Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Quand les militaires brésiliens pénètrent dans les terres indigènes

Le 22 mars, le gouvernement brésilien a déployé  60 policiers et militaires sur les terres du peuple Munduruku, une population indigène vivant dans le bassin du fleuve Tapajós. Plusieurs activistes et blogueurs croient que cette mission a pour but d'assurer la réalisation d'études d'impact avant la construction d'une nouvelle centrale hydroélectrique. Les “crédits carbone des Munduruku” ont été achetés par des investisseurs privés internationaux, comme le rapporte le journal A Pública. [liens en portugais]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site