Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La mission suicide de Wikipédia contre la censure russe

(Billet d'origine en anglais publié le 9 avril 2013)

Fumer du cannabis est une affaire dangereuse partout dans le monde. En Russie, le simple fait d'écrire à ce sujet sur Internet suffit à s'attirer les foudres de la police nationale anti-drogue, comme l'a apprisn à ses dépens la version russe de Wikipédia le 5 avril 2013. C'est ce jour-là que les officiels ont pour la première fois informé Wikimedia Russie, le chapitre local de la Wikimedia Foundation, que le gouvernement avait placé son article [russe, comme tous les liens sauf mention contraire] “Fumer du Cannabis” sur la liste des noires des sites illégaux.

Les problèmes de l'“Encyclopédie gratuite” se sont aggravés lorsque Vladimir Pikov, le porte-parole de l'Agence chargée de la gestion de la liste noire (Roskomnadzor), a révélé lors d'un entretien sur une radio nationale que 15 articles de Wikipédia faisaient partie des URL interdites en Russie. “[Wikipédia] est présent sur la liste depuis longtemps,” a plus tard déclaré Pikov  à Interfax.ru, ajoutant, “Pourquoi les gens ne s'en rendent-ils compte que maintenant, je ne le sais pas.”

La responsabilité de la confusion semble revenir au gouvernement, il semblerait que les responsables n'aient pas informé Wikimedia Russie avant le début d'avril que certains articles étaient sur la liste noire. (Pikov affirme que les tentatives du Roskomnadzor de contacter un administrateur de Wikimedia avait jusque là échoué.) Pour empirer la situation, les documents qui ont finalement été transmis à Wikimedia comportent de nombreuses lacunes chronologiques. Selon le vrai “registre”, l'article “Cannabis” avait déjà été mis sur liste noire à la mi-décembre 2012. Les documents envoyés le 5 avril montrent cependant que la police anti-drogue n'aurait pris sa décision que le 26 mars 2013.

Il apparaît que depuis l'année dernière, il y aurait eu au moins 7 décisions des autorités et de la police visant à ajouter l'article “Cannabis” de Wikipédia sur la liste noire de l'Internet russe. Dans un billet de blog publié le 8 avril, Wikimedia Russie révèle un total de dix articles de Wikipedia (et non quinze, comme l'avait annocé Pikov à la radio RSN) sont actuellement interdits en Russie. Ces pages de l'encyclopédie traitent de drogues (fumer du cannabis, LSD, etc.) et de suicide (immolation, “méthodes de suicide,” etc), incluant les verions russe et anglaise de ces articles. Ces pages ont été sélectionnées par les agents de trois agences différentes: Roskomnadzor, FSKN (la police anti-drogue), et Rospotrebnadzor (le régulateur des droits des consommateurs).

Le compte Twitter de Wikipédia Russie a annoncé la découverte en saluant au passage d'autres victimes de la liste noire fédérale :

Вот оно наконец и случилось: нас внесли в чёрный список (дважды?) за статью «Курение каннабиса». Привет @ru_pirateparty и @lurkmore_ru.

C'est finalement arrivé: ils nous ont mis sur liste noire (deux fois?) pour l'article “Fumer du Cannabis.” Salut à @ru_pirateparty et @lurkmore_ru.

Depuis que la nouvelle est tombée, les membres du Wikipédia russe ont fébrilement corrigé et peaufiné l'article “Cannabis”, mais pas dans le but exprès de concilier son contenu avec les lois sur la censure d'Internet en Russie. L'article “Cannabis” a presque six ans (il a été créé en décembre 2006), et il a subi plus de cinq cents modifications depuis. En effet, la dernière vague de révisions consistait dans le respect de normes très strictes de d'objectivité et de citation propres à Wikipédia. Sur plusieurs murs de discussion, les éditeurs ont exprimé leurs opinions sur les décisions des responsables russes d'interdire plusieurs de leurs articles. Alors que certains utilisateurs ont exprimé la crainte que les articles en question soient mal rédigés, les commentateurs sont sans surprise majoritairement opposés à la suppression ou la modification du contenu du site pour éviter la liste noire.

L'éditeur Dmitry Rozhkov écrit clairement :

Пусть закрывают, чё. Реакция на блокировку Википедии уже известна. Сами себя заблокируют.

Laissez-les fermer [le site]. La réaction au blocage de Wikipédia est déjà connue. Ils se bloquent eux-mêmes.

Un autre utilisateur nommé Tucha (“nuage d'orage”) affirme :

Пусть закрывают. Это может быть забавно, такая классная реклама для одной статьи.

Laissez-les le fermer. Cela peut être amusant, une telle publicité pour un seul article.

Ceci fait bien sûr référence à l'effet Streisand, “le phénomène par lequel une tentative de cacher ou de supprimer un élément d'information a pour conséquence involontaire de faire connaître l'information plus largement”. Un effet produit au cours du week-end, l'article «Cannabis» du Wikipedia russe a vu son nombre de visites augmenter de 13.000%, passant de 431 vues le jeudi 4 avril à 56000 le lendemain. La semaine suivante, l'article “Cannabis” a attiré plus de 125.000 visites, juste un peu moins que le nombre de visites du site Odnoklassniki (un réseau social russe) et Margaret Thatcher (qui est décédée le 8 avril).

Dans un nouveau billet sur ru.wikinews.org, le directeur exécutif de Wikimedia Russie, Stanislav Kozlovsky, s'est plaint que la liste noire de l'Internet russe menace absurdement un large éventail de contenus en ligne :

Даже название статьи «Курение каннабиса» можно подвести под его формулировку, так как законом запрещено упоминать о способах употребления наркотиков. […] По самоубийствам аналогично: фразы «Есенин повесился», «Маяковскийзастрелился», «Ромео и Джульетта отравились» — уже повод для блокировки сайта, так как всё это способы совершения самоубийств.

Même le nom de l'article, “Fumer du cannabis,” pourrait être mis en cause par les règles [de la liste noire], car le fait même de mentionner les moyens de consommer lee drogues est interdit. […] C'est la même chose pour le suicide : les expressions “Essénine s'est pendu”, “Maïakovski s'est tiré une balle” et “Roméo et Juliette se sont empoisonnés” sont également des pretextes pour bloquer le site, car ils concernent tous des moyens de se suicider.

Jimmy Wales, founder of Wikipedia, 12 July 2008, photo by Joi Ito, CC 2.0.

Jimmy Wales, fondateur de Wikipedia, 12 juillet 2008, photo par Joi Ito, CC 2.0.

Le 9 avril, le fondateur de Wikipédia Jimmy Wales a répondu à Ain92, un membre de Wikipedia résidant en Russie, qui a notifié Wales sur sa page de collaborateur que «deux articles de Wikipédia en anglais étaient interdits (sur la liste noire) par Roskomnadzor [sic].” La réponse de Wales se veut provocatrice [anglais] :

Pour moi, voir certains articles du site bloqués reste toujours préférable que de collaborer avec les censeurs. Il est important de comprendre que la crainte du blocage de l'ensemble du site est basée sur le fait que certains fournisseurs de services Internet (les plus petits, sans doute) peuvent manquer de ressources techniques suffisantes pour bloquer des pages individuelles, les obligeant à bloquer l'ensemble du site pour se conformer à la loi. Croyez-moi, si les FAI bloquent l'ensemble du site, tandis que les autres FAI ne bloquent que des pages spécifiques, ceux qui bloquent tout Wikipedia vont perdre des clients très rapidement. Nous ne sommes pas faibles, nous sommes très puissants. Répondre aux demandes des politiciens faibles et lâches – le genre qui craignent la propagation de la connaissance – n'est pas la mentalité de Wikipedia.

Wales ne sera, cependant, pas le seul à décider comment le contenu lié à la drogue et au suicide se développera sur Wikipédia en réponse aux autorités russes. Cet honneur revient aux rédacteurs bénévoles de Wikipedia, responsables en premier ressort des articles. Cela dit, tout porte à croire que ni les fonctionnaires ni les contributeurs russes de Wikipédia ne sont susceptibles de bouger. Cela signifie que “Fumer du cannabis” et les autres articles subversifs sont probablement sur ​​la liste noire pour y rester.

 

1 commentaire

  • […] Le jeu de loi de Wikipédia ■ La mission suicide de Wikipédia contre la censure russe ■ Nabilla chassée de Wikipédia■ Pour Wikipédia, les femmes ne sont pas des écrivains comme […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site