Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un activiste saoudien refuse d'assister à son procès : “Je ne tolérerai pas l'avilissement des femmes”

Cette publication fait partie de notre dossier central en anglais Le procès des réformistes en Arabie Saoudite
La cinquième audience du procès en cours du Dr Abdulkareem al-Khudar, l'un des fondateurs de l’Association saoudienne des droits civiques et politiques, s'est tenue récemment ; et comme lors de la précédente audience, le juge a à nouveau refusé de permettre aux femmes d'assister a un procès public, au prétexte qu'elles “doivent rester à la maison”.

Lors de la précédente audience, quand le Dr. al-Khudar a refusé d'entrer dans la salle d'audience ne permettant pas à la fois aux femmes et hommes d'assister au procès, le juge a requis contre lui une peine de quatre mois. Depuis, le Dr al-Khudar a été emprisonné dans la prison publique de Buraydah.

Une vidéo a été téléchargée le montrant en train de quitter le tribunal, menotté, dans laquelle il disait :

ما دخلنا السجن إلا طلبا لإصلاح حال هذه الأمة. أسأل الله أن يحقق ذلك أو يميتنا دونه.

J'ai été emprisonné pour avoir essayé d'améliorer cette nation. Je prie pour que cela se réalise, sinon je mourrai en essayant d'y arriver.

Dr. al-Khudar, handcuffed, before the session.

Dr. al-Khudar, menotté, après la session, via ACPRATube.

Quand le juge a persisté à refuser de permettre aux femmes d'être présentes (dont la mère et la femme du Dr. al-Khudar), il a refusé de s'exprimer et écrit un mot que son avocat a lu après l'audience :

والله لن تضهد المرأة باسم الإسلام بتحريف النصوص عن معناها ومراد الله فيها؛ وأما إن اضهدت باسم النظام فيحاسب من قام بذلك.”

Je jure que je ne tolérerai pas l'avilissement des femmes au nom de l'Islam en déformant les versets [du Coran] pour altérer la signification que Dieu a voulue ; et si l'avilissement est imposé au nom de la loi, ceux qui l'ont écrite devraient en être tenus pour responsables.

La prochaine audience du procès se tiendra samedi 11 mai.

Cette publication fait partie de notre dossier central en anglais Le procès des réformistes en Arabie Saoudite

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site