Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vidéos : la violence et la sécurité des journalistes au Mexique

Tous les liens, sauf mention contraire, renvoient vers des pages en espagnol.

Le thème de la violence au Mexique n’a rien perdu de son actualité. En 2011, Global Voices en espagnol avait organisé un Festival de blogs auquel les blogueurs mexicains ont été nombreux à participer (voir les billets traduits en français 1234 et 5). Au cours des années 2011 et 2012, nous nous sommes également inquiétés de la situation d’utilisateurs de Twitter faisant l’objet d’enquête ou arrêtés pour le contenu de leurs publications, de la possibilité d’engager des poursuites contre des citoyens qui demandent plus de transparence, de l’approbation de la loi sur la surveillance [en français], de la possibilité d’une « loi de géolocalisation » [en français], ainsi que des informations concernant des assassinats et le choix de certains activistes de disparaître de la circulation, entre autres.

C’est dans cette même perspective que l’organisation Artículo 19, filiale mexicaine de l'association Article 19, a été invitée en 2011 à republier son article Mexique : des internautes en danger de mort. Nous renouvelons ce partenariat avec Article 19, en commençant avec la publication de ce post paru à l’origine sur son site et qui s’inscrit parfaitement dans le cadre des articles et informations que Global Voices Advocacy, la branche de Global Voices dédiée à la liberté d'expression, souhaite diffuser.

Juan Arellano, éditeur de Global Voices en espagnol

 

Mexico, le 19 décembre 2012.- Participant au débat et à la réflexion autour de l’importance de la sécurité des journalistes dans leur couverture de l’information pour ainsi fortifier sa libre circulation ARTICLE 19 vous propose cinq vidéos thématiques sur la sécurité des journalistes, la couverture de la violence, la responsabilité de l’État mexicain et les conséquences psychologiques résultant de la couverture de la violence pour les journalistes. Dans celles-ci, des journalistes de différentes régions du Mexique s’expriment sur l’impact de l’information, ou de l’absence d’information, dans une société démocratique comme la société mexicaine. Ainsi, ils analysent les risques qu’ils doivent affronter et les protocoles de sécurité qu’ils mettent en œuvre pour pouvoir exercer leur droit à la liberté d’expression et le droit de la société à être informée.

Agressions contre des journalistes au Mexique et responsabilité de l'État

Sécurité et mesures de Précaution

Autocensure

Effets psychologiques

Le Journalisme et la violence 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site