Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Espagne : Littérature et traduction, le projet Asymptote

Il traduttore inglese Peter Bush. Fotografia di Alba Calle

Le traducteur anglais Peter Bush. Photo d’Alba Calle.

Asymptote [en anglais, comme les autres liens, sauf indication contraire], revue digitale internationale sur la littérature et la traduction, a célébré son deuxième anniversaire par une série d'événements avec la participation de quelques uns des meilleurs écrivains et traducteurs contemporains au niveau international. Parmi les villes sélectionnées se trouvait Barcelone [ES] où le 25 janvier a été organisé une manifestation publique [ES] rassemblant des traducteurs et des auteurs locaux écrivant en espagnol, en catalan ou en anglais pour présenter la première édition 2013 de cette revue. Le projet est né d'un groupe d'hommes d'affaires issus de différents coins du monde qui ont en commun l'amour de la littérature et l'art de la traduction. Dans cette optique, Asymptote met à disposition des lecteurs des extraits choisis d'œuvres originales et leurs traductions. Parfois, ils sont accompagnés d’enregistrements audio du traducteur de façon que les lecteurs puissent découvrir la phonétique du langage.

Il pubblico nell'insolita stanza del progetto. Fotografia di Alba Calle

Le public de la salle Unusual dans l'insolite salle du projet Asymptote . Photographie de Alba Calle

Et ce n'est pas tout, outre les œuvres littéraires, la revue présente aussi une section dédiée aux arts visuels.

Asymptote a été désigné magazine de l'année 2012 par 3:am magazine et par des publications comme The Times Literary Supplement et London Review of Books. Le succès du projet tient pour beaucoup à la longue liste de contributeurs bénévoles incluant des auteurs, des traducteurs, des photographes et des dessinateurs.

L'éditeur de la revue, Yew Leong Lee, s'est entretenu avec un collaborateur de Global Voices sur le projet Asymptote et l'événement organisé à Barcelone.

Après deux ans, quel effet cela vous fait de participer à un projet marqué par une telle réussite ?

 Le fait de voir célébrer notre deuxième anniversaire à New York, à Berlin, à Taipei et à Barcelone est pour nous source de grande satisfaction car nous touchons pour la première fois des lecteurs du monde entier. Bien que nous soyons une publication entièrement numérique, nous avons remarqué les différentes « ambiances » culturelles. Le nouveau défi est de considérer la littérature d'un point de vue mondial et non plus seulement avec l'optique d'une langue particulière.

Asymptote s'est fixé comme objectif d'être un foyer de convergence pour les communautés littéraires qui sont toujours au second plan. Je voudrais remercier mon équipe et aussi les lecteurs, spécialement ceux qui nous ont aidé à faire connaître notre projet et ont apporté une aide financière via une campagne de récolte de fonds sur Indiegogo.

Lo scrittore Adrià Targa con Rafael Mammos e Najat El Hachmi. Fotografia di Joaquim Moreno Càceres

L'écrivain Adrià Targa avec Rafael Mammos et Najat El Hachmi. Photographie de Joaquim Moreno Càcteres.

Étant donné que pendant ces deux années nous avons collaboré avec de nombreux grands écrivains de langue espagnole (originaires non seulement d'Espagne, mais aussi de Cuba, de République dominicaine, du Mexique, etc.), nous avons souhaité organiser un événement pour consolider notre lien avec l'Espagne. Le choix de Barcelone nous a semblé évident parce qu'on y fait beaucoup de traduction, non seulement pour les touristes mais aussi entre le catalan est l'espagnol. Dans le courant de l'année 2013, nous voudrions faire découvrir un plus grand nombre d'écrivains catalans et espagnols à nos lecteurs de langue anglaise.

 

 Comment a été accueillie cette manifestation à Barcelone ?

Avec beaucoup d'intérêt. Il y avait à coup sûr plus de 100 personnes présentes. On a vu se succéder des traducteurs et des écrivains confirmés ainsi que des jeunes, nouveaux-venus dans le monde de la traduction littéraire. Quelques écrivains se sont même penchés sur une ou deux traductions et les ont partagées avec le public. Le tout accompagné de la musique animée d'un groupe de swing qui a contribué à créer une atmosphère détendue. De nombreux invités ont discuté avec les auteurs et nous ont remerciés pour cette initiative car ils n'avaient encore jamais eu l'occasion d'assister à ce type de rencontre.

Compte tenu de l'énorme succès de toutes les rencontres, avez-vous pour projet de réorganiser de tels événements dans un futur proche ?

C'est possible, parce que le public nous a chaleureusement accueilli, non seulement à Barcelone mais dans toutes les villes dans lesquelles nous avons organisé ces rencontres. Cela dépendra des soutiens que nous obtiendrons parce que nous voudrions également changer d'endroit, présenter la littérature mondiale à d'autres communautés locales et vice versa. Les prochains sites sur notre liste sont Londres, Paris et Tokyo. Mais nous serions très contents de réorganiser une rencontre à Barcelone.

Des photographies sont disponibles sur la page Facebook de la revue. Vous pouvez consulter les dernières informations concernant Asymptote sur Twitter et sur Tumblr .

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site