Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'avenir d'une bibliothèque communautaire de Porto Rico est menacé

La Bibliothèque communautaire de San Juan est une particularité à Porto Rico. L'île manque d'une culture des bibliothèques publiques et communautaires, puisque la plupart sont réservées aux membres d'institutions telles que les universités.

De toutes les bibliothèques existantes ouvertes au public, peu permettent aux usagers d'emprunter des livres. L'importance de la Bibliothèque communautaire de San Juan est soulignée par la quasi absolue absence de politique culturelle du gouvernement, alors que les bibliothèques de prêt pourraient constituer la pierre angulaire d'une stratégie de développement culturel à travers le pays.

San Juan Community Library. Foto tomada de su página en <a href="https://www.facebook.com/photo.php?

La bibliothèque communautaire de San Juan. Photo de la page Facebook de la bibliothèque.

La bibliothèque communautaire de San Juan est une institution locale qui a débuté avec deux tables pliantes et deux ou trois chaises. Elle s'est peu à peu agrandie pour devenir une véritable bibliothèque avec plus de 26 000 livres recouvrant une variété de sujets, offrant des services tels l'accès gratuit à l'Internet, du Wi-Fi,  des animations pour enfants, adolescents et adultes, et des possibilités d'emprunt à la fois pour les documents imprimés et les livres numériques. La bibliothèque conserve des liens étroits avec ses usagers à travers sa page Facebook, et beaucoup de  ses activités dépendent de dons privés et du travail de bénévoles. Au moment où Porto Rico connait des difficultés économiques, un lieu procurant de tels services est sans aucun doute de première nécessité.

C'est pourquoi beaucoup ont été attristés de découvrir, de façon ironique durant la Semaine de la bibliothèque [es], que cette bibliothèque communautaire pourrait être fermée jusqu'à nouvel ordre parce qu'elle manque de fonds suffisants pour réparer son toit. La situation est sérieuse, puisque l'ensemble du toit doit être refait et que chaque chute de pluie pourrait endommager à la fois la collection de livres et l'équipement électronique.

La bibliothèque étudie des solutions financière afin de faire face aux besoins immédiats et de protéger sa collection. Les dons sont collectés par le biais de son site internet ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site