Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les groupes de sécurité alimentaire américains veulent un veto contre la “loi de protection de Monsanto”

Monsanto seed crop

Cultures issues de semences Monsanto. Photo by Paulito B on Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

[Les liens renvoient vers des pages en anglais]. La loi controversée et dite “de protection de Monsanto” a été approuvée par le Congrès américain le 14 Mars 2013. Elle est censée protéger les semences génétiquement modifiées de poursuites judiciaires quels que soient les effets sur la santé des consommateurs.

L’amendement appelé “Farmer Assurance Provision” (Clause d'Assurance des Agriculteurs), est un passager clandestin glissé dans la loi budgétaire HR 933. Il ne serait en vigueur que pour six mois, jusqu’à ce que la loi dans laquelle il s'inscrit expire le 30 septembre prochain, mais il inquiète les militants.

Le projet de loi a été accusé d'être approuvé à l'insu de la plupart des sénateurs. La personne responsable de son adoption, la Sénatrice Barbara Mikulski du Maryland, est actuellement la Presidente de la Commission Budgétaire du Sénat. Des militants de “Food Democracy Now” et du “Center for Food Safety” la mettent directement en cause pour son rôle dans l’approbation de cette loi sans la consultation préalable des comités agricoles ou judiciaires.

Le Directeur exécutif du Centre pour la Sécurité Alimentaire, Andrew Kimbrell, a publié cette déclaration:

“Avec cet accord caché réalisé en coulisses, la Sénatrice Mikulski tourne le dos aux consommateurs, ainsi qu’à la protection de l'environnement et des agriculteurs, à la faveur des intérêts commerciaux des sociétés de biotechnologie comme Monsanto.”

Des excuses ont été publiées plus tard sur son site officiel:

La Sénatrice Mikulski comprend la colère contre cette disposition. Elle n'a pas rédigé ce projet de loi et ne le soutient pas non plus. En tant que Présidente de la Commission Budgétaire, la première responsabilité de la Sénatrice Mikulski était d'empêcher un blocage du gouvernement. Cela signifie qu'elle a du faire des compromis sur plusieurs de ses propres priorités pour obtenir un projet de loi pouvant être approuvé par le Sénat et la Chambre des Représentants. Elle va continuer à se battre pour un processus budgétaire régulier et dans les délais ainsi que pour d’autres priorités importantes, y compris la sécurité alimentaire. “

Comme rapporté par le Washington Times, cette loi a été principalement considérée comme une victoire pour les sociétés comme Cargill, Monsanto, Syngenta Corp et autres affiliés aux Comités d’Action Politique qui ont donné plus de 7,5 millions de dollars aux membres du Congrès depuis 2009 et $372 000 aux membres du Sénat et du Comité d’Appropriation.

Les militants pour la sécurité alimentaire et les citoyens engagés sont révoltés. Plus de 250 000 personnes ont signé une pétition à l’attention du Président Barack Obama contre cette loi la semaine dernière, dont le texte est :

“Je vous demande de toute urgence d’opposer votre veto à l’article HR 933. Je suis scandalisé par le fait que la “clause d’assurance pour les agriculteurs”, section 735, actuellement incluse dans le texte HR 933, n’ait pas été retirée de la loi de reconduction budgétaire votée par le Congrès.”

“Food Democracy Now” a publié un communiqué officiel condamnant le texte.

“Le dénommé “passager clandestin biotech” a été inclus dans la loi budgétaire approuvée par la Maison Blanche, prévenant le blocage du gouvernement fédéral le 27 mars, à l’expiration de l’accord de financement en vigueur. La clause a été insérée dans le texte de loi de manière anonyme et confère explicitement au Ministère de l’Agriculture l’autorité de supplanter une décision de justice visant à interrompre la culture d’une espèce génétiquement modifiée.

Si les décideurs de Washington peuvent trahir le public à l’abris des regards, il est temps que les Américains obtiennent le droit à la transparence sur ce qu’ils mangent et utilisent pour nourrir leur familles chaque jour.

Les agriculteurs de “Food Democracy Now” ont organisé un rassemblement devant la Maison Blanche.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site