Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Surveillance collaborative en ligne pour une élection impartiale en Bulgarie

Le gouvernement de Boïko Borissov est tombé le 20 février 2013 après un mois de contestation continue, et le 12 mai, les citoyens bulgares éliront un nouveau parlement (article GV sur le sujet ici).

Il y a cependant des incertitudes quant à l'impartialité du scrutin à venir. Pour aider à surveiller les violations du processus électoral, des activistes bulgares ont créé plusieurs outils en ligne.

  • Аз Гласувам [“Je Vote”; bulgare] a été créé par l’Institut pour le Développement de l'Environnement Public (IPED [anglais]), une organisation non lucrative soutenant le changement politique et social en Bulgarie. L'IPED travaille à accroître la participation citoyenne dans le gouvernement bulgare, en limitant l'influence de la mafia en politique, en garantissant un processus électoral équitable, et en combattant la corruption et l'abus de pouvoir. Le but de la plate-forme est de promouvoir les droits des électeurs en Bulgarie, répondre aux questions les plus courantes au sujet de l'élection à venir, rapporter les violations du processus électoral et agréger les flux d'informations publiées dans les média.

 

az glasuvam

 

  • За честни избори (“Pour des élections équitables”; bulgare] est une plateforme dressant une carte collaborative en temps réel basée sur Ushahidi [anglais], qui aidera à rassembler les faits rapportés de violations (textes et photos soumis via Facebook, Twitter et courriel).

 

Screen shot 2013-05-08 at 1.48.50 AM

 

 

Screen shot 2013-05-08 at 1.48.27 AM

 

Sur Twitter, les internautes peuvent rapporter les violations et poster des mises à jour en utilisant ces mots-dièses : #bgizbori2013, #izbori2013, et #izbori (izbori signifie ‘élections’ en bulgare).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site