Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : La tradition des fleurs de cerisiers, un test pour les nouveaux employés

Parmi les milliers de personnes qui envahissent les parcs japonais chaque printemps pour pique niquer sous les fleurs de cerisiers d'un rose délicat, appelés sakura, se trouvent de jeunes employés. Ce sont de nouvelles recrues des entreprises, envoyées par leurs patrons afin de réserver un emplacement pour le festin en plein air de l'entreprise. Ces nouveaux employés sont parfois contraints de rester assis pendant des heures, jusqu'à tard dans la nuit, pour garder l'emplacement.

Au début du printemps, la floraison des cerisiers ornementaux du Japon coïncide avec le début de l'exercice social japonais et il est traditionnel de tester les nouveaux employés ainsi.

 

Hanami at Yoyogi Park Photo by  Dick Thomas Johnson

Hanami au Parc Yoyogi. Photo de Dick Thomas Johnson (CC BY 2.0)

Le 20 mars 2013, sur Twitter, Mame (‏@MameBroth) a tweeté  à propos de cette tâche ingrate :

@MameBroth: 新人が花見の場所取りをします。ですが仕事には納期があります。なのでノートパソコンを持たされます。場所取りしながらコーディングします。夜になります。誰も来ません。会社に連絡すると「クソ忙しいのにいけるわけねえだろ!」と怒られます。まだ冷える寒い夜に一人ぼっち。なんと悲しいことか。

@MameBroth : En tant que nouvel employé, je me suis installé pour réserver un emplacement pour hanami. Mais j'ai un délai à respecter pour un produit et ils m'ont donc demandé d'apporter un ordinateur portable pour travailler. Je fais de la programmation pendant que je garde l'emplacement. La nuit arrive. Personne n'est encore venu. J'appelle le bureau. On me crie dessus au téléphone : « Qu'est ce qui vous fait penser qu'on peut venir ? On a du boulot par dessus la tête ! » Tout seul par une nuit froide. C'est bien triste.

La tradition de demander aux nouvelles recrues de réserver un emplacement pour le pique-nique de leur entreprise, fait partie de la coutume annuelle plus large du hanami, où les amis et les familles organisent des festins sous les arbres en fleurs et dégustent du saké et de la bière. Les entreprises organisent aussi leur propre pique-nique pour hanami et souvent les nouveaux employés sont évalués selon leur capacité à gérer ces festivités.

Pourquoi cette tâche est-elle confiée aux nouveaux employés ? Sur le site de ressources en ligne All About, l'auteur Kagezo explique [japonais, ja] que cette tâche permet aux nouvelles recrues de prouver leur compétences professionnelles :

もしあなたが幹事なら、場所を確保し、お酒の調達をするだけではあまりにも無難すぎます。なぜなら花見の準備は、仕事の手際や仕切りに通じます。酒宴の準備とは、すなわちあなたの手腕が、こっそりと上司や先輩に試されているということでもあるのです。

Si vous êtes responsable de la fête du hanami de votre entreprise, le fait de réserver un emplacement et de procurer des boissons alcoolisés n'est pas suffisant.La bonne préparation du hanami va de pair avec les compétences en gestion et un travail soigné. Vos supérieurs évaluent discrètement vos capacités à travers vos compétences à préparer le festin.

Cette année, l'Agence météorologique japonaise a annoncé que les cerisiers allait être au pic de leur floraison à Tokyo le 22 mars, la deuxième date la plus précoce depuis que l'agence météorologique a commencé à enregistrer ces statistiques en 1953.

Avec cette arrivée précoce du pic de floraison des cerisiers cette année, les utilisateurs de Twitter se sont demandés si la tâche des nouveaux employés allait être affectée. La période de floraison est très courte et les fêtes du hanami des entreprises sont supposées se passer en avril.

Wappa (@tokyoallnight) a écrit le 1er avril qui marque aussi le début de l'exercice social au Japon :

@tokyoallnight: 今日は入社式の日か・・・新人の新人だけの初めての仕事と言えば昔は花見の場所取りだったけど今は違うのかな(笑)。あれで、だれがリーダーシップあるかとかわかるとかよく言っていたけど・・・(笑)すでに散ってる・・・都内

@tokyoallnight : Aujourd'hui, c'est le jour des cérémonies d'initiation dans les entreprises… En parlant de la toute première tâche confiée aux débutants, avant, c'était la réservation d'un emplacement pour le hanami. Est-ce que c'est encore le cas ? On disait qu'on pouvait distinguer ceux qui sauront faire preuve de leadership parmi les nouveaux employés en observant leur préparation du hanami. Mais ici à Tokyo, les fleurs de cerisiers sont déjà tombées.

L'utilisateur de Twitter Yas (@yas_ukey) a conseillé aux nouveaux employés de saisir une autre opportunité de faire leurs preuves :

@yas_ukey: 今年は桜咲くのが早く新入社員の大事な仕事、花見の場所取りはなくなったので、別の部分で同期と差をつけるんだ

@yas_ukey : La mission pour les nouvelles recrues qui consiste à réserver un emplacement pour le hanami devint impossible cette année. Trouvez une autre façon de prendre une longueur d'avance sur vos collègues.

Company's hanami party at Ueno Park, Tokyo Photo by Benson (CC BY-ND 2.0)

Fête du hanami organisée par une entreprise japonaise dans le Parc d'Ueno a Tokyo. Photo de Benson (CC BY-ND 2.0)

D'un autre côté, cette tradition laisse certains perplexes. Masumiyutaka (‏@masumiyutaka) a tweeté :

‏@masumiyutaka: 昔は4月の入学式くらいに桜のイメージだったけれど、もう3月後半のイメージ。段々早まっているから、4月に新入社員が花見の場所取りするという良くわからない伝統がなくなるかしら。

@masumiyutaka : Je vois encore l'époque où les cerisiers étaient en fleur au mois d'avril, en même temps que les cérémonies de la rentrée scolaire. Mais aujourd'hui on les voit fleurir dans la deuxième moitié du mois de mars. Ils fleurissent de plus en plus tôt. Dans ce cas, la tradition bizarre pour les nouveaux employés de réserver un emplacement pour le hanami en avril pourrait-elle disparaître ?

Tout le monde n'approuve pas cette tradition qui consiste a se servir des nouvelles recrues pour garder un emplacement. Un article en ligne du journal d'affaires NIKKEI.com a rapporté [ja] que le fait de demander aux nouveaux employés de réserver un emplacement pour le hanami pourrait entrer dans deux des six catégories constituant un abus de pouvoir définies par le ministère de la Santé et de la Protection Sociale : les demandes d'exercices ou de travail impossibles à réaliser ou manifestement inutiles, et l'intrusion dans la vie privée d'un employé.

Sur le site de publication libre Hatelabo, un utilisateur anonyme était fortement opposé [ja] à la pratique :

新人に花見の場所取りをさせる会社ってまだあるのか? 外国育ちの俺には心底意味がわからん。 勤務時間外に付き合わせるだけに飽きたらず場所取りって! 人を何だと思ってるんだ。 俺なら絶対にやらないね。絶対にだ。

Y a t-il encore des entreprises qui forcent leurs nouveaux employés à réserver un emplacement pour le hanami de l'entreprise ? En tant que personne qui à grandi dans un autre pays, je ne comprends vraiment pas. En plus des nombreuses obligations sociales après le travail, il faudrait utiliser sont temps libre pour garder un emplacement ? Pour qui se prennent-ils ? Je ne pourrais jamais accepter cela. Hors de question.

Un autre utilisateur anonyme a répondu au commentaire :

外国育ちでも新入社員でもないし若者でもないんだけど、同意。 好きな人がやるのはいいんだけど、集団が個人に強制するのはよくないよねー。なにごとも。

Je n'ai pas grandi dans un autre pays, je ne suis pas un nouvel employé et je ne suis pas jeune mais je suis d'accord avec vous. C'est d'accord si vous voulez le faire mais ce n'est pas d'accord si la société force quelqu'un à le faire. Ou quoi que ce soit.

Japanese businessmen working in the park Photo by GaijinSeb (CC BY-NC-ND 2.0)

Hommes d'affaires japonais travaillant dans le parc.
Photo de GaijinSeb (CC BY-NC-ND 2.0)

Sur Twitter,xxxxxlg (@xxxxxlg) a écrit à propos de sa propre expérience de la tradition printanière :

@xxxxxlg: 1,2年目の新人による上野公園でのお花見会のミーティングが行われた。事業本部100人が参加する大花見会なため予算やスケジュールなどかなり細かく考えなければならないらしい。ちなみに当日の花見の場所取りは徹夜。

@xxxxxlg : Les employés de première et de deuxième année ont eu une réunion pour organiser une fête du hanami dans le Parc d'Ueno. Apparemment, nous devons prévoir le détail du budget et du programme pour la grande fête du hanami à laquelle étaient attendues 100 personnes du siège. Au fait, la réservation d'un emplacement pour la fête du hanami commence la nuit avant le jour J.

 

L'image de l'onglet utilisée dans ce post a été tirée de la galerie de lestaylorphoto sur Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site