Je viens d’entendre parler de quelqu’un qui aurait débranché 12 distributeurs #coke pour le défi Coca-Cola #OutofOrder.

Sa bande dessinée est apparue sur le site Crikey.com.au le 5 mars :

Unregulated markets will kill us all!

« Les marchés non reglementés nous tueront tous ! » Avec la permission de First Dog on the Moon/Crikey

Greenpeace Australia Pacific est aussi engagé dans la campagne et a aussi lancé une pétition :

@GreenpeaceAustP : @CocaCola écrase le projet de recyclage à 10 centimes dans le Territoire du Nord. Dites à votre gouvernement que c’est inacceptable http://bit.ly/stoptrashingaus_tw … #cokefail

Pendant ce temps, le gouvernement du Territoire du Nord a fait le nécessaire pour soutenir le projet de législation sur les consignes d’emballages jusqu’à ce que les gouvernements australiens puissent envisager la création de lois pour permettre sa mise en place. Clean Up Australia, l’association organisatrice du Clean Up Australia Day [Journée pour nettoyer l’Australie], en est très heureuse :

@Clean_Up  : Bravo au gouvernement du Territoire du Nord pour avoir assuré le système de consignes pour les 8 semaines à venir et pour avoir payé à tous leurs 10 centimes !#cokefail

Le groupe Coca-Cola Australia a remercié ses détracteurs et a répondu sur sa page Facebook. Il a annoncé le 6 mars :

… la poursuite de notre engagement pour le recyclage, un investissement de 5 millions de dollars avec nos partenaires du secteur, afin que le Territoire Nord puisse augmenter ses taux de recyclage et réduire la présence de déchets sauvages.
Pour plus d’informations — http://bit.ly/13FJWr0

La vision de Nigel Mitchell semble représentative des réactions négatives trouvées dans plus de 600 commentaires déjà postés :

Si l’assemblée du COAG [Conseil des gouvernements australiens] décide de soutenir la mise en place d’un système de consignes à l’échelle nationale, le groupe Coca-Cola soutiendra-t-il donc cette décision, ou maintiendra-t-il ses politiques anti environnement et anti démocratique ?

En fait, il n’y avait aucun commentaire neutre ou de soutien parmi les quelque 100 premiers. Quel est l’avis de la majorité silencieuse ? Nous savons ce qu’ils boivent ; la page australienne de Coca-Cola a plus de 936 000 mentions J'aime.

L’État d’Australie du Sud a promulgué la législation sur les consignes d’emballages en 1975 et a mis en place un système de consigne depuis 1977.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site